224


Commandez-le
Numéro
16

Bourse Révélations Emerige : qui sont les nouveaux artistes nommés ?

Numéro art

Le 9 juillet dernier, la Bourse Révélations Emerige révélait la liste des onze jeunes artistes français ou basés en France qui composeront sa 7e édition. L'occasion de poser un premier regard sur leurs pratiques plurielles avant l'annonce le 15 octobre prochain du nouveau lauréat, qui bénéficiera de l'accompagnement financier et professionnel proposé par ce prix. 

En six années, la Bourse Révélations Emerige s’est affirmée comme un tremplin majeur pour les jeunes artistes contemporains français ou travaillant en France à l’orée de leur carrière. Créé en 2014 par le promoteur immobilier parisien Emerige, ce prix permet en effet d’accompagner chaque année une ou un heureux élu en lui apportant un soutien pluriel : financier d’abord, avec la remise d’une somme de 15 000 euros, pratique ensuite, avec la mise à disposition d’un atelier pendant un an, et enfin logistique et commercial, avec l’accompagnement d’une galerie parisienne. Mais outre cet apport très complet, la Bourse Révélations Emerige se présente également comme un véritable défricheur des talents qui feront l'art de demain en leur offrant une vitrine particulièrement bienvenue en France. À l'automne dernier, elle exposait d'ailleurs lors de sa dernière édition dans l’espace Voltaire à Paris les œuvres de ses cinq premiers lauréats  Vivien Roubaud, Lucie Picandet, Edgar Sarin, Linda Sanchez et Paul Mignard sous un commissariat du critique d’art Gaël Charbau.

 

Le 9 juillet dernier, la Bourse Révélations Emerige dévoilait la liste des onze nouveaux talents qui composeront sa septième édition. Tous Français ou basés en France et âgés de moins de 35 ans, ceux-ci portent une fois encore la diversité de la création artistique contemporaine. Davantage que dans les précéentes éditions, on constate combien la peinture figurative est présente chez nombre d’entre eux : si Marcella Barceló représente des scènes féériques et colorées, Clémence Mauger peint au lavis des compositions végétales éthérées, Ludovic Salmon réalise des paysages denses à l’huile sur toile, Rob Miles dessine des scènes quotidiennes vues en plongée tandis qu’Elené Shatberashvili dresse le portrait de ses proches ou d’elle-même dans l’intimité du foyer.

1/11
Giuliana Zefferi, “Ouais, moi j’étais gardienne de but” (2019) © Maxime Bessières

Mais la sculpture n’est pas en reste pour autant avec Zohreh Zavareh, qui s’illustre par ses installations absurdes et théâtrales, Giuliana Zefferi, qui utilise le volume pour redéfinir des espaces composites ou encore Loucia Carlier, dont les sculptures intègrent des matériaux ancestraux et des questions mémorielles à des formes contemporaines. D'autres choisissent d'explorer simultanément différentes pratiques à l'instar de Charlotte Vitaioli, qui mêle dessin, peinture et performance pour créer des mythologies contemporaines ou Raphaël-Bachir Osman, qui interroge par ses peintures et sculptures les modalités d’exposition et de création de l’œuvre d’art. Ismaël Joffroy Chandoutis, unique artiste de cette sélection à utiliser exclusivement la vidéo, réinterprète quant à lui les techniques du documentaire pour porter sur ses sujets un regard inédit et immersif.

 

Pour avoir qui parmi ces onze artistes succèdera à Paul Heintz, dernier lauréat de la Bourse Révélations Emerige remarqué pour ses films fascinants, il faudra attendre le 15 octobre prochain et l’exposition annuelle des travaux des nommés à la Villa Emerige. Cette année, c’est la galerie Art : Concept qui accompagnera l’artiste, son directeur Olivier Antoine rejoignant le comité de sélection.