Advertising
Advertising
27 Mai

Yves Tumor en 11 délires photographiques

 

Les mélodies évanescentes d’Yves Tumor évoquent le spleen d’un Blood Orange – qu’il a accompagné sur une tournée –, l’électro mutante d’un Arca, les détonations hybrides d’une Fever Ray ou encore la fantaisie d’une Björk. L’artiste façonne une musique expérimentale, une soul de science-fiction viscérale qui fait fi des conventions et refuse le schéma classique couplet-refrain. Son compte instagram est à l’image de ses compositions : délirant.

Par La rédaction

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Yves Tumor (@yvestumor) le

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Yves Tumor (@yvestumor) le

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Yves Tumor (@yvestumor) le

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Yves Tumor (@yvestumor) le

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Yves Tumor (@yvestumor) le

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Yves Tumor (@yvestumor) le

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Yves Tumor (@yvestumor) le

Advertising

NuméroNews