Advertising
212

Nouvelle vague : Melody’s Echo Chamber

 

Moodoïd, Melody’s Echo Chamber, La Femme, Frànçois and the Atlas Mountains... Photographiés par Hedi Slimane, ces quatre groupes forment une vague musicale française éclectique et captivante. Rencontre avec Melody Prochet de Melody’s Echo Chamber.

S’il y a une femme incontournable au sein de cette génération, c’est bien Melody Prochet. Après douze ans de conservatoire à proximité d’Aix-en-Provence, la jeune femme rejette le classique et “monte à Paris” à l'âge de 18 ans. Alors qu’elle vient de sortir son premier disque, elle se rend par hasard au concert d’un groupe australien… Tame Impala. C’est le coup de foudre. Avec la musique autant qu’avec Kevin Parker, leader du groupe. S’ensuit un départ avec lui dans la ville de Perth, en Australie, et un nouvel album signé sous le nom de Melody’s Echo Chamber. Un album très cohérent, centré sur une idée et un genre, le “psyché animiste”  (à la Tame Impala, bien sûr).  “Kevin a évidemment influencé  ma musique et ma manière de créer. J’avais tendance à théoriser, à réaliser des harmonies très compliquées en raison de mes bases classiques. Kevin m’a aidée à m’en libérer, à acquérir une légèreté.” Aujourd’hui, à 28 ans, Melody Prochet s’apprête à passer un “second cap d’épanouissement” avec son deuxième album. Rencontre.

Portrait Hedi Slimane pour SAINT LAURENT MUSIC PROJECT PARIS SESSION I.

Numéro : Quelle est l’origine du groupe ?

Melody Prochet : Tout a commencé lors d’un concert de Tame Impala [groupe néo-psyché déjà connu à l’époque et qui est aujourd’hui vénéré pour son album Currents] au Nouveau Casino il y a déjà quelques années. J’ai discuté avec Kevin Parker [le guitariste et chanteur du groupe] et nous avons eu un coup de foudre. Je l’ai suivi quelque temps à Perth en Australie et nous avons commencé à travailler sur des mélodies. J’ai pu m’ouvrir à des possibilités infinies, à l’image des grands espaces qui nous entouraient. Nous étions libres. Nous vivions dans une maison peuplée de gens créatifs qui se baladaient pieds nus et passaient leur temps à picoler et à fumer. On pouvait se permettre de consacrer une heure à la musique, puis de passer le reste de la journée à la plage. Le premier album est sorti en 2012. De nouveau installée à Paris aujourd"hui, je suis notamment accompagnée, au sein du groupe, par Pablo Padovani (de Moodoïd), mon guitariste depuis le début.

 

Quelles sont vos influences ?

Mes premières influences viennent de ma famille : mon père était bassiste dans un groupe de rock italien dans les années 70, mon frère, qui jouait beaucoup de synthétiseur, m’a fait découvrir Vangelis et Jean-Michel Jarre tandis que ma sœur et ma mère m’ont initiées à Michael Jackson et à la musique classique. Par la suite, en arrivant à Paris, j’ai découvert des groupes comme Blonde Redhead et Broadcast, ou encore le krautrock. Alors que je suis issue d'une formation classique, ma musique est devenue plus expérimentale.

 

 

Où en est votre deuxième album ?

J’ai passé beaucoup de temps à travailler seule, mais ça ne me convient pas. J’ai donc loué une maison cet été au fin fond de la Normandie pour composer le second album avec mon groupe, dont Pablo. C’est une expérience. Je veux voir ce que nous serons capables de faire au milieu des champs dans cette maison magnifique. Je crois que c’est la meilleure manière de perpétuer le projet de manière fluide, en communauté. Dans le monde d’aujourd’hui il y a beaucoup de pression mais je préfère composer à mon rythme. Je n’aime pas que la musique devienne un travail.

 

www.facebook.com/MelodyProchet

 

 

Propos recueillis par Thibaut Wychowanok

1

Vidéo : Saint Laurent et Gaspar Noé vus par Sebastian

Musique Numéro a rencontré le génial Sebastian qui sort son nouvel album Thirst. C'est également le discret producteur qui est derrière l'album “Rest” de Charlotte Gainsbourg et la musique des défilés Saint Laurent depuis Anthony Vaccarello Numéro a rencontré le génial Sebastian qui sort son nouvel album Thirst. C'est également le discret producteur qui est derrière l'album “Rest” de Charlotte Gainsbourg et la musique des défilés Saint Laurent depuis Anthony Vaccarello

Pourquoi “Magdalene” de FKA twigs est l'album de l'année
765

Pourquoi “Magdalene” de FKA twigs est l'album de l'année

Musique Après presque cinq ans d’absence et une sortie repoussée plusieurs fois, FKA twigs a enfin dévoilé vendredi dernier son deuxième album : Magdalene. En neuf titres, l’auteure-compositrice-interprète britannique prouve sans hésitation que le résultat valait l’attente, transportant les auditeurs dans une odyssée émotionnelle où elle apparaît plus vulnérable et puissante que jamais. Retour sur les ingrédients qui font le succès d'un nouvel opus aussi surprenant que magistral. Après presque cinq ans d’absence et une sortie repoussée plusieurs fois, FKA twigs a enfin dévoilé vendredi dernier son deuxième album : Magdalene. En neuf titres, l’auteure-compositrice-interprète britannique prouve sans hésitation que le résultat valait l’attente, transportant les auditeurs dans une odyssée émotionnelle où elle apparaît plus vulnérable et puissante que jamais. Retour sur les ingrédients qui font le succès d'un nouvel opus aussi surprenant que magistral.

Advertising
Pharrell Williams donne son nom à une montre Richard Mille
887

Pharrell Williams donne son nom à une montre Richard Mille

Montres Le chanteur américain a puisé dans ses souvenirs d’enfance pour imaginer la montre RM 52-05 Tourbillon, directement inspirée de l’espace.   Le chanteur américain a puisé dans ses souvenirs d’enfance pour imaginer la montre RM 52-05 Tourbillon, directement inspirée de l’espace.  

Sofiane Pamart, le virtuose qui sidère les rappeurs
978

Sofiane Pamart, le virtuose qui sidère les rappeurs

Musique À 28 ans, le pianiste Sofiane Pamart a collaboré avec les deux tiers des rappeurs français. Pur produit du Conservatoire, le virtuose est pourtant seul sur “Planet”, un album de musique classique disponible le 22 novembre prochain. Entre souvenirs de voyage et destinations fantasmées, il transcrit en musique les panoramas du monde et chacun des douze morceaux de ce disque porte le nom d’une ville. À 28 ans, le pianiste Sofiane Pamart a collaboré avec les deux tiers des rappeurs français. Pur produit du Conservatoire, le virtuose est pourtant seul sur “Planet”, un album de musique classique disponible le 22 novembre prochain. Entre souvenirs de voyage et destinations fantasmées, il transcrit en musique les panoramas du monde et chacun des douze morceaux de ce disque porte le nom d’une ville.

Cola Boyy joue au professeur dans son nouveau single
987

Cola Boyy joue au professeur dans son nouveau single

Musique Après “Black Boogie Neon” sorti en septembre 2018, un album étincelant ravivant la flamme des années 70, Cola Boyy, la nouvelle sensation disco, revient avec un single pop résolument engagé. Après “Black Boogie Neon” sorti en septembre 2018, un album étincelant ravivant la flamme des années 70, Cola Boyy, la nouvelle sensation disco, revient avec un single pop résolument engagé.



Advertising