232


Commandez-le
Numéro
22 Willow Smith, Interview, Parfum Mugler, Daniel Sannwald

Rencontre avec Willow Smith : "Je suis très inspirée par ma mère"

Musique

Chanteuse rock à l’énergie débordante, actrice prometteuse et aussi romancière, Willow Smith, fille des stars hollywoodiennes Will Smith et Jada Pinkett Smith, a très vite imposé son propre tempo et son aura punk sur la scène artistique mondiale. À 21 ans, elle est même devenue l’une des icônes les plus authentiques et inspirantes de la génération Z et l’égérie de la nouvelle fragrance Alien Goddess Intense Eau de Parfum de Mugler. Située quelque part entre l’extraterrestre fascinante et la déesse magnétique, la jeune artiste engagée et sensible qui sort ce vendredi 23 septembre son nouvel album - s’est entretenue d’ activisme, de révolution et de spiritualité avec Numéro.

Willow Smith porte des vêtements MUGLER. Willow Smith porte des vêtements MUGLER.
Willow Smith porte des vêtements MUGLER.

Juillet 2021. Pour fêter la sortie de son quatrième album solo, Lately I Feel Everything, Willow Smith donne un concert plein de fougue diffusé en direct sur Facebook. La performance, envoûtante et électrique, monte en intensité  au fur et à mesure des morceaux jusqu’à la fin du set, où une jeune femme au look rock, munie d’une tondeuse, rejoint le groupe de Willow Smith et commence à raser calmement la tête de la chanteuse. La scène est hypnotique. Tandis que les cheveux virevoltent sur le sol et que retentissent les notes survoltées de son tube Whip My Hair (2011), Willow Smith, assise sur un tabouret, continue à jouer de la guitare avec un calme olympien. Ce geste surprenant, à la fois punk et libérateur, en dit long sur la force intérieure et le tempérament de feu de la jeune artiste de 21 ans, qui, un an plus tôt, s’était enfermée durant vingt-quatre heures dans une cage en verre du musée d’Art contemporain (MOCA) de Los Angeles lors d’une performance ayant pour thème l’anxiété. 

 

Le nom de Willow Smith, chanteuse au charisme dévorant, actrice (Je suis une légende en 2007) et bientôt romancière (elle sortira en octobre un livre sur une guerrière africaine projetée chez les Vikings, Black Shield Maiden), évoque d’abord un héritage puissant. Son père, Will Smith, acteur oscarisé et chanteur, incarne une séduction décontractée qui a atteint son climax dans les années 90 avec Le Prince de Bel-Air, Men in Black et le tube Miami. Sa mère, Jada Pinkett Smith, actrice d’une beauté renversante (vue dans le film culte Menace II Society et les sagas Scream, Magic Mike et Matrix), ex-chanteuse d’un groupe de metal (Wicked Wisdom) et ancienne amie proche du légendaire rappeur 2Pac, s’est souvent montrée héroïque. Elle a en effet évoqué ouvertement son alopécie (maladie provoquant la chute des cheveux) et pointé plusieurs fois du doigt le racisme inhérent à son milieu.

Willow Smith porte des vêtement, MUGLER. Willow Smith porte des vêtement, MUGLER.
Willow Smith porte des vêtement, MUGLER.
Willow Smith porte des vêtements MUGLER. Willow Smith porte des vêtements MUGLER.
Willow Smith porte des vêtements MUGLER.

Avec un héritage aussi volcanique, il y avait de grandes chances pour que les fées de la création se penchent sur le berceau de Willow Smith. Mais la jeune artiste est bien plus que le mariage des talents de ses parents. Dès l’âge de 9 ans, la petite fille sortait un single (certifié double platine) dans lequel elle expliquait vouloir être libre : Whip My Hair. Dans le clip, elle secouait ses cheveux avec le charisme d’une superstar de la pop. Signée du label de Jay-Z (qui la compare à Michael Jackson), Roc Nation, elle racontait, lors d’une interview chez Oprah Winfrey accordée en 2011 : “Agiter ses cheveux, ça veut dire être soi-même, ne pas se préoccuper de ce que pensent les autres. Il faut juste faire ce qu’on pense être bien pour soi.

