Advertising
Agnès b. inaugure La Fab., son nouveau lieu d'art solidaire
1

Agnès b. inaugure La Fab., son nouveau lieu d'art solidaire

People by Say Who Isabelle Huppert et Jean-Michel Othoniel entouraient Agnès b. pour l'ouverture de La Fab., son nouveau lieu d'art solidaire. Isabelle Huppert et Jean-Michel Othoniel entouraient Agnès b. pour l'ouverture de La Fab., son nouveau lieu d'art solidaire.

La soirée d'annonce des jurys du 35e Festival d'Hyères
3

La soirée d'annonce des jurys du 35e Festival d'Hyères

People by Say Who Aux côtés des présidents des trois jurys mode, photographie et accessoires de mode, découvrez les personnalités présentes à l'événement. Aux côtés des présidents des trois jurys mode, photographie et accessoires de mode, découvrez les personnalités présentes à l'événement.

Laetitia Casta, Jean Paul Gaultier et Jacquemus au dîner de la mode pour le Sidaction
2

Laetitia Casta, Jean Paul Gaultier et Jacquemus au dîner de la mode pour le Sidaction

People by Say Who Le dîner de la mode au profit du Sidaction s'est déroulé comme à l'accoutumée en clôture de la semaine de la haute couture. Au Pavillon Cambon, nombreuses étaient les personnalités de la mode, du cinéma et de l'art à avoir fait le déplacement pour soutenir la lutte contre le VIH/sida. Le dîner de la mode au profit du Sidaction s'est déroulé comme à l'accoutumée en clôture de la semaine de la haute couture. Au Pavillon Cambon, nombreuses étaient les personnalités de la mode, du cinéma et de l'art à avoir fait le déplacement pour soutenir la lutte contre le VIH/sida.

Advertising
Advertising
Noémie Lenoir et Vincent Elbaz au lancement de la collection de  Pierpaolo Piccioli pour Moncler
1

Noémie Lenoir et Vincent Elbaz au lancement de la collection de Pierpaolo Piccioli pour Moncler

People by Say Who Noémie Lenoir, Liya Kebede et Vincent Elbaz sont venus soutenir Pierpaolo Piccioli pour le lancement de sa collection avec le label Moncler Genius, à l'occasion de la semaine de la couture à Paris. Noémie Lenoir, Liya Kebede et Vincent Elbaz sont venus soutenir Pierpaolo Piccioli pour le lancement de sa collection avec le label Moncler Genius, à l'occasion de la semaine de la couture à Paris.

 Oki Sato installe ses “fleurs de pluie” au Bon Marché Rive Gauche
1

Oki Sato installe ses “fleurs de pluie” au Bon Marché Rive Gauche

People by Say Who Lundi 13 janvier 2020, le Bon marché inaugurait carte blanche accordée à Oki Sato (Studio Nendo) en présence d'Ana Girardot, Clara Luciani, Sonia Sieff. Lundi 13 janvier 2020, le Bon marché inaugurait carte blanche accordée à Oki Sato (Studio Nendo) en présence d'Ana Girardot, Clara Luciani, Sonia Sieff.

Chassol et Lionel Sow mettent en musique le Noël de Cartier
1

Chassol et Lionel Sow mettent en musique le Noël de Cartier

People by Say Who Mercredi 4 décembre, à l'occasion des fêtes de Noël, la maison de joaillerie Cartier invitait Chassol et Lionel Sow pour une performance musicale exceptionnelle sur la place Vendôme. Mercredi 4 décembre, à l'occasion des fêtes de Noël, la maison de joaillerie Cartier invitait Chassol et Lionel Sow pour une performance musicale exceptionnelle sur la place Vendôme.

