Ce mois-ci, Rosalía nous invite à “prendre de la hauteur” (comme l'indique son titre “con altura”). C'est dans un jet privé que la chanteuse aux ongles outrageusement manucurés et parée de lourds bijoux dorés rejoint sa bande de bad girls (déjà présentes dans Malamente et De Aquí No Sales) pour leur présenter quelques pas de flamenco revisité. Elles se lancent alors à l’unisson dans une danse fièvreuse, faisant monter la température. Quelques secondes plus tard, les provocantes amazones au regard farouche alternent cette fois-ci entre pas de reggaeton et dégustation de champagne, Rosalía trônant en leur centre, ondulant fièrement dans une flamboyante combinaison rouge moulante. 

 

Pantalon Louis Vuitton aux monogrammes fluo, combinaison rouge au décolleté profond bordé de flammes, pendants d'oreilles en faux diamants XXL… Paradant avec exubérance dans une esthétique bling-bling à souhait, Rosalía nous invite à prendre du recul et rend une fois encore hommage à ses origines. Remettant le flamenco au goût du jour et combinant ses pas avec les roulements de fesse de reggaeton, elle rapproche Espagne et Amérique du Sud, pour célébrer la culture latine sous toutes ses formes.