8


Commandez-le
Numéro
26

Que vaut le nouvel album de Nas ?

Musique

Vendredi dernier sortait le 12e album de la légende du rap américain, intitulé “King’s Disease” et produit par le beatmaker superstar Hit-Boy (à qui l'on doit notamment le tube “Niggas in Paris”). A$AP Ferg, Anderson .Paak, Big Sean, Don Toliver... Dans ce disque, Nas s'est entouré des artistes hip-hop les plus talentueux du moment.  

“King's Disease” de Nas

26 ans après son premier album mythique Illmatic (1994), le rappeur originaire de Brooklyn partage un 12e album célébrant le hip-hop et son éclectisme. Avec huit albums certifiés disques de platine et trois certifiés disques d’or, Nas est souvent cité comme étant l’un des plus grands noms du rap américain, et conquis, encore aujourd’hui, un public varié et international. Pour parachever son retour, Nas dévoile King’s Disease (“La maladie du roi”) vendredi dernier, un nouvel album surprenant et regorgeant d’invités prestigieux.

 

Anciennes et nouvelles figures du rap US

 

Anderson .Paak, A$AP Ferg ou Lil Durk rejoignent des anciens du rap tels que The Firm ou Cormega. Si la richesse et l’éclectisme des invités choisis par Nas pour King’s Disease fait bel et bien la force de ce nouvel opus, certaines collaborations peuvent cependant surprendre. Cormega — qui entretenait il y’a quelques années des relations très tumultueuses avec Nas — collabore avec le groupe The Firm — qui fait son grand retour depuis 1996 — ainsi qu’avec AZ et Foxy Brown sur le titre Full Circle. Offrant un beat classique mais léché autour d’un texte mêlant amour, désillusion et mélancolie du passé, le morceau réveille la nostalgie du rap East Coast d'autrefois. 

 

“Full Circle” feat. The Firm, AZ, Foxy Brown et Cormega.

Replace Me, le titre le plus entêtant de l’album, réunit Don Toliver et Big Sean. Ce dernier interprète un refrain R'n'B surprenant qui vient constrater avec le beat classique caractéristique de Nas. Abordant l’éternelle thématique des relations amoureuses, Replace Me est aussi l’occasion pour Big Sean de s’exprimer sur sa relation passée avec la chanteuse Jhene Aiko. Le titre permet aussi à Don Toliver, jeune rappeur de 25 ans de confirmer son ascension musicale : véritable étoile montante de la scène rap américaine et protégé de Travis Scott, Don Toliver oscille entre trap, rap et R’n’B. Son talent lui a d'ailleurs valu de collaborer avec le rappeur star sur le titre Can’t Say dans l’album multi-récompensé Astroworld en 2018. En l'invitant sur King's Disease, la légende Nas a su prouver qu'il était encore dans l'ère du temps : il s'entoure des artistes actuels de rap les plus populaires de ces dernières années, qui eux, bénéficient de sa renommée mondiale. 

 

“Replace Me” feat. Don Toliver et Big Sean

Mélange des genres 

 


Véritable respiration dans l'album, All Bad est un morceau rythmé et jazzy, interprété sur fond de batterie et de basse. Si ce titre groovy en featuring avec le rappeur crooner Anderson .Paak est certainement celui qui détonne le plus avec le reste de l'album, mêlant textes d'amour à vibes dansantes, il confirme que Nas est passé maître dans l'art du mélange des genres, oscillant à merveille entre rap old school et contemporain, R'nB et jazz. 

“All Bad” feat. Anderson .Paak

Un album produit par la star derrière le hit Niggas in Paris 

 

Qui est Hit-Boy, le producteur de King’s Disease ? Encore trop méconnu du grand public, le producteur new-yorkais de 33 ans Hit-Boy se cache pourtant derrière quelques hits interplanétaires des plus grands noms du hip-hop. Après avoir débuté sur MySpace à l'âge de 16 ans, son ascension s’accélère au moment où il rejoint le label G.O.O.D. Music de Kanye West, alors en position de leader sur le marché. Il concocte ainsi la partition du single Goldie et du titre 1 train d’ASAP Rocky et prend part à la conception des plus gros titres du label, qui seront aussi ceux dont le succès sera le plus retentissant. Il produit le méga-tube Niggas in Paris de Kanye West et Jay-Z (extrait de l'album Watch The Throne) et est aussi à l’origine de Sicko Mode de Drake et Travis Scott (Astroworld, 2018). Hit-Boy s’apparente depuis ses débuts à un  producteur — et rappeur à ses heures perdues —  extrêmement polyvalent : son talent s’exprime aussi bien aux côtés de Kendrick Lamar sur Backseat Freestyle, que sur le titre The Beginning de John Legend depuis qu'il a crée son propre label Hits since 87'. Il grimpe cette année au sommet et produit non pas quelques hits, mais l’intégralité de l’album de Nas. 

 

King's Disease (2020) [Mass Appeal] de Nas, disponible.