235


Commandez-le
Numéro
19 Galerie Sans titre, Paris+, Art Basel, Jessy Razafimandimby

Du Marais à Paris+ : la galerie Sans titre, fervente défenseure de la création émergente

Numéro art

Tenue du 20 au 23 octobre, la première édition de la foire Paris+ par Art Basel n’est pas que le rendez-vous des artistes stars. L’événement accueille également la création émergente à l’image de celle défendue par l’excellente galerie Sans titre à Paris, qui occupe cette semaine un stand au Grand Palais Ephémère avec le jeune artiste malgache Jessy Razafimandimby et dévoile une sculpture monumentale de la Polonaise Zuzanna Czebatul au jardin des Tuileries.

  • Jessy Razafimandimby, “du thé au bout des lèvres” (2022).

    Jessy Razafimandimby, “du thé au bout des lèvres” (2022). Jessy Razafimandimby, “du thé au bout des lèvres” (2022).
  • Jessy Razafimandimby, “les beaux habits du dimanche” (2022).

    Jessy Razafimandimby, “les beaux habits du dimanche” (2022). Jessy Razafimandimby, “les beaux habits du dimanche” (2022).
  • Jessy Razafimandimby, “une lueur appelle une autre lueur” (2022).

    Jessy Razafimandimby, “une lueur appelle une autre lueur” (2022). Jessy Razafimandimby, “une lueur appelle une autre lueur” (2022).

Courtesy galerie Sans titre, Paris.

1/3

En mars 2016, les amateurs d’art contemporain découvrent à Paris une exposition dans un espace insolite : un duplex avec vue sur la Seine, agrémenté d’œuvres jusque dans sa salle de bains. Derrière cette initiative originale et sa sélection pointue, Marie Madec, jeune curatrice française qui accueille alors l’événement dans son propre appartement. Le projet Sans titre (2016) est né. Accessible seulement sur rendez-vous, cette manifestation sera la première d’une longue série d’expositions, dans et hors les murs du loft parisien. Des espaces éphémères de Paris aux project spaces de Marseille, Arles ou Mexico, chacune suit un même objectif : présenter des travaux d’artistes émergents ou peu connus, tels que le Britannique Hamish Pearch ou l’Allemande Paula Kamps, tout en cherchant à se défaire du modèle d’exposition du white cube.

 

Pas à pas, la structure fondée par Marie Madec se mue en galerie d’art à part entière : en 2019, elle inaugure sa première adresse pérenne dans le 10e arrondissement, au sein de la cour du théâtre Antoine, fidélisant aussi bien son public que ses collectionneurs, avant de déménager ses locaux en septembre dernier dans le centre névralgique de l’art contemporain à Paris, à quelques pas du Centre Pompidou, des galeries Continua, Templon et Marian Goodman. Façade rouge carmin, colonnes en bronze surplombées de têtes du dieu Bacchus, fenêtres étroites et cintrées... cet ancien débit de boissons construit au 19e siècle installe un nouveau cadre intimiste et convivial propice aux projets in situ et à la diversité de pratiques défendue par la galerie, qui représente désormais huit artistes internationaux – et a depuis fait tomber le “2016” de son nom.

Jacent, “Vanitas” (2022). Vue de l'exposition “Mon palais, choir” à la galerie Sans titre, Paris. Jacent, “Vanitas” (2022). Vue de l'exposition “Mon palais, choir” à la galerie Sans titre, Paris.
Jacent, “Vanitas” (2022). Vue de l'exposition “Mon palais, choir” à la galerie Sans titre, Paris.

Invitée à exposer à la FIAC en 2021, Sans titre a marqué la foire avec un espace mettant en scène des dessins et peintures réalisées par Agnes Scherer et Paul DD Smith, déployés du sol aux cimaises. L’exposante fait désormais partie de la sélection de la première édition de Paris+, où elle présentera l’artiste Jessy Razafimandimby. Entre portail, peintures figuratives colorées, objets domestiques et mobilier, les œuvres inédites du jeune Malgache promettent de repenser les codes du stand de foire, dans une cohérence totale avec l’ADN de la galerie.

 

 

La galerie Sans titre présente un solo show de Jessy Razafimandimby lors de la première édition de Paris+ par Art Basel, du 20 au 23 octobre au Grand Palais Éphémère, Paris 7e. Une sculpture de l'artiste Zuzanna Czebatul est également présentée par la galerie au jardin des Tuileries, Paris 1er.


Agnes Scherer, “A thousand times yes”, du 20 octobre au 17 décembre à la galerie Sans titre, Paris 3e.

Vue de la façade de la galerie Sans titre à Paris, 2022. Exposition “Mon palais, choir”. Vue de la façade de la galerie Sans titre à Paris, 2022. Exposition “Mon palais, choir”.
Vue de la façade de la galerie Sans titre à Paris, 2022. Exposition “Mon palais, choir”.