Du haut de ses 39 ans, Robyn, Suédoise blond platine aux cheveux courts et au visage d'elfe, n'est pas une pop star comme les autres. Loin du gibier de paparazzis, traqué dans ses moindres mouvements, elle est devenue une icône queer au fil du temps, bien après la sortie de son premier album Robyn Is Here, il y a vingt et un an. Elle dévoile aujourd’hui le clip Honey, parenthèse érotique écarlate qui n’a rien à envier aux saunas irrespirables de Fischerspooner. 

 

Par ailleurs, l’interprète de Body Talk a profité de son passage sur la radio BBC 1 pour rendre un hommage à George Michael, ex-membre du groupe Wham disparu en 2016. À quelques jours des fêtes de Noël, Robyn célèbre “son héros” et reprend Last Christmas, tube de décembre 1984.