9


Commandez-le
Numéro
28

R. Kelly reconnu coupable de crimes sexuels : un tournant pour le mouvement #MeToo

Musique

Après de longues années d’impunité, le chanteur R’n’B a été reconnu coupable de plusieurs crimes sexuels ce lundi 27 septembre. Un verdict important qui symbolise les avancées de la libération de la parole, des jugements des crimes sexuels et du mouvement #MeToo.

Aaliyah, la chanteuse culte dont l'ombre a plané sur le procès de R. Kelly

Pendant des années, il semblait intouchable, malgré les soupçons. Mais la justice a enfin rendu son verdict et le chanteur américain R. Kelly vient d’être reconnu coupable, lundi 27 septembre, de multiples crimes sexuels. Le tribunal fédéral de Brooklyn, à New York, a estimé qu’il avait mis au point pendant des années un redoutable système d’exploitation sexuelle de jeunes femmes, notamment de mineures. Le chanteur de 54 ans a également été reconnu coupable de trafic sexuel.

 

Le procès de l’ancienne figure du R’n’B a duré plus d’un mois. Il lui a été reproché des crimes ayant eu lieu entre 1994 et 2018 tels que l’extorsion, la corruption et le travail forcé. Plus de 50 témoins ont dressé le portrait d’un homme dangereux, un prédateur organisé et très entouré qui endoctrinait ses victimes. Il a aussi été question de la chanteuse Aaliyah, que R. Kelly avait fréquenté alors qu’elle était mineure. Neuf femmes et deux hommes ont déclaré que l'ex star avait abusé d’eux sexuellement. Celui qui a connu le succès avec le tube I Believe I Can Fly n’a pas semblé particulièrement étonné du verdict et n’a pas manifesté d’émotion. Sa condamnation à une peine de prison sera rendue le 4 mai 2022. En détention provisoire, R. Kelly risque l'enfermement à perpétuité.