“Noire et fière de l’être, ça c’est toute ma life” : une phrase est suffisante pour voir dans le dernier titre d’Yseult un vibrant hommage à la communauté noire. Il y a six mois, la chanteuse et compositrice française revenait en force avec Rien à Prouver, premier titre sorti sur son propre label Y.Y.Y. Sorte de manifeste d’une identité musicale plus libre et authentique, elle y affirmait son propre style musical qu’elle qualifie de “Y-trap”, aux confins de la pop, de la chanson française et de la trap. C’est dans cette nouvelle lignée que s’inscrit Noir, son nouveau morceau accompagné d’une vidéo captivante réalisée par Judith Veenendaal.

 

Ici, Yseult joue sur l’analogie et les métaphores du noir pour évoquer aussi bien la mélancolie et le vague à l’âme – elle-même ayant souffert de dépression – que les stigmates liés à sa propre couleur de peau. À travers un flow empruntant volontiers à la trap, la chanteuse délivre un message incitant à l’empowerment dont le clip se fait le miroir. Presque à nu, le corps noir se trouve mis en majesté par des chorégraphies remarquablement filmées dans des décors sombres – on pensera même parfois à une Beyoncé dans Formation. Après la sortie d’un premier EP Rouge en juillet dernier, ce nouveau titre Noir donnera son nom à un second EP qui sortira prochainement.