225


Commandez-le
Numéro
18

Burna Boy établit un record avec son nouvel album

Musique

Un an après la sortie d’African Giant, Burna Boy revient avec un quatrième album studio : Twice As Tall. Dévoilé ce vendredi 14 août, son nouvel opus confirme son désir de fédérer la diaspora africaine à travers le monde.

“Level Up (Twice As Tall)” de Burna Boy, featuring Youssou N'Dour.

Avec African Giant, sorti en 2019, Burna Boy a établi un nouveau record en cumulant un milliard d’écoutes sur les plateformes de streaming. Ce premier exploit avait confirmé la force du roi de l’afrobeat nigérian… et il est bien parti pour se répéter. Intitulé Twice as Tall – “deux fois plus grand” en français –, son quatrième album studio, sorti le 14 août dernier, comptabilise cinq millions d’écoutes sur les plateformes de streaming, seulement une heure après sa sortie. Produit par Diddy – anciennement Puff Daddy –, Twice As Tall prend un virage différent des précédents albums de Burna Boy : il mêle afrobeat, genre musical mélangeant jazz, funk et musique traditionnelle nigériane, et sonorités pop. L’objectif est clair, Burna Boy cherche à conquérir un plus large public. Enregistré à Lagos durant la crise sanitaire, on retrouve dans cet album de 15 titres de prestigieuses collaborations : le chanteur Chris Martin du groupe Coldplay sur le titre Monsters You Made, l’artiste britannique Stormzy ou encore le groupe de hip-hop américain Naughty by Nature.

 

À seulement 29 ans, Damini Ebunoluwa Ogulu de son vrai nom se fait porte étendard d’une génération aux désirs panafricanistes. Dans sa musique, il ne le cache pas, le chanteur veut être un ambassadeur de la communauté noire dans la continuité d’artistes tels que la légende nigériane Fela Kuti, précurseur de l’afrobeat, ou le chanteur sénégalais Youssou N’Dour que l’on retrouve sur le titre d'ouverture de l’album, Level Up (Twice As Tall).  Avec un hymne en guise de refrain, cette ode au dépassement de soi s’inscrit dans une démarche fédératrice pour la communauté noire. “Cet album est dans la continuité de ce que j’ai commencé : construire un pont pour unir toutes les personnes noires de ce monde et faire comprendre que, sans ta base, sans ta communauté, tu ne seras jamais aussi fort." confie l’artiste au New York Times.

 

Les revendications de Burna Boy pour une unité noire se retrouvent dans ses collaborations. Récemment adoubé par la superstar américaine Beyoncé sur son album visuel évènement Black Is King avec le titre JA ARA E, le chanteur fait désormais partie des porte-voix de l'Afrique contemporaine aux côtés de Yemi Alade, Mr Eazi, Fatoumata Diawara, ou encore Shatta Wale. Preuve de son succès, il remporte en juin dernier le prix du meilleur artiste international aux BET Awards pour la seconde année consécutive et devient alors le seul artiste nigérian à remporter ce prix deux fois d’affilée.

 

 

Twice as Tall (2020) de Burna Boy, disponible.