Hébergé sur le site de la Tate Modern, cet “Exhibition Guide” tel qu’il est nommé invite à suivre pas à pas le parcours proposé par l’exposition et à découvrir les différents chapitres ayant structuré la vie et la carrière de l’artiste américain. Les textes biographiques introduisant les 12 salles qui composent la rétrospective sont ainsi publiés au complet sur la page web, afin que chacun puisse de chez lui revisiter aussi bien les origines de son tout premier film Sleep (1963) que ses performances multimédias tenues à la Factory avec le Velvet Underground et Nico, jusqu’à sa tentative d’assassinat perpétrée par Valerie Solanas en 1967. Chaque volet présenté est également illustré par une œuvre emblématique de la période, thématique ou démarche concernée.

 

En outre, cette visite guidée s'enrichit d'une vidéo de 7 minutes où Gregor Muir et Fiontán Moran, les commissaires de l’exposition, échangent au sujet de l’artiste. Tandis que défilent à l’écran des vues de la rétrospective et des œuvres d’Andy Warhol, les deux hommes reviennent sur l’histoire de l’humain derrière l’artiste à travers sa condition d’immigré et d'homosexuel, son inscription dans la scène underground new-yorkaise et le spectre de la mort hantant son œuvre jusqu’à son propre décès en 1987. Un tour d’horizon en accès libre particulièrement complet en cette période de confinement, alors même que la Fondation Andy Warhol vient tout juste de débloquer un fonds d’urgence de 1,6 millions de dollars en vue de venir en aide aux artistes affectés par la crise sanitaire actuelle aux États-Unis.

 

 

Découvrez le guide complet de l'exposition Andy Warhol à la Tate Modern ici.