10


Commandez-le
Numéro
27 Uffie

Uffie, icône électro-pop des années 2000, s'associe à Toro y Moi pour son grand retour

Musique

Après un premier titre prometteur dévoilé en septembre, la chanteuse américaine Uffie, star de l’ère MySpace et du label Ed Banger, revient avec un nouveau morceau électro-pop-rock réussi qui annonce un nouvel album, Sunshine Factory, prévu pour le 20 mai prochain. Cela fera douze ans qu'elle n'avait pas sorti de long-format musical.

Star de l'écurie Ed Banger à la fin des années 2000, Uffie a choisi de signer avec le label fondé par le producteur américain prodige Toro y Moi (collaborateur de Blood Orange, Tyler, The Creator et Travi$ Scott), Company Records, pour son grand retour. Et ce choix semble prometteur. En septembre 2021, la chanteuse de 34 ans dévoilait un single dansant et mélancolique intitulé Cool, qui revenait sur des années d'excès et de passages à vide. Elle sort aujourd'hui le morceau Dominoes, nouvel extrait de Sunshine Factory, son deuxième album qui sortira le 20 mai prochain.

 

Dans ce nouveau titre accompagné d'un clip tout en paillettes, Uffie laisse entrevoir une autre facette de son univers que l’électro-pop qui l'a fait connaître, flirtant avec le rock indépendant, le ska et la bedroom pop. On pense à la fois à la chanteuse-compositrice anglaise Beabadoobee et à Gwen Stefani à l'écoute de ce mini-tube entraînant et acidulé. Dans un communiqué, l'icône de l'ère Myspace explique : “Cet album explore tellement de genres : vous avez un peu d’indie-pop fantaisiste avec Cool, il y a quelques bangers club, mais Dominoes est mon moment punk-ska."

 

Si Uffie avait été invitée en featuring sur un single de Charli XCX en 2017, et avait sorti un EP, Tokyo Love Hotel en 2019, elle n'avait pas publié de long format musical depuis son excellent premier album, Sex Dreams and Denim Jeans (2010). Véritable figure de la scène club post-Y2K, elle a collaboré par le passé avec Mr. Oizo, SebastiAn, Justice, Pharrell Williams ou encore Mirwais. Maman de deux enfants et divorcée de l'artiste issu du graffiti André, elle avait ensuite tenu à arrêter la musique pour mener une existence plus sobre et se consacrer à sa famille. Son retour coïncide avec la tendance "indie sleaze" qui voit revenir l'esthétique défendue par Myspace, Tumblr et la blogosphère dans les années 2000 et 2010.

 

Sunshine Factory (2022) d’Uffie, disponible sur toutes les plateformes le 20 mai 2022.