14


Commandez-le
Numéro
15 Rosalía, The Weeknd, The Idol, Tuya, La Fama, Clip

Le jour où Rosalía a dangereusement flirté avec The Weeknd

MUSIQUE

Après avoir posé sa voix sur un remix incendiaire du tube Blinding Lights de The Weeknd, Rosalía invitait, en novembre 2021, le chanteur dans un clip sulfureux : La Fama. Une vidéo sexy et dangereuse dont on se souvient avec émoi, alors que les deux artistes sont au cœur de l'actualité culturelle.

La vidéo de La Fama (2021) de Rosalía et The Weeknd

En 2020 l’explosive chanteuse espagnole Rosalía, qui vient de sortir l'excellent single Tuya, posait sa voix sur un remix incendiaire du tube Blinding Lights de The Weeknd, à l'affiche de la scandaleuse et décriée série The Idol. Conscients de leur alchimie, les deux artistes refont de nouveau équipe, en novembre 2021, pour un morceau intitulé La Fama, dont le clip reste encore dans les esprits. Dans cette vidéo aux airs de petit film de Robert Rodriguez, on voit l’acteur Danny Trejo (Machete, Desperado) présenter un show suave et dangereux de Rosalía. L'artiste, vêtue d'une robe scintillante qui laisse peu de place à l'imagination, chante et danse sur la scène d’une superbe salle de spectacle devant un The Weeknd médusé. Avant que ce dernier se fasse poignarder par la jeune femme. La morale de ce clip qui vire au drame ? Il faut se méfier de ses désirs. Le morceau qui mélange bachata (genre musical originaire de la République dominicaine) et R'n'B a été inspiré à Rosalía par des paroles de Patti Smith et du chanteur de salsa Rubén Blades. Selon l'artiste, il évoque une romance avec la célébrité qui tourne mal. S'agit-il d'une confession sur la propre histoire de cette femme fatale au succès fulgurant ? Le scénario évoque en tout cas étrangement la série sur une relation toxique et sur l'industrie du spectacle The Idol.

 

La Fama, un duo hypnotique entre The Weeknd et Rosalía, présent sur l'album Motomami

 

Ce titre hypnotique et mélancolique chanté en espagnol par les deux artistes figure sur l'excellent troisième album studio de celle qui a révolutionné le flamenco, Motomami, sorti en mars 2022. Après un deuxième album ambitieux, épique et romantique, El mal querer (2018), qui a rencontré un succès critique et commercial phénoménal, Rosalía était attendue au tournant. L’avant-gardiste Espagnole qui fusionne la musique flamenco (qu’elle a appris en autodidacte) et la pop moderne allait-elle renier les mélanges audacieux qui l’ont fait connaître pour se réinventer ? Et comment pouvait-elle encore innover après être allée aussi loin dans une proposition, musicale et visuelle, aussi aventureuse ? 

La vidéo de Blinding Lights [Remix] (2020) de The Weeknd avec Rosalía

Pour se hisser à la hauteur de ses précédentes chansons et d'un univers fait de collages fascinants, Rosalía aura passé deux ans à enregistrer (en grande partie) à Los Angeles ce troisième disque, Motomami, tandis que la phase de mixage a demandé plus de neuf mois. Pendant les différents confinements, l'auteure-compositrice a souffert du syndrome de la page blanche et tenté de débloquer ses difficultés à trouver l’inspiration en retrouvant Frank Ocean dans un studio new-yorkais. Elle a aussi fait appel aux producteurs cultes The Neptunes (Pharrell Williams et Chad Hugo) pour travailler sur ses chansons. Ce qui, à l'écoute du résultat final, semble avoir été une riche idée.

 

La Fama (2021) de Rosalía featuring The Weeknd, disponible.