Après quatre années d'attente, et un premier titre diffusé le 20 février dernier, le groupe australien The Avalanches sort une seconde fois du silence avec un nouveau titre : Running Red Lights. Mélange de synthés et de tambourins, les résonances presque futuristes sont délicatement accompagnées de la voix du chanteur du groupe Weezer, Rivers Cuomo. 

 

Au milieu de ces accords joués à la harpe, dans un interlude musical, le rappeur américain Pink Siifu murmure les vers du poète et chanteur David Berman, comme des confessions doucement énoncées. Hommage à cet Américain disparu l'été dernier, Running Red Lights retranscrit sa nostalgie dans ces vers mélancoliques : “The light of my life is going out tonight” (“La lumière de ma vie va s'éteindre ce soir”). 

 

À l'image de ces sonorités rêveuses, le clip met en scène la chorégraphie d'un jeune homme en extase, déambulant à travers des rues sombres. Une danse libératrice guidée par des pas de ballet qui emmène le spectateur dans une ville simplement éclairée de pâles lumières et du rouge des feux de signalisation. 

 

En 2000, The Avalanches avaient atteint une renommée mondiale grâce à leur plus grand succès, le single Since I Left You. Bouleversant le paysage musical de l'époque, ce titre composé de samples était assemblé dans un mélange de pop-indé et de hip-hop. La légende raconte que Madonna elle-même aurait donné son accord pour que le groupe reprenne sa chanson Holiday. Suite à un premier album acclamé par les critiques comme par le public, il avait fallu attendre 16 années pour un second opus, Wildflowers. Ainsi, après We Will Always Love You sorti fin février, Running Red Lights renforce l'attente d'un nouvel album dont la sortie semble imminente.