Les quatorze artistes présentés dans cette première exposition virtuelle sont à la mesure de ce projet ambitieux : outre Louise Bourgeois, dont la galerie présentait récemment en ligne une série de dessins, on peut contempler des œuvres de Mark Bradford, Roni Horn, Luchita Hurtado, Bruce Nauman, Paul McCarthy, Mike Kelley ou encore Jenny Holzer (la semaine passée, celle-ci proposait, avec la galerie, une édition limitée de cent exemplaires imprimés d’une de ses œuvres). Toutes abordent la question du rapport entre le texte et l’image dans l’art contemporain, que ce soit dans la peinture, l’impression ou la gravure. “Beside Itself”, le titre de l’exposition, est lui-même tiré de l'œuvre éponyme de l’artiste américain Lawrence Weiner, figure de l’art conceptuel célèbre pour ses aphorismes peints en grand sur les murs, qui trône ici dans toute sa splendeur. 

 

Organisée en réaction au caractère exceptionnel de la situation actuelle, l’exposition de la galerie Hauser & Wirth sonne comme une nouvelle manière de renforcer le lien entre la galerie, ses artistes, son public et ses clients. Le co-fondateur de la galerie Iwan Wirth espère d’ailleurs que cette initiative “attirera le plus de visiteurs possibles et les rassemblera à l’heure où nous sommes tous séparés.” Une véritable avant-première au cœur du futur espace minorquin de Hauser & Wirth, dont les portes réelles ouvriront quant à elles au public en 2021.

 

 

Découvrez l’exposition “Beside Itself” de la galerie Hauser & Wirth dès le 30 avril ici.