Advertising
27 Novembre

Blood Orange, Lauryn Hill, 6lack… l’incroyable BO de “Queen & Slim”

 

Le long métrage “Queen & Slim” de la réalisatrice Melina Matsoukas est sorti aujourd'hui aux États-Unis. Le 12 février prochain, il sera dans les salles françaises, et en attendant, on découvre une flopée d'acteurs star au casting et une bande originale d'exception. Révélée depuis le 15 novembre dernier, la BO compte Blood Orange, l'iconique Lauryn Hill où le rappeur 6lack dans ses rangs.

Par Anna Prudhomme

Queen & Slim - Bande Annonce

Dans un diner un peu miteux, Queen rencontre Slim au détour d’une salade composée… un premier rendez-vous tranquille. Slim la raccompagne chez elle en voiture, mais très vite la situation dérape. Arrêtés pour une infraction de la route, les deux jeunes afro-américains se retrouvent embarqués dans une véritable échappée criminelle. Road trip à l’appui, on y suis les périples de ces Bonnie et Clyde des temps modernes, incarnés par l’acteur britannique Daniel Kaluuya (Get Out) et la mannequin et actrice Jodie Turner-Smith (The Neon Demon).

 

Prévu pour le 12 février 2020 sur grand écran, Queen & Slim est le premier long-métrage de la réalisatrice américaine Melina Matsoukas. Écrit à avec Lena Waithe, sacrée aux Emmy Awards pour “ Écriture exceptionnelle d’une série comique” (Outstanding Writing for a Comedy Series), le scénario est une adaptation d’un ouvrage de l’écrivain américain James Frey. De Chloé Sevigny (Kids) à Bokeem Woodbine (Fargo) en passant par Indya Moore (Pause), on retrouve une flopée de stars au casting de ce thriller.

 

Vince Staples x 6lack x Mereba - Yo Love - "Queen & Slim: The Soundtrack"

Pour la bande originale de Queen & Slim, Melina Matsoukas a souhaité, à la manière des films des années 90, suivre chronologiquement l’évolution de la musique afro-américaine. De ses racines blues et soul au bounce du hip-hop ou du R’n’B, la réalisatrice à élaboré avec minutie, et en collaboration avec le prestigieux label Motown Records, une bande son exceptionnelles. Le crooner Vince Staples, le rappeur 6lack, et la chanteuse Mereba se retrouvent dans Yo Love, une collaboration inédite pour la bande originale de Queen & Slim. De la même façon, la soul girl Tiana Major9 rejoins le duo hip-hop EarthGang dans le morceau Collide, douce romance R’n’B. Le producteur californien Raphael Saadiq s’allie au New-Yorkais Bilal pour Soul Sister un titre néo-soul, tandis que le chanteur et producteur britannique Blood Orange, s’acoquine avec Ian Isiah, new-yorkais à la voix d’ange et Jason Arce saxophoniste émérite.

 

On y compte également Gettin Late : sur de profonds kicks bien saccadés la jeune chanteuse Syd, fondatrice du groupe californien The Internet étend sa voix doucereuse. L’ex-membre des Fugees, qui a l’habitude des retards, est bien finalement de la partie : intitulé Guarding The Gates, le morceau de l’iconique Lauryn Hill est un véritable retour aux sources. Le Nigérian Burna Boy, réelle star de l’afrofusion, vient également compléter cette playlist du titre tropicale My money, My Baby. Et c’est le chanteur californien Moses Summey qui clôture avec tendresse et mélancolie cette bande originale d’exception de son titre Doomes.

 

Queen & Slim: The Soundtrack, disponible partout. 

 

 

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising