8


Commandez-le
Numéro
22

Du rap au graff, que nous réserve le premier musée du hip-hop ?

Musique

Il faudra attendre encore quelques années avant de découvrir l’Universal Hip-Hop Museum. Ce musée dédié à la culture afro-américaine née dans les années 70 ouvrira ses portes en 2022 dans le Bronx, à New York.

Universal Hip Hop Museum Trailer

Le temple du hip-hop n’ouvrira ses portes qu’en 2022 mais Harlem est déjà en ébullition. Ériger l’Universal Hip-Hop Museum dans le sud du Bronx, à New York, relève de l’évidence : c’est ici que la grande histoire de la culture hip-hop a commencé, dans les années 70. Au programme : des expositions interactives constituées d’avatars, d’hologrammes et d’ateliers de réalité virtuelle. Les visiteurs seront d’ailleurs invités à rapper en s’enregistrant et graffer dans des espaces prévus à cet effet.

 

Dédié “à la préservation, la documentation et la célébration d’une culture à résonance planétaire”, pour reprendre les termes du rappeur Kurtis Blow, un des pionniers du mouvement et président de ce projet, le musée exposera des paroles manuscrites signées Tupac ou la plaque en or arborée par Kurtis Blow dans le clip The Breaks (1980). Des reliques du passé mais aussi du présent, car les artistes d’aujourd’hui seront également célébrés au sein de l’Universal Hip Hop Museum à l’image de Kendrick Lamar, Future ou Drake.