Advertising
338

“La muse éternelle”, l’impressionnante collection de Amedeo M. Turello chez Artcurial

 

À l’occasion de la FIAC, Artcurial propose une vente aux enchères réunissant quelque deux cents clichés de la collection personnelle du photographe de mode Amedeo M. Turello.

338

Architecte de formation, puis homme de presse et enfin photographe de mode, le Monégasque d’origine italienne Amedeo M. Turello, s’est constitué une impressionnante collection de portraits de femmes immortalisées par les plus grands photographes.

Véritable hommage à la beauté des femmes, considérées ici comme “la muse éternelle”, cette collection témoigne de l’extrême respect d’Amedeo pour l’œuvre de ses pairs, des grands maîtres comme Man Ray ou encore Robert Mapplethorpe mais aussi de jeunes photographes contemporains.

 

Les clichés réunis par Amedeo M. Turello reflètent non seulement l’évolution de la beauté féminine et du statut de la femme dans la société durant ces deux cents dernières années mais également des progrès et des changements du genre photographique sur cette même période.

 

Cette manifestation exceptionnelle proposée par Artcurial s’organisera en deux temps : tout d’abord, une présentation des deux cents clichés composant la collection à partir du jeudi 22 octobre 2015, puis une vente aux enchères le mardi 27 octobre 2015. Bien plus qu’une simple exposition, cette vente aux enchères est une plongée dans l’histoire de la photographie féminine.

 

 

Artcurial, 7, rond-point des Champs-Élysées, Paris VIIIe.

Exposition : du jeudi 22 octobre au lundi 26 octobre 2015.

Vente : le mardi 27 octobre 2015, à 15 heures.

 

Par Léa Zetlaoui

 

Smoke and Veil, par William Klein, 1958.

© Artcurial

 

California Kiss, par Elliott Erwitt, 1955.

© Artcurial

Vivane F. at the Hotel Volney, New York, par Helmut Newton, 1972. Collection Amedeo M. Turello.

© Artcurial

Mary Boochever, par Robert Mapplethorpe, 1983.

© Artcurial

Barbara, par Jean-Loup Sieff, Paris, 1969.

© Artcurial

Festival d’Hyères: 3 photographes à suivre
999

Festival d’Hyères: 3 photographes à suivre

Photographie Les noms des finalistes du festival d’Hyères ont été annoncés le 22 janvier. Ils sont dix représentants dans chacune des trois catégories : mode, accessoires et photographie. Focus sur trois photographes à suivre.  Les noms des finalistes du festival d’Hyères ont été annoncés le 22 janvier. Ils sont dix représentants dans chacune des trois catégories : mode, accessoires et photographie. Focus sur trois photographes à suivre. 

Offrez-vous le portrait de Mahaut Mondino par Mondino
5

Offrez-vous le portrait de Mahaut Mondino par Mondino

Photographie Offrez-vous un tirage unique signé Jean-Baptiste Mondino présenté lors de son exposition au Studio des Acacias en juillet dernier. Offrez-vous un tirage unique signé Jean-Baptiste Mondino présenté lors de son exposition au Studio des Acacias en juillet dernier.

Advertising
Offrez-vous le portrait d'Alexandra Micu & Lexi Boling par Mondino
2

Offrez-vous le portrait d'Alexandra Micu & Lexi Boling par Mondino

Photographie Offrez-vous un tirage unique signé Jean-Baptiste Mondino présenté lors de son exposition au Studio des Acacias en juillet dernier. Offrez-vous un tirage unique signé Jean-Baptiste Mondino présenté lors de son exposition au Studio des Acacias en juillet dernier.

Offrez-vous le portrait de Sylvester Ulv Henriksen par Mondino
1

Offrez-vous le portrait de Sylvester Ulv Henriksen par Mondino

Photographie Offrez-vous un tirage unique signé Jean-Baptiste Mondino présenté lors de son exposition au Studio des Acacias en juillet dernier. Offrez-vous un tirage unique signé Jean-Baptiste Mondino présenté lors de son exposition au Studio des Acacias en juillet dernier.

Plongée dans le théâtre fantastique de Tim Walker
379

Plongée dans le théâtre fantastique de Tim Walker

Numéro art Pour sa plus grande rétrospective à ce jour –présentée jusqu’au 8 mars au Victoria and Albert Museum, à Londres – l’illustre photographe de mode britannique Tim Walker a lui-même orchestré la présentation de son travail, appuyé par une scénographie épatante. Retour sur un fantastique voyage au cœur de l'œuvre de ce maître de l'image, rythmé par ses célèbres mises en scène oniriques, gourmandes voire érotiques, mais également dix séries inédites inspirées par des artefacts issus de la vaste collection du musée. Pour sa plus grande rétrospective à ce jour –présentée jusqu’au 8 mars au Victoria and Albert Museum, à Londres – l’illustre photographe de mode britannique Tim Walker a lui-même orchestré la présentation de son travail, appuyé par une scénographie épatante. Retour sur un fantastique voyage au cœur de l'œuvre de ce maître de l'image, rythmé par ses célèbres mises en scène oniriques, gourmandes voire érotiques, mais également dix séries inédites inspirées par des artefacts issus de la vaste collection du musée.

Paul Pouvreau, le photographe qui transforme les sacs plastique en fleurs
756

Paul Pouvreau, le photographe qui transforme les sacs plastique en fleurs

Art Jusqu’au 18 janvier, la galerie les Douches présente une sélection d'œuvres du photographe français Paul Pouvreau. Parmi elles, sa dernière série “Les invasives” fait écho aux enjeux écologiques contemporains avec des natures mortes surprenantes.  Jusqu’au 18 janvier, la galerie les Douches présente une sélection d'œuvres du photographe français Paul Pouvreau. Parmi elles, sa dernière série “Les invasives” fait écho aux enjeux écologiques contemporains avec des natures mortes surprenantes. 



Advertising