Advertising
18 Mars

8 photographes de mode à suivre sur Instagram

 

Quoi de plus facile que de se perdre dans les méandres d’Instagram, véritable vivier moderne d’artistes connectés. Rendus visibles par la plateforme, nombre d'entre eux s’y exposent, organisant leur compte comme une rétrospective exhaustive de leur travail. Parmi les nombreux arts qui y florissent, la photographie et la mode y règnent en majesté. De Joel Meyerowitz à Harley Weir en passant par Lee Wei Swee, (re)découvrez huit photographes de mode à suivre sans attendre. 

Par Margaux Coratte

1. Le cabinet de curiosité de Lee Wei Swee (@sweeriouslee)

 

Les prises de vue de Lee Wei Swee transforment les corps en silhouettes gothiques désincarnées et provocantes. À la manière de Gaspard Noé, ce photographe suisse privilégie les plongées, distordant les formes, accentuant la minceur de ses modèles longilignes. Son univers sombre comprend notamment une Bella Hadid à la mode famille Adams, tout en cheveux lisses et dague acérée. Apprécié des créateurs, il a travaillé avec Kenzo et Lanvin et est le photographe attitré de la marque malaysienne Motoguo. 

2.  Lea Colombo, l'enfant prodige de la photographie de mode (@leacolombo)

 

Les couleurs chaudes irradiantes sont sa signature. Originaire de Cape Town, la photographe d’à peine 20 ans s’est forgée un univers pop bien à elle, entre surimpressions et grands angles déformants. Ses expérimentations avec des tâches de couleurs ajoutent un ton singulier aux poses extatiques que prennent ses modèles, tels des icônes italiennes aussi kitsch qu'envoûtantes. 

3. Johnny Dufort, ou la fulgurance du geste (@johnnydufort)

 

Des robes bouffantes, un flash audacieux, une célébration des corps et un mouvement exceptionnel à la Guy Bourdin : tels sont les atouts de ce jeune photographe de talent. Déjà bien ancré dans la mode, Dufort s’est fait connaître par ses campagnes pour Balenciaga et Stella McCartney et ses collaborations avec les stylistes Lotta Volkova et Haley Wollens. Récemment, il a également sublimé plusieurs pièces d'une collection Acne Studios en les mettant en scène au cœur des peintures d'August Strindberg, en écho aux vêtements qui les reprenaient en imprimés. Ses photographies font l’effet d’un tourbillon survolté, dont se dégage une énergie folle.

4. Les corps sensibles d'Harley Weir (@harleyweir)

 

Son approche sensible de l’intime a fait sa renommée. Ces dernières années, la photographe britannique Harley Weir a conquis les domaines de la mode et de l’art avec succès, attirant de nombreuses collaborations, des prestigieuses maisons Balenciaga, Céline et Calvin Klein aux magazines i-DDazed et Numéro art. Exposée à la Maison Européenne de la Photographie jusqu'en janvier dernier, Harley Weir offre un regard tendre sur les corps mais aussi les environnements qu'ils peuplent dans un ensemble délicatement flamboyant de couleurs vives et sensuelles.

5. Feng Li et ses portraits lumières (@fenglee313)

 

L’univers plastique de l’artiste chinoise est peuplé de portraits déroutants aux couleurs criardes. Les formes, capturées par un flash puissant, se découpent sur des arrière-plans plongés dans la pénombre. Ensemble, ses photographies dressent un portrait de la Chine et de ce qui se déroule dans ses rues. 

6. L'illustre carrière de Joel Meyerowitz (@joel_meyerowitz)

 

L’artiste de 82 ans peuple lui aussi Instagram de ses photos emblématiques, depuis le noir et blanc de ses débuts à ses plus récentes prises de vue en couleurs. Remarquable observateur de la rue, ses clichés citadins sont devenus mythiques, au point qu’il fut le seul photographe admis sur le site de Ground Zero après les attentats des tours jumelles à New York. À travers son parcours se dessine l’histoire même de la photographie. À suivre absolument. 

7. Winter Vandenbrink et son regard adolescent (@wintervandenbrink)

 

L’objectif de ce photographe s’arrête sur les jeunes adolescents, dont il capture au quotidien les corps d’une élégante nonchalance. Pour le dernier Numéro art, Winter Vandenbrink avait documenté la performance du jeune artiste Paul Maheke dans une série frénétique aux couleurs chaudes. Ses collaborations avec Balenciaga, Tommy Hilfiger et ses backstages pour Dior révèlent son regard attentif sur la peau et les corps, pris sur le vif comme à la dérobée.

 

8. Les corps face au vide du tandem Synchrodogs (@synchrodogs_official)​

 

Synchrodogs est le nom du duo formé par Tania Schlegova et Roman Noven, tous deux photographes ukrainiens. Ensemble, ils créent un univers psychédélique affolant bercé par un soleil brûlant où la nature endosse le premier rôle. Confrontant l'être humain à l’immensité de l'espace, ceux-ci proposent des visions du corps “altéré”, entravé par le vêtement, enveloppé de tissu, recouvert jusqu’à l’os ou entièrement dépouillé. Leurs campagnes pour Bimba Y Lola, Kenzo et Urban Outfitters en font des nouveaux incontournables de la photographie de mode. 

Advertising
Advertising

NuméroNews