 

Depuis, l’Américaine a collaboré avec Nicki Minaj et Avril Lavigne et sorti plusieurs albums alternatifs ambitieux, évoluant du R’n’B vaporeux au rock mélodique mâtiné de pop et de punk. Dans ses paroles cathartiques, elle se met souvent à nu, parlant de ses doutes et de ses coups de blues. Dans le talk-show très humain qu’elle coanime, Red Table Talk, diffusé sur Facebook, Willow Smith continue de se battre pour ce en quoi elle croit. Tout comme sur ses réseaux sociaux. La jeune femme suivie par plus de 10 millions d’abonnés sur Instagram n’hésite pas à mettre son énergie au service de nombreuses causes comme l’écologie, l’inclusivité, la justice sociale et raciale, le féminisme, l’aide aux familles zambiennes touchées par le sida et la lutte contre le trafic d’êtres humains. Sensible et engagée, celle qui sort un nouvel album, <CopingMechanism> ce vendredi 23 septembre défend la liberté d’expression, toutes les façons d’aimer (elle a fait son coming out polyamoureux et bisexuel) et l’ouverture de la parole sur la santé mentale.

 

Autant d’idéaux qui font de Willow Smith une icône générationnelle, et expliquent pourquoi Mugler, maison avant-gardiste qui prône la possibilité d’être soi jusqu’à l’exubérance, l’a choisie comme égérie de son nouveau jus, Alien Goddess Intense Eau de Parfum. À l’occasion du lancement de cette invitation olfactive “à toutes les femmes à embrasser l’extraordinaire”, l’artiste, muse et déesse alien magnétique nous a confié ses plans pour changer le monde et son amour pour le rock, musique emblématique des révolutions.

Willow Smith porte des vêtements MUGLER. Willow Smith porte des vêtements MUGLER.
Willow Smith porte des vêtements MUGLER.

NUMÉRO : Vous êtes chanteuse, musicienne, actrice, coanimatrice, avec votre mère et votre grand-mère du talk-show Red Table Talk. La musique passe-t-elle avant le reste ?

WILLOW SMITH : Comme la musique vient du plus profond de moi-même, c’est sans doute la forme la plus pure d’expression, parmi toutes les manières dont je m’exprime. Mais j’ai l’impression que toutes mes activités vont dans le même sens et je les trouve toutes très inspirantes.

 

Pouvez-vous nous parler de votre single Maybe It’s My Fault, sorti en juin dernier ?
Cette chanson représente bien deux parties dominantes de ma personnalité. J’aime mixer des sonorités mélodiques avec des instrumentations plus dures. Une nature douce avec quelque chose de rageur, une énergie plus chaotique. Côté paroles, la chanson parle du fait qu’en tant qu’être humain, on devrait davantage réfléchir au fait qu’on a une responsabilité dans nos propres inconforts émotionnels. Quand on se sent mal, on essaie souvent de pointer quelqu’un ou quelque chose d’autre du doigt. On se dit : “Il n’aurait pas dû faire ça.” Mais de nombreuses fois, on pourrait d’abord se demander ce qu’on aurait pu réaliser de notre côté pour rendre la situation moins compliquée. Et pour que les choses soient, au final, plus harmonieuses et apaisées.

 

Vous avez commencé par des chansons plutôt R’n’B, mais aujourd’hui votre son est très rock...
J’ai toujours été attirée par le rock, même avant de faire de la musique. Ma mère chantait dans le groupe de metal Wicked Wisdom, et elle m’amenait avec elle en tournée et en studio. C’était une vraie activiste et elle incarnait parfaitement cette révolution rock des années 2000 [une musique appelée nu metal, qui fusionne hip-hop, grunge et rock]. Ça m’a beaucoup influencée de la voir “performer” et j’ai essayé de reproduire cette énergie à ma façon. Je suis très inspirée par ma mère.

 

Qu’est-ce qui vous attire le plus dans le rock ?

Cette musique a toujours été le véhicule du changement. À plusieurs moments de l’histoire, on peut voir la musique en général, et le rock en particulier, devenir la bande-son d’une révolution. Et je suis très reconnaissante de participer, à mon niveau, à cela.

Willow Smith porte des vêtements MUGLER. Willow Smith porte des vêtements MUGLER.
Willow Smith porte des vêtements MUGLER.

Vous expérimentez beaucoup dans vos chansons, en invitant notamment le musicien avant-gardiste Yves Tumor sur votre nouvel album. Comment arrivez-vous à créer des sonorités qui sonnent de manière neuve ?

Je pense qu’il est important de rester vulnérable. Il y a toujours un nouveau degré de vulnérabilité que l’on peut atteindre chez soi. Plutôt que de vouloir être différent, on peut se demander comment être plus honnête. La question qui me taraude en ce moment, c’est : “Comment pourrais-je être plus moi-même ?

 

Vous sentez-vous à l’aise avec le statut de modèle et d’icône de la génération Z ?
J’aime simplement le fait de communiquer et de m’exprimer, et que cela touche certaines personnes, les inspire. Je trouve ça génial que des gens me trouvent spéciale ou intéressante, et j’éprouve de la reconnaissance envers eux. Je me sens au service de ces gens-là et je veux faire tout mon possible pour continuer à l’être.

 

Que représente pour vous la marque Mugler et la nouvelle fragrance Alien Goddess Intense Eau de parfum ?
Mugler est une marque iconique, et ce depuis très longtemps. Et je trouve toute forme d’art qui arrive à inspirer pendant autant d’années, quel que soit le Zeitgeist, incroyable. Mugler redéfinit la beauté et la féminité de manière magnifique. J’aime aussi beaucoup l’association des mots “alien” et “goddess” dans le nom du parfum. J’ai toujours été aimantée par le cosmos, l’histoire des archétypes féminins chez les Grecs, représentés comme des déesses [Artémis, Athéna, Perséphone...] et par l’histoire de la Terre. Je suis très intéressée par la spiritualité. J’essaie toujours de faire de la musique qui inclue les notions d’enracinement et de connexion avec l’Univers.

Willow Smith porte des vêtements MUGLER. Willow Smith porte des vêtements MUGLER.
Willow Smith porte des vêtements MUGLER.

Votre musique est-elle imprégnée par ce qui se passe dans le monde actuellement ?

En tant qu’êtres humains, nous sommes influencés par notre environnement, et nous allons donc exprimer ce que nous ressentons vis-à- vis de cet environnement. Mais on essaie aussi, en tant qu’artistes, d’apporter quelque chose qui n’existe pas encore dans cet environnement, une différence. Et c’est ce qui rend la musique si spéciale.

 

À quel point est-ce essentiel pour vous d’utiliser votre art pour aider les autres ?
Ce qui fait véritablement sens dans le fait de posséder une plateforme, c’est de tenter d’élever son esprit grâce à elle, de s’éduquer soi-même et de pousser, peut-être, les autres à s’éduquer aussi à leur tour. Ce qui me motive, c’est d’essayer d’apprendre toutes les manières différentes pour faire de ce monde un monde meilleur [Willow Smith s’intéresse à la physique quantique, au chamanisme et à la Bhagavad-Gita, un texte hindou fondamental]. J’aimerais encourager les autres à penser plus à la Terre et à ce qu’elle a traversé, à se soigner de l’intérieur et à tenter ensuite de soigner le monde, l’extérieur. On vit actuellement des temps incroyablement difficiles, notamment pour le climat et pour les droits de l’homme. J’invite les gens à parler de tout ça, mais également de ce qui les nourrit. Je les invite aussi à ouvrir leur cœur à la nature et aux autres.

 

 

<CopingMechanism> (MSFTSMusic/Roc Nation Records) de Willow Smith, disponible le 23 septembre. Black Shield Maiden (éd. Penguin) de Willow Smith et Jess Hendel, disponible en octobre 2022.