Advertising
Advertising
15 Mai

Olafur Eliasson fait la pluie et le beau temps dans vos domiciles

 

Soleils ardents, nuages pluvieux, tournesol ou encore macareux… tels sont les éléments qu’Olafur Eliasson invite à faire apparaître où l’on souhaite, via la simple utilisation d'un smartphone. Après le New-Yorkais KAWS il y a deux mois, l’artiste dano-islandais dévoile à son tour sur la plateforme Acute Art son premier projet en réalité augmentée, gratuit et accessible à tous via une application digitale.

Par Matthieu Jacquet

1/3
2/3
3/3
  • Lassés de n’avoir pu apprécier, pendant des semaines, la lumière du soleil qu’à travers l’encadrure de vos fenêtres? Olafur Eliasson a trouvé un remède permettant d’inviter la nature dans les intérieurs. À travers une application disponible gratuitement sur tous les smartphone, l’artiste dano-islandais offre aux intéressés la possibilité de faire apparaître dans leur environnement une sélection de ses œuvres d’art en réalité augmentée. Le projet, inauguré hier, passe par une plateforme spécialisée dans la production d’œuvres d’art en réalité virtuelle ou augmentée, baptisée Acute Art – la même qui, il y a deux mois, dévoilait une première collaboration inédite avec l’artiste KAWS sur un principe similaire.

     

    Là où le New-Yorkais permettait d’intégrer une figurine géante de son fameux personnage Companion à tous types d’environnements, flottant en l’air dans les appartements, jardins mais aussi dans le ciel de 12 destinations du monde, Olafur Eliasson choisit d’élargir le panel des options. Baptisé justement Wunderkammer, en français “cabinet de curiosités”, son projet invite à choisir parmi plusieurs trésors qui composent notre nature, du soleil ardent à l’arc-en-ciel en passant par le nuage pluvieux. A travers l’écran du smartphone, ceux-ci s’intègrent aux environnements contenus dans son appareil photo : tandis qu’une aurore boréale se dessine dans la chambre à coucher, le soleil peut illuminer le plafond d’une salle de bains. Outre ces phénomènes célestes, Olafur Eliasson puise également dans la faune et la flore en proposant de faire naître des tournesols, des roches, des macareux – oiseaux très présents dans son pays d’origine, l’Islande –, des coccinelles ou encore un parterre de fleurs.

  • Lassés de n’avoir pu apprécier, pendant des semaines, la lumière du soleil qu’à travers l’encadrure de vos fenêtres? Olafur Eliasson a trouvé un remède permettant d’inviter la nature dans les intérieurs. À travers une application disponible gratuitement sur tous les smartphone, l’artiste dano-islandais offre aux intéressés la possibilité de faire apparaître dans leur environnement une sélection de ses œuvres d’art en réalité augmentée. Le projet, inauguré hier, passe par une plateforme spécialisée dans la production d’œuvres d’art en réalité virtuelle ou augmentée, baptisée Acute Art – la même qui, il y a deux mois, dévoilait une première collaboration inédite avec l’artiste KAWS sur un principe similaire.

     

    Là où le New-Yorkais permettait d’intégrer une figurine géante de son fameux personnage Companion à tous types d’environnements, flottant en l’air dans les appartements, jardins mais aussi dans le ciel de 12 destinations du monde, Olafur Eliasson choisit d’élargir le panel des options. Baptisé justement Wunderkammer, en français “cabinet de curiosités”, son projet invite à choisir parmi plusieurs trésors qui composent notre nature, du soleil ardent à l’arc-en-ciel en passant par le nuage pluvieux. A travers l’écran du smartphone, ceux-ci s’intègrent aux environnements contenus dans son appareil photo : tandis qu’une aurore boréale se dessine dans la chambre à coucher, le soleil peut illuminer le plafond d’une salle de bains. Outre ces phénomènes célestes, Olafur Eliasson puise également dans la faune et la flore en proposant de faire naître des tournesols, des roches, des macareux – oiseaux très présents dans son pays d’origine, l’Islande –, des coccinelles ou encore un parterre de fleurs.

  • Lassés de n’avoir pu apprécier, pendant des semaines, la lumière du soleil qu’à travers l’encadrure de vos fenêtres? Olafur Eliasson a trouvé un remède permettant d’inviter la nature dans les intérieurs. À travers une application disponible gratuitement sur tous les smartphone, l’artiste dano-islandais offre aux intéressés la possibilité de faire apparaître dans leur environnement une sélection de ses œuvres d’art en réalité augmentée. Le projet, inauguré hier, passe par une plateforme spécialisée dans la production d’œuvres d’art en réalité virtuelle ou augmentée, baptisée Acute Art – la même qui, il y a deux mois, dévoilait une première collaboration inédite avec l’artiste KAWS sur un principe similaire.

     

    Là où le New-Yorkais permettait d’intégrer une figurine géante de son fameux personnage Companion à tous types d’environnements, flottant en l’air dans les appartements, jardins mais aussi dans le ciel de 12 destinations du monde, Olafur Eliasson choisit d’élargir le panel des options. Baptisé justement Wunderkammer, en français “cabinet de curiosités”, son projet invite à choisir parmi plusieurs trésors qui composent notre nature, du soleil ardent à l’arc-en-ciel en passant par le nuage pluvieux. A travers l’écran du smartphone, ceux-ci s’intègrent aux environnements contenus dans son appareil photo : tandis qu’une aurore boréale se dessine dans la chambre à coucher, le soleil peut illuminer le plafond d’une salle de bains. Outre ces phénomènes célestes, Olafur Eliasson puise également dans la faune et la flore en proposant de faire naître des tournesols, des roches, des macareux – oiseaux très présents dans son pays d’origine, l’Islande –, des coccinelles ou encore un parterre de fleurs.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Studio Olafur Eliasson (@studioolafureliasson) le

Depuis plus de vingt ans, Olafur Eliasson a fait de cet émerveillement face à la nature le fondement même de sa pratique : mettant la lumière et les éléments – terre, feu, eau, air – en majesté, ses installations immersives provoquent aussi bien chez le spectateur la fascination et la contemplation qu’une curiosité scientifique, un désir de comprendre ce qui se cache derrière ces phénomènes et ces champs de perception bouleversés. Récemment mis à l’honneur à la Tate Modern dans une rétrospective d’ampleur, l’artiste y réunissait quarante de ses œuvres emblématiques, incluant ses tunnels de miroirs, verres colorés et autres fontaines renversées, spectres de lumière. Avec ce nouveau projet exclusivement digital et accessible à tous, il démontre cette fois-ci sa volonté d’investir la jeune technologie de la réalité augmentée afin d’amener la nature et l’art dans les territoires les plus intimes et familiers, à portée de main. 

 

Une démarche on ne peut plus sensée à l’heure de la crise qui touche aujourd’hui le monde entier. “Il est important de se rappeler que lorsque tout cela sera derrière nous, nous devrons regarder notre environnement et ce qui se passe en prenant conscience de toutes ces choses auxquelles nous tenons tant”, déclare l’artiste. Permettant à chacun de se partager pendant quelques instants un morceau de soleil, Olafur Eliasson prouve une fois de plus combien l’art se doit d’être universel dans une période où la beauté du monde semble plus indispensable que jamais.

 

Pour faire l'expérience du projet d'Olafur Eliasson : Wunderkammertéléchargez l'application Acute Art ici.

Advertising

NuméroNews