859

Grotesque, décadente et sublime : la collaboration entre Gareth Pugh et Paulina Otylie Surys se dévoile à la NUE galerie

 

Pour célébrer l’ouverture de son nouvel espace dans le X e arrondissement, la NUE galerie invite la photographe Paulina Otylie Surys à exposer une vingtaine de tirages inédits, habillés par la collection privée du créateur Gareth Pugh.

Par Clara Bianca

La NUE galerie inaugure son nouvel espace parisien avec les clichés exaltés de Paulina Otylie Surys, artiste à l'esthétique provocatrice.

 

Une vingtaine de tirages argentiques — dont certains reconstruits en 3D — qui évoquent l'ère victorienne (si la reine Victoria avait été une punk fétichiste) y sont exposés. Ancienne peintre classique, la photographe polonaise retravaille les négatifs à l'encre et à la teinture, réalisant ainsi des compositions gothiques au caractère dramatique.

 

Également amatrice des arts textiles, Surys a eu accès, dans le cadre de l'exposition, à l’ensemble de la collection privée du styliste Gareth Pugh. Résolument avant-gardiste, l'univers sombre et terriblement moderne du designer exacerbe les photographies en leur octroyant une qualité surréaliste.

 

Énigmatique, grotesque, surnaturel, luxurieux, décadent, sensuel... Sublime.

 

 

England Fallen. Working with Gareth Pugh,                      

Paulina Otylie Surys à la NUE galerie

35 rue Lucien Sampaix, Paris X,

du 7 avril au 8 mai 2016.  

 

Paulina Otylie Surys, exposition England Fallen. Working with Gareth Pugh

Courtesy NUE galerie.

La photographe Harley Weir repense le nu masculin
954

La photographe Harley Weir repense le nu masculin

Photographie Avec son nouveau livre “FATHER” paru aux éditions IDEA, la photographe anglaise Harley Weir présente sa vision de la masculinité à travers des portraits et des nus d’une grande sensibilité. Avec son nouveau livre “FATHER” paru aux éditions IDEA, la photographe anglaise Harley Weir présente sa vision de la masculinité à travers des portraits et des nus d’une grande sensibilité.

Festival Circulation(s) 2019 : qui sont les photographes de demain?
869

Festival Circulation(s) 2019 : qui sont les photographes de demain?

Photographie Jusqu’au 30 juin prochain, le festival Circulation(s) met en avant la jeune photographie européenne au Centquatre-Paris. Découvrez notre sélection de huit artistes à suivre. Jusqu’au 30 juin prochain, le festival Circulation(s) met en avant la jeune photographie européenne au Centquatre-Paris. Découvrez notre sélection de huit artistes à suivre.

600 photos de sacs à main par Juergen Teller: l'exposition monstre d'un artiste obsessionnel
760

600 photos de sacs à main par Juergen Teller: l'exposition monstre d'un artiste obsessionnel

Photographie Jusqu’au 19 mai, le musée Villa Pignatelli de Naples consacre une exposition conséquente au célèbre travail du photographe allemand Juergen Teller. Son fil rouge : le sac à main, de marque ou de contrefaçon, décortiqué à travers plusieurs centaines d’images de l’artiste. Jusqu’au 19 mai, le musée Villa Pignatelli de Naples consacre une exposition conséquente au célèbre travail du photographe allemand Juergen Teller. Son fil rouge : le sac à main, de marque ou de contrefaçon, décortiqué à travers plusieurs centaines d’images de l’artiste.

Daidō Moriyama : Tokyo sombre et nus sulfureux
998

Daidō Moriyama : Tokyo sombre et nus sulfureux

Photographie Irving Penn, Richard Avedon, Malick Sidibé, Nan Goldin… Depuis 1980 le prix international de la Fondation Hasselblad récompense un photographe ayant accompli un travail remarquable. Cette année : le Japonais Daidō Moriyama. Irving Penn, Richard Avedon, Malick Sidibé, Nan Goldin… Depuis 1980 le prix international de la Fondation Hasselblad récompense un photographe ayant accompli un travail remarquable. Cette année : le Japonais Daidō Moriyama.

Kenta Cobayashi, photographe de l’ère Black Mirror
965

Kenta Cobayashi, photographe de l’ère Black Mirror

Photographie Le Japonais Kenta Cobayashi ne documente pas la réalité mais préfère la manipuler. Entre science-fiction et intelligence artificielle, ses clichés futuristes explorent un monde digital et arborent fièrement les stigmates de la retouche. Le Japonais Kenta Cobayashi ne documente pas la réalité mais préfère la manipuler. Entre science-fiction et intelligence artificielle, ses clichés futuristes explorent un monde digital et arborent fièrement les stigmates de la retouche.

Les stars de la photographie de mode en vente chez Christie’s
889

Les stars de la photographie de mode en vente chez Christie’s

Photographie Le 19 juin, la célèbre maison de vente Christie’s met aux enchères différentes photographies de mode du XXe siècle appartenant au collectionneur new-yorkais Leon Constantiner. On y retrouve des maîtres du genre tels que Richard Avedon, Irving Penn, Herb Ritts, Helmut Newton ou Peter Lindbergh. Le 19 juin, la célèbre maison de vente Christie’s met aux enchères différentes photographies de mode du XXe siècle appartenant au collectionneur new-yorkais Leon Constantiner. On y retrouve des maîtres du genre tels que Richard Avedon, Irving Penn, Herb Ritts, Helmut Newton ou Peter Lindbergh.