Téléphones à clapets, pantalons lacérés scintillants, créoles XXL… Cette panoplie esthétique est celle qu’a choisie Solange pour illustrer Almeda. Avec ses paroles engagées, la chanteuse américaine revendique la force de la communauté afro-américaine. De la même manière, sous le prisme des années 1990, son clip, qu’elle a réalisé elle-même, rend hommage à la culture hip-hop de Houston.

 

Magnétiques, les femmes sont les premières à s’imposer dans une succession de prises de vue qui mettent en lumière des instants passés et des objets que l’on croyait désuets. Dans cette vidéo vintage, hommes et femmes forment des cercles et transmettent une énergie mystique par la danse.