Chaque fin de printemps, des milliers d’étudiants en art terminent leurs projets de fin d’année et, pour ceux en fin de course, préparent les dernières épreuves de leur diplôme. Les journées et soirées sont passées à écumer les magasins de fournitures, produire dans les ateliers, lire à la bibliothèque… mais qu’en est-il lorsque les écoles sont fermées et que les étudiants sont confinés chez eux, ne disposant parfois que de très peu d’espace et de temps pour travailler? Qu’en est-il lorsque les plus précaires, qui comptaient jusqu’alors sur un stage ou un job alimentaire tel que la vente ou la restauration pour financer leurs études et leur matériel, ne peuvent plus se rendre sur leur lieu de travail et perdent ainsi plusieurs mois de salaire?

 

Rendue particulièrement critique par la crise sanitaire actuelle et les mesures de confinement, cette situation a alerté de nombreuses écoles françaises. La jeune association Artagon, un soutien important des artistes émergents en France qu’elle accompagne annuellement lors d’expositions riches d’une vaste sélection de jeunes talents, a donc décidé de réagir en créant un fonds d’aide aux étudiants en école d’art. Son objectif : verser la somme de 200€ à au moins cent artistes en herbe, et encore davantage si le montant rassemblé le permet. “La création de ce fonds de soutien est un cri d’urgence”, expliquent les fondateurs d’Artagon Anna Labouze et Keimis Henni. “Si on ne fait rien, c’est toute une génération d’artistes en devenir qui peut disparaître sans que l’on s’en aperçoive, dans l’invisibilité et le silence. Notre objectif est de recueillir un maximum de dons pour les aider au plus vite.” Disposant aujourd’hui de près de cinquante écoles d’art publiques, la France est d'ailleurs l’un des pays européens à la plus forte concentration d’étudiants en art, une réalité qui appuie l’urgence de la situation.

 

Afin de rassembler la somme, Artagon s’est associé au collectif Les Amis des Artistes, formé pendant la crise sanitaire par des acteurs du domaine de l’art en vue de se serrer les coudes face à la crise. Ensemble, les deux structures proposent une double initiative pour fournir ce fonds : la première prend la forme du 1er au 14 juin d’une vente d’œuvres d’artistes associés au collectif français, dont 30% du prix d’achat reviennent à un fonds de soutien. La deuxième est une collecte de dons adressée par Artagon à des mécènes, fondations et autres partenaires. Chaque personne qui le souhaite peut ainsi y participer jusqu’à la fin du mois de juin, à l’issue de laquelle seront choisis les étudiants bénéficiaires des aides. Un bel appel à la solidarité qui saura rappeller l’importance de soutenir, dès leurs études, ceux qui deviendront les talents de demain.

 

Pour candidater à la sélection d'étudiants bénéficiaires, rendez-vous avant le 30 juin ici.

 

Pour participer à la cagnotte en ligne d'Artagon, rendez-vous du 1er au 30 juin ici.

 

Pour découvrir et acheter les œuvre(s) mise(s) en vente par les Amis des Artistes, rendez-vous sur Instagram du 1er au 14 juin ici.