Numero

219


Commandez-le
Numéro

Que nous réserve le partenariat inédit entre la Triennale de Milan et la Fondation Cartier ?

Numéro art

Après une première collaboration fructueuse en 2019, la Triennale de Milan et la Fondation Cartier allient leurs forces au travers d'un partenariat inédit. Pendant les huit prochaines années, les deux institutions culturelles française et italienne programmeront ensemble une série d'expositions et de spectacles vivants. Décrochée des espaces de la Fondation Cartier en septembre dernier pour être installée à Milan et ouverte depuis le 17 octobre, la grande rétrospective consacrée à Claudia Andujar  marque le premier volet de cette association.

  • Antônio Korihana thëri, jeune homme sous l’effet de la poudre hallucinogène yãkoana, Catrimani, Roraima, 1972-1976.

  • Pellicule infrarouge, Catrimani, Roraima, 1972-1976.

  • Fondation Cartier © Luc Boegly

  • Triennale Milano © Triennale Milano. Photo : Gianluca Di Ioia

1/4

“Transmettre la complexité du monde contemporain dans une pluralité de formes artistiques : design, architecture, arts visuels, vivants et performatifs.” Telle est la mission de la Triennale, formulée ainsi sur son propre site internet. Depuis 1933, cette institution culturelle italienne organise tous les trois ans l’Exposition Internationale de Triennale Milano – anciennement Biennale des arts décoratifs de Monza –, un rendez-vous majeur du design et de l’architecture animé par de nombreux événements. Orchestrée autour d’un thème précis, de la reconstruction de l’habitat en 1947 au design du XXIe siècle en 2016 en passant par le futur des métropoles en 1988, chaque édition invite des pays étrangers à exposer leurs talents et consacre des figures importantes de ces domaines à travers des prix. Située dans le centre historique de Milan, au sein du parc Sempione, le Palazzo dell’Arte accueille la manifestation depuis son inauguration dans la ville italienne. Mais entre chaque édition, le lieu ne s’arrête pas de vivre : au fil des années, sa programmation ne cesse d’être rythmée par de nombreuses expositions, spectacles, rencontres et performances.

 

De mars à septembre 2019, la Triennale organisait sa 22e édition dont le thème “Broken Nature: Design Takes on Human Survival” avait de quoi inspirer. Parmi les œuvres exposées à cette occasion, les visiteurs y découvraient notamment une installation immersive les transportant au cœur de sept écosystèmes du monde entier : on y entendait chants d’oiseaux, de baleines ou encore de loups, illustrés sur écrans par des spectrogrammes coloré. Baptisée Le Grand Orchestre des Animaux, cette installation réalisée à partir d’enregistrements sonores de Bernie Krause et mise en image par le collectif United Visual Artists avait déjà marqué le public lors de sa présentation pour la première fois au sous-sol de la Fondation Cartier en 2016, puis l’an dernier dans l’exposition “Open Spaces” en plein cœur de Londres.

 

Face à cette collaboration féconde de la Triennale avec la Fondation Cartier, mais également à leur intérêt partagé pour de nombreuses figures de l’art et du design italien, les deux institutions culturelles ont eu une idée : développer ensemble un partenariat de huit ans, animé par l’organisation commune de nombreuses expositions et spectacles. Afin d’inaugurer cette association, la Triennale accueille déjà depuis le 17 octobre l’une des expositions parisiennes qui a le plus marqué 2020 : la rétrospective consacrée par la Fondation Cartier à la photographe Claudia Andujar autour de son travail documentaire, artistique puis militant sur la communauté indigène des Yanomami en Amazonie. Présentée à Paris avec succès avant d'être décrochée en septembre dernier, celle-ci peut donc d’ores et déjà être découverte jusqu’en février prochain au Palazzo dell’Arte par les habitants et visiteurs de Milan. Au mois d’avril 2021, le lieu dévoilera ensuite une toute nouvelle exposition articulée autour du peintre argentin Guillermo Kuitca, invité à présenter ses propres œuvres en regard de celles choisies parmi la riche collection de la Fondation Cartier. Un aperçu déjà prometteur d’un partenariat qui réserve de nombreuses surprises, à l'approche de la 23e édition de la Triennale prévue pour 2022.

 

 

“Claudia Andujar : La Lutte Yanomami”, du 17 octobre 2020 au 7 février 2021 au Palazzo dell'Arte de la Triennale, Milan. 


À découvrir également sur place : l'exposition “Enzo Mari curated by Hans Ulrich Obrist with Francesca Giacomelli”, du 17 octobre 2020 au 18 avril 2021.