222


Commandez-le
Numéro
13

Michel Gondry rend hommage à Serge Gainsbourg dans un clip animé poétique

Musique

À l'occasion des trente ans de la mort de Serge Gainsbourg, les hommages se font de plus en plus nombreux. Aujourd'hui, le cinéaste Michel Gondry – qui a réalisé des clips pour Björk, Daft Punk ou Massive Attack – dévoile un clip d'animation tout en délicatesse pour illustrer le morceau de Gainsbourg, "La Chanson de Prévert" (1961) mêlant son univers à la prose légendaire du musicien disparu.

Clip de "La chanson de Prévert" (1961) de Serge Gainsbourg, réalisé par Michel Gondry

En 1961, Serge Gainsbourg compose La Chanson de Prévert, une reprise libre du titre Les Feuilles mortes, écrite pour Yves Montand quinze ans plus tôt, dans l’indifférence générale. Pour une question de droits d’auteur, le musicien de trente-trois ans rend visite à Jacques Prévert en personne, qui demeure alors cité Véron, à deux pas du Moulin Rouge. Le poète lui propose une coupe de champagne… et accepte volontiers de lui prêter son nom.

 

Soixante ans plus tard, la chanson de Serge Gainsbourg – traitant de l’oubli et du temps qui passe –, est illustrée par Michel Gondry, adepte des courts-métrages déjantés, dans un clip animé et nostalgique... où l’on suit une feuille morte traverser les époques et les vies, tour à tour le trésor d’un sans-abri puis devenant un déchet pris entre les roues chromées d’une voiture de luxe. Ce film d’animation de trois minutes, alliance délicate des univers de deux artistes mélancoliques et torturés, est le premier rendez-vous d’une série de projets cinématographiques dédiés à la mémoire de Serge Gainsbourg, dont les réalisateurs partenaires ne tarderont pas à être dévoilés.

 

Clip de "La chanson de Prévert" (1961) de Serge Gainsbourg, réalisé par Michel Gondry