222


Commandez-le
Numéro
30

Qui a réuni Summer Walker, H.E.R et Erykah Badu sur son nouvel album ?

Musique

Né en Allemagne de parents américains, le rappeur Shelley FKA DRAM vient de dévoiler son troisième album studio sobrement intitulé “Shelley FKA DRAM”. Pour cet opus, le trentenaire a convié de grands noms de la scène R’n’B tels que Summer Walker, H.E.R ou la reine de la nu-soul Erykah Badu, notamment sur le titre  “93 Acura Vigor.

'93 Acura Vigor” de Shelley FKA DRAM et Erykah Badu.

Collaborateur de Chance the Rapper et Ty Dolla Sign sur le titre Blessings (Reprise), ou encore du groupe Gorillaz – sur le morceau Andromeda en 2017 –, le rappeur Shelley FKA DRAM, également connu sous les pseudonymes Shelley et D.R.A.M, vient de dévoiler son nouvel album… Shelley FKA DRAM. Long de 37 minutes, cet opus de R’n’B pur réserve de belles surprises, notamment avec les participations de la nouvelle figure du R’n’B contemporain Summer Walkerde H.E.R, la femme qui a décroché le Grammy Awards de la “Chanson de l’année” ainsi que l’Oscar la “Meilleure Chanson Originale” pour le titre Fight For You, extrait de la bande originale du long-métrage Judah and the Black Messiah de Shaka King.

 

 

Ce qui retient notre attention dans cet opus est tout particulièrement le titre 93 Acura Vigor, sur lequel on retrouve la voix d’Erykah Badu, reine de la neo soul – cette musique hybride née au début des années 90, qui puise dans le jazz, le funk, le makossa camerounais et le hip-hop, alors que la soul pure est, à cette époque, entre les mains de Sade ou de Neneh Cherry. Née à Dallas en 1971, Erica Wright foule sa première scène à l’âge de 4 ans pour danser auprès de sa mère, actrice. Passée par les free-styles de rap et les cours d’art dramatique à l’adolescence, elle se lance en solo avec brio et signe, dans la foulée, son premier contrat chez Kedar Entertainment. En 1996, Erykah Badu planche sur son premier album grâce à un certain Kedar Massenburg, grand ponte du label Motown, qui est d’ailleurs à l’origine du terme “nu-soul”. Son phrasé quelque peu nasillard, proche de celui de Billie Holiday, la pose comme la porte-parole de la révolution nu-soul amorcée par son alter ego masculin D’Angelo, dont elle fait alors les premières parties. En 1998, son premier opus, Baduizm, est sacré meilleur album de R’n’B aux Grammy Awards. Elle s’impose devant Mary J. Blige et Whitney Houston. Plus tard dans la soirée, elle décrochera le trophée de la meilleure chanteuse de R’n’B. À l’époque, un titre fait déjà fureur : On & On.

 

 

Shelley FKA DRAM de Shelley FKA DRAM, disponible.