Jean-Paul Goude et Chanel présentent “In Goude we trust!” à Milan
123

Jean-Paul Goude et Chanel présentent “In Goude we trust!” à Milan

People by Say Who Il y a tout juste un an, Chanel présentait à Tokyo une grande exposition consacrée à Jean-Paul Goude. Entièrement pensée par l’artiste, plus souvent qualifié de “faiseur d’images”, “In Goude We Trust!” avait attiré de nombreuses figures de la scène culturelle tokyoïte et internationale. À commencer par Pharrell Williams, ami et ambassadeur de la maison. Après le succès de ce premier volet, Chanel et Jean-Paul Goude inauguraient hier soir ce nouveau chapitre à Milan, au Palazzo Giureconsulti. La collaboration entre Jean-Paul Goude et la maison Chanel est l’une des plus emblématiques de ces trente dernières années. Son film publicitaire pour le parfum "Egoïste” lui a d’ailleurs valu le Lion D’or au Festival du film publicitaire de Cannes en 1991. L’exposition propose à la fois de redécouvrir leur patrimoine commun (citons les publicités pour Coco et Chance) et de se replonger dans les œuvres plus personnelles de Jean-Paul Goude, dont quelques-unes inédites - à l’image de Notre Dame de Saint Mandé et les little people. Conviées par Chanel, les personnalités présentes au vernissage (le mannequin Gabrielle Caunesil, la collectionneuse Gemma Testa, la styliste Chiara Totire) ont pu assister à la performance Fire installation, interprétée par des danseuses au sein même de l’exposition. De ses dessins emblématiques à ses portraits légendaires de Grace Jones, en passant par ses images pour Esquire, Chanel offre avec “In Goude We Trust!” une immersion exclusive dans l’imaginaire de Jean-Paul Goude… à découvrir jusqu’au 31 décembre.    Découvrez l'univers de l'exposition sur ingoudewetrust.chanel.com Découvrez plus d'images de la soirée sur Saywho.fr   Photos : Say Who / Ludovica Arcero Il y a tout juste un an, Chanel présentait à Tokyo une grande exposition consacrée à Jean-Paul Goude. Entièrement pensée par l’artiste, plus souvent qualifié de “faiseur d’images”, “In Goude We Trust!” avait attiré de nombreuses figures de la scène culturelle tokyoïte et internationale. À commencer par Pharrell Williams, ami et ambassadeur de la maison. Après le succès de ce premier volet, Chanel et Jean-Paul Goude inauguraient hier soir ce nouveau chapitre à Milan, au Palazzo Giureconsulti. La collaboration entre Jean-Paul Goude et la maison Chanel est l’une des plus emblématiques de ces trente dernières années. Son film publicitaire pour le parfum "Egoïste” lui a d’ailleurs valu le Lion D’or au Festival du film publicitaire de Cannes en 1991. L’exposition propose à la fois de redécouvrir leur patrimoine commun (citons les publicités pour Coco et Chance) et de se replonger dans les œuvres plus personnelles de Jean-Paul Goude, dont quelques-unes inédites - à l’image de Notre Dame de Saint Mandé et les little people. Conviées par Chanel, les personnalités présentes au vernissage (le mannequin Gabrielle Caunesil, la collectionneuse Gemma Testa, la styliste Chiara Totire) ont pu assister à la performance Fire installation, interprétée par des danseuses au sein même de l’exposition. De ses dessins emblématiques à ses portraits légendaires de Grace Jones, en passant par ses images pour Esquire, Chanel offre avec “In Goude We Trust!” une immersion exclusive dans l’imaginaire de Jean-Paul Goude… à découvrir jusqu’au 31 décembre.    Découvrez l'univers de l'exposition sur ingoudewetrust.chanel.com Découvrez plus d'images de la soirée sur Saywho.fr   Photos : Say Who / Ludovica Arcero

Paris Photo 2019 ouvre ses portes au Grand Palais
497

Paris Photo 2019 ouvre ses portes au Grand Palais

People by Say Who Tous les yeux sont rivés sur Paris Photo, la foire dédiée au médium photographique qui ouvrait ce mercredi les portes de sa 23e édition au Grand Palais. La foire internationale de photographie d’art rassemble cette année 180 galeries dans son parcours principal, ainsi que 33 éditeurs pour célébrer le meilleur de la photographie sous toutes ses formes. On y retrouve de grands noms comme Juergen Teller, Zanele Muholi, Man Ray et Roger Ballen, exposés aux côtés de jeunes talents mis en lumière par le parcours Curiosa. Le vernissage de mercredi annonçait déjà le succès des quatre jours de foire avec ses expositions, remises de prix, rencontres et signatures d’ouvrages. Le programme “À Paris pendant Paris Photo” inclut un nombre d’œuvres réparties dans la ville. Même à l’ère d’Instagram et de Snapchat, la foire reste pertinente : cette année, Paris Photo compte 35 nouvelle galeries, dont 15 exposent à Paris pour la première fois. Nombreuses sont celles à mettre en lumière des sujets d’actualité comme le réchauffement climatique ou la technologie. Avant que le Grand Palais ne ferme pour travaux de rénovation, Paris Photo a encore une fois accueilli grands noms de la photographie et têtes connues de la culture dont Suzanne Tarasieve, Juergen Teller, Nathalie Obadia, Michèle Lamy, Yvon Lambert, Aure Atika, et bien d’autres. Paris Photo traversera bientôt l’Atlantique pour sa première édition à New York. D’ici là, rendez-vous jusqu’au 10 novembre au Grand Palais...   Découvrez plus de photos sur Saywho.fr     Tous les yeux sont rivés sur Paris Photo, la foire dédiée au médium photographique qui ouvrait ce mercredi les portes de sa 23e édition au Grand Palais. La foire internationale de photographie d’art rassemble cette année 180 galeries dans son parcours principal, ainsi que 33 éditeurs pour célébrer le meilleur de la photographie sous toutes ses formes. On y retrouve de grands noms comme Juergen Teller, Zanele Muholi, Man Ray et Roger Ballen, exposés aux côtés de jeunes talents mis en lumière par le parcours Curiosa. Le vernissage de mercredi annonçait déjà le succès des quatre jours de foire avec ses expositions, remises de prix, rencontres et signatures d’ouvrages. Le programme “À Paris pendant Paris Photo” inclut un nombre d’œuvres réparties dans la ville. Même à l’ère d’Instagram et de Snapchat, la foire reste pertinente : cette année, Paris Photo compte 35 nouvelle galeries, dont 15 exposent à Paris pour la première fois. Nombreuses sont celles à mettre en lumière des sujets d’actualité comme le réchauffement climatique ou la technologie. Avant que le Grand Palais ne ferme pour travaux de rénovation, Paris Photo a encore une fois accueilli grands noms de la photographie et têtes connues de la culture dont Suzanne Tarasieve, Juergen Teller, Nathalie Obadia, Michèle Lamy, Yvon Lambert, Aure Atika, et bien d’autres. Paris Photo traversera bientôt l’Atlantique pour sa première édition à New York. D’ici là, rendez-vous jusqu’au 10 novembre au Grand Palais...   Découvrez plus de photos sur Saywho.fr    

Le vernissage de l'exposition Murakami à la galerie Perrotin
956

Le vernissage de l'exposition Murakami à la galerie Perrotin

People by Say Who Jeudi dernier, la 46e édition de la FIAC a débuté. En parallèle, l'artiste japonais Takashi Murakami a fêté l'ouverture de son exposition “Baka” qui se tient dans la galerie Perrotin, rue de Turenne, jusqu'au 21 décembre. Au milieu des couleurs saturées et des personnages de mangas chers au plasticien et ami d'Emmanuel Perrotin, les invités ont pu admirer les nouvelles œuvres de Murakami, absent de la galerie depuis sa derniere exposition “Learning the Magic of Painting”, il y a trois ans déjà. Pour la quatorzième fois chez Perrotin, l'artiste japonais investit exceptionnellement la Salle de Bal de la galerie, un espace habituellement fermé au public et accessible seulement sur rendez-vous. Au sein de l'exposition, les amateurs du travail de Murakami retrouvent son personnage emblématique, Mr. DOB  – décliné en six portraits inspirés par les personnages de dessins animés Sonic et Mickey Mouse – mais aussi des autoportraits humoristiques de l'artiste. Takashi Murakami présente également une sculpture, “Devil Ko2”, issue de sa série de sculptures manga hyper-sexualisées à taille humaine. L’exposition qui s’étend au sous-sol invite le visiteur à “plonger dans un univers aquatique” à travers deux “Fish Paintings” de plus de 10 mètres de long, présentés pour la première fois en Europe et inspirées du motif original d’un vase de la dynastie Yuan. Murakami introduit aussi deux œuvres d’une nouvelle série ayant pour motif les fleurs : les “Panda Flower Ball”. Sans surprise, le vernissage de l’exposition a attiré une foule de collectionneurs et aficionados du travail du Japonais, à commencer par Claire Laffut, Sophie Calle, Johan Creten… Découvrez les photos de la soirée d'ouverture de l'exposition.    Découvrez plus de photos de la soirée sur Saywho.fr Jeudi dernier, la 46e édition de la FIAC a débuté. En parallèle, l'artiste japonais Takashi Murakami a fêté l'ouverture de son exposition “Baka” qui se tient dans la galerie Perrotin, rue de Turenne, jusqu'au 21 décembre. Au milieu des couleurs saturées et des personnages de mangas chers au plasticien et ami d'Emmanuel Perrotin, les invités ont pu admirer les nouvelles œuvres de Murakami, absent de la galerie depuis sa derniere exposition “Learning the Magic of Painting”, il y a trois ans déjà. Pour la quatorzième fois chez Perrotin, l'artiste japonais investit exceptionnellement la Salle de Bal de la galerie, un espace habituellement fermé au public et accessible seulement sur rendez-vous. Au sein de l'exposition, les amateurs du travail de Murakami retrouvent son personnage emblématique, Mr. DOB  – décliné en six portraits inspirés par les personnages de dessins animés Sonic et Mickey Mouse – mais aussi des autoportraits humoristiques de l'artiste. Takashi Murakami présente également une sculpture, “Devil Ko2”, issue de sa série de sculptures manga hyper-sexualisées à taille humaine. L’exposition qui s’étend au sous-sol invite le visiteur à “plonger dans un univers aquatique” à travers deux “Fish Paintings” de plus de 10 mètres de long, présentés pour la première fois en Europe et inspirées du motif original d’un vase de la dynastie Yuan. Murakami introduit aussi deux œuvres d’une nouvelle série ayant pour motif les fleurs : les “Panda Flower Ball”. Sans surprise, le vernissage de l’exposition a attiré une foule de collectionneurs et aficionados du travail du Japonais, à commencer par Claire Laffut, Sophie Calle, Johan Creten… Découvrez les photos de la soirée d'ouverture de l'exposition.    Découvrez plus de photos de la soirée sur Saywho.fr

loading
Plus d'articles

Advertising