231


Commandez-le
Numéro
25 Oliver Sim

Oliver Sim de The xx et Jimmy Somerville bouleversent dans un clip signé Yann Gonzalez

Musique

Oliver Sim de The xx invite son idole Jimmy Somerville, immense chanteur de Bronski Beat et des Communards, à jouer les anges gardiens dans un nouveau clip onirique et horrifique intitulé Hideous qui annonce un premier album solo prometteur en septembre 2022.

À l'instar des autres membres de la formation britannique The xx, Romy Madley Croft et Jamie Smith (alias Jamie xx), Oliver Sim, 32 ans, impressionne en solo. Le bassiste et chanteur du groupe de pop synthétique – également mannequin ayant posé pour Dior - a déjà dévoilé deux morceaux électro-pop prometteurs cette année, Romance With A Memory et Fruit. Mais c'est son nouveau single, l'épuré Hideous, qui remporte les honneurs. La ballade pop minimaliste portée par la voix sublime de Jimmy Somerville (Bronski Beat, The Communards) se termine sur un tourbillon synthétique épique. Pour ajouter encore à l'émotion provoquée par la chanson, c'est le réalisateur français Yann Gonzalez (Un couteau dans le cœur, Les Rencontres d'après minuit) qui en signe le clip onirique et horrifique, présenté à Cannes avant d'être diffusé sur YouTube.

 

Oliver Sim a expliqué, sur ses réseaux sociaux, pourquoi il a invité, dans son morceau et dans sa vidéo, le chanteur de Bronski Beat à qui l'on doit le tube Smalltown Boy (qui retrace l'histoire d’un jeune garçon victime d’homophobie et d’isolement). Le bassiste de The xx raconte : “Je savais que pour Hideous, je voulais qu’un ange gardien apparaisse dans la chanson et chante les mots que j’avais besoin d’entendre. Non seulement Jimmy a été une voix puissante dans le domaine du VIH et du sida pendant des décennies, mais il chante littéralement comme un ange. Je l’ai contacté en tant que simple fan et je le considère maintenant comme un véritable ami."

 

Dans ce titre poétique et poignant, Oliver Sim évoque pour la première fois sa séropositivité, comme il l'a expliqué sur Instagram. Le 23 mai, on pouvait en effet lire sur le réseau social du chanteur : "J’ai réalisé que j’avais tourné autour de l’une des choses qui m’ont probablement causé le plus de peur et de honte. Mon statut VIH. Je vis avec le VIH depuis l’âge de 17 ans et cela dépend de ce que je ressens envers moi-même et de ce que je suppose que les autres ressentent envers moi, depuis cet âge et dans ma vie d’adulte. Alors, assez impulsivement, j’ai écrit à ce sujet sur une chanson intitulée Hideous." Oliver Sim a aussi révélé, en même temps que ce nouveau single, la date de son premier album, Hideous Bastard prévu pour le 9 septembre prochain. De quoi laisser présager des sommets d'émotion.

 

Hideous Bastard (2022) d'Oliver Sim, disponible le 9 septembre prochain.