225


Commandez-le
Numéro
13

VMAs 2021 : que faut-il retenir de la cérémonie ?

Musique

Si l’année dernière la cérémonie des Video Music Awards (VMAs) s’est déroulée sans aucun public — Covid-19 oblige —, la 40e édition de cette soirée culte ayant pour but de récompenser les meilleurs clips de l’année a bel et bien eu lieu ce dimanche 12 septembre au Barclays Center à New York. Au programme : des prestations aussi spectaculaires les unes que les autres, un palmarès de qualité, des arrivées inattendues et même un semblant de bagarre.

L’ouverture inattendue des VMAs 2021 par Madonna

 

Qui d’autre que Madonna en personne aurait pu donner le coup d’envoi de la 40e édition des VMAs 2021 ? Celle qui a performé en 1984 lors de la toute première cérémonie des Video Music Awards — en interprétant son tube Like A Virgin —, et qui a aussi défrayé la chronique en 2003 en embrassant Britney Spears et Christina Aguilera, a alors ouvert la soirée de l’édition 2021. C’est sur son titre Vogue que la chanteuse iconique est arrivée sur scène, dans un ensemble en latex très sexy, pour présenter la première performance de la cérémonie, celle de Justin Bieber et Kid Laroi.

La performance frénétique de Lil Nas X

 

Alors que son tout premier album Montero doit sortir ce vendredi 17 septembre, Lil Nas X a largement tiré son épingle du jeu lors des VMAs 2021. Des les premières notes de son morceau Industry Baby, le chanteur est arrivé littéralement en fanfare et a très vite déchaîné le public. Sur l’air de Montero, il a même recréé le clip du titre en collaboration avec Jack Harlow, se mettant en scène torse nu (seulement habillé d’un boxer à paillettes) dans des douches aux côtés de ses danseurs. Lil Nas X a même remporté trois récompenses : celle de la vidéo de l’année, de la meilleure réalisation et des meilleurs effets spéciaux.

La chorégraphie ultra sexy de Normani

 

Tout comme Lil Nas X, Normani a aussi fait grimper la température lors de son interprétation de son nouveau titre Wild Side (en collaboration avec la rappeuse Cardi B, non présente lors de la soirée). Avec sa troupe de danseurs, la chanteuse habillée d’un costume argenté à l’allure futuriste a enchaîné les poses et mouvements ultra sensuels, jusqu’à twerker sur la chanteuse Teyana Taylor, attachée sur une plateforme métallique – rappellant d’ailleurs une ancienne performance de Janet Jackson lors d’un concert à Washington.

La performance mémorable et le look improbable de Doja Cat

 

Alors que Doja Cat animait la soirée dans son entièreté, la rappeuse a marqué les esprits d’abord par ses looks parfois improbables, à l’instar d’une étrange robe aux motifs psychédéliques qui ressemble à… un ver de terre. Un look bien différent de celui que la chanteuse a porté sur scène lors de son interprétation de Been Like This, et du titre You Right (sans The Weeknd, malheureusement), où elle a livré une performance sensuelle et dramatique, dansant dans les airs seulement éclairée par un halo de lumière circulaire.

Le semblant de bagarre entre Machine Gun Kelly et Conor McGregor

 

Avant de livrer une performance plutôt morbide (se mettant en scène dans un cercueil), Machine Gun Kelly a failli en venir aux mains avec le champion de MMA Conor McGregor. Si les raisons de la brouille restent floues, on sait tout de même que le sportif notoire aurait demandé une photo au chanteur, qui aurait par la suite refusé, ce qui a entrainé la colère du spécialiste en arts martiaux. McGregor a alors balancé son verre en direction de l’artiste, accompagné de sa petite-amie, l’actrice Megan Fox.

Les débuts en solo de Chlöe, l’une des protégées de Beyoncé

 

Si Chlöe Bailey s’est fait connaître aux côtés de sa sœur, Halle Bailey, grâce à leurs morceaux en duo plébiscités par nulle autre que Beyoncé, la jeune femme lance désormais sa carrière en solo. Seulement deux jours après avoir sorti son premier titre Have Mercy, la chanteuse l’a interprété sur scène lors des VMAs 2021, avec une performance explosive digne des plus grandes artistes.

Retrouvez la liste des vainqueurs des MTV VMAs 2021 ci-dessous.

 

Vidéo de l’année

Lil Nas X - Montero (Call Me By Your Name)

 

Artiste de l’année

Justin Bieber

 

Meilleur nouvel artiste

Olivia Rodrigo

 

Chanson de l’année

Olivia Rodrigo - Drivers License

 

MTV performance push

Olivia Rodrigo - Drivers License

 

Meilleure collaboration

Doja Cat ft. SZA - Kiss Me More

 

Meilleure vidéo pop

Justin Bieber ft. Daniel Caesar, Giveon - Peaches

 

Meilleure vidéo hip-hop

Travis Scott ft. Young Thug & M.I.A. - Franchise

 

Meilleure vidéo r’n’b

Bruno Mars, Anderson .Paak, Silk Sonic - Leave the Door Open

 

Meilleure vidéo rock

John Mayer - Last Train Home

 

Meilleure vidéo alternative

Machine Gun Kelly ft. Blackbear - My Ex’s Best Friend

 

Meilleure vidéo latino

Billie Eilish & Rosalía - Lo Vas A Olvidar

 

Meilleure vidéo K-Pop

BTS - Butter

 

Meilleure vidéo engagée

Billie Eilish - Your Power

 

Meilleure réalisation

Lil Nas X - Montero (Call Me By Your Name), réalisé par Lil Nas X et Tanu Muino

 

Meilleure cinématographie

Beyoncé, Blue Ivy, SAINt JHN, WizKid - Brown Skin Girl, par Benoit Soler et Malik H.

 

Meilleure direction artistique

Saweetie ft. Doja Cat - Best Friend, par Art Haynes

 

Meilleurs effets spéciaux

Lil Nas X - Montero (Call Me By Your Name), par Mathematic

 

Meilleure chorégraphie

Harry Styles - Treat People With Kindness, par Paul Roberts

 

Meilleur montage

Bruno Mars, Anderson .Paak, Silk Sonic - Leave the Door Open