240


Commandez-le
Numéro
12 Infiltrées, Reiffers Art Initiatives, Binta Diaw, Han Bing

Reiffers Art Initiatives réunit 5 artistes majeurs de la nouvelle génération

Numéro art

À l’occasion de la seconde édition de son prix, Reiffers Art Initiatives accueille jusqu’au 16 juin à Paris cinq artistes parmi les plus passionnantes de la nouvelle génération : Meriem Bennani, Bianca Bondi, Binta Diaw, Han Bing et Ser Serpas. L'exposition, intitulée “Infiltrées. 5 manières d'habiter le monde”, offre un passionnant panorama de la création contemporaine. Sensible et puissant.

  • Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Bianca Bondi.

    Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Bianca Bondi. Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Bianca Bondi.
  • Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Meriem Bennani, Han Bing et Binta Diaw.

    Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Meriem Bennani, Han Bing et Binta Diaw. Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Meriem Bennani, Han Bing et Binta Diaw.
  • Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Bianca Bondi et Ser Serpas.

    Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Bianca Bondi et Ser Serpas. Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Bianca Bondi et Ser Serpas.

1/3

Pour sa deuxième exposition collective, la fondation Reiffers Art Initiatives invite cinq artistes parmi les plus excitantes de la jeune scène française ou francophone. Originaires de quatre continents (Afrique, Amérique, Asie et Europe), elles témoignent de la diversité et de la vitalité d’un art contemporain aux prises avec les tremblements du monde. Ser Serpas et Han Bing vont ainsi chercher dans les méandres de la ville les objets et les éléments visuels qui constitueront la matière première de leurs œuvres. Sculptures et peintures forment chez elles des poèmes abstraits qui racontent notre rapport à notre environnement et notre capacité à le faire nôtre, à le réassembler autant qu’à le sublimer. Avec sa série de vidéos 2 Lizards, Meriem Bennani nous invite elle aussi à une balade dans une ville contemporaine où deux lézards conversent avec fantaisie et humour des sujets les plus prégnants (pandémie, crise politique...). Un exercice cathartique qui rend compte d’un quotidien partagé par des millions de personnes, avec une ironie et un art du détournement assumé. Quant aux installations immersives de Binta Diaw et de Bianca Bondi, elles sèment un nouvel imaginaire porteur d’un autre rapport au monde et à la nature. Binta Diaw invite ainsi à une réflexion sur la question du genre, du féminisme, de la migration et de l’appartenance, alors que Bianca Bondi propose de nouveaux îlots de fiction nourris par le rêve, les croyances et les rituels vernaculaires.

Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Binta Diaw et Ser Serpas. Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Binta Diaw et Ser Serpas.
Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Binta Diaw et Ser Serpas.

Toutes les cinq sont d'ailleurs les invitées du nouveau Numéro art célébrant, à travers elles, des œuvres qui, tel un liquide actif aux formes toujours mouvantes, infiltrent les esprits d’idées nouvelles et subversives, non pas pour imposer un diktat mais pour nous ouvrir à d’autres modes de pensée. L’infiltration s’effectue jusque dans les lieux mêmes de l’exposition : leurs créations pénètrent les murs, les sols et les hauteurs pour les habiter du rapport au monde singulier développé par chacune des artistes. Toutes ont en commun de se confronter, comme par capillarité, avec le monde actuel, s’imprégnant de ses enjeux socio-économiques, historiques, post-coloniaux et esthétiques pour mieux les révéler, les déconstruire et enfin les métamorphoser à travers leurs pièces. Des artistes qui ne se contentent pas d’être aux prises avec le réel, mais qui travaillent tout autant à le reconfigurer esthétiquement et conceptuellement pour proposer d’autres imaginaires et d’autres manières de faire monde et de l’habiter, ensemble.

 

Le prix Reiffers Art Initiatives sera remis à l’une des artistes à l’issue de l’exposition.
“Infiltrées. 5 manières d’habiter le monde”, du 12 mai au 16 juin 2023 à l'Acacias Art Center, Paris 17e.

Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Meriem Bennani et Han Bing. Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Meriem Bennani et Han Bing.
Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Meriem Bennani et Han Bing.
Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Binta Diaw, Bianca Bondi et Ser Serpas. Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Binta Diaw, Bianca Bondi et Ser Serpas.
Vue de l'exposition ”Infiltrées” à l'Acacias Art Center. Œuvres de Binta Diaw, Bianca Bondi et Ser Serpas.