Alors que les protestations contre les meurtres racistes et les violences policières s’élèvent des quatre coins du monde, donnant au mouvement Black Live Matter une forte reviviscence, de nombreuses levées de fonds s’organisent afin d’aider à lutter contre les inégalités raciales. C’est le cas notamment du fonds Bail Funds : George Floyd – baptisé ainsi après le meurtre de ce-dernier à Minneapolis –, visant à amasser des fonds pour payer les cautions et avocats de personnes en difficultés financières, ainsi que du 4FrontProject, destiné à soutenir les jeunes personnes de couleur lors de démarches judiciaires.

 

Ce sont à ces deux organisations que seront reversés les fonds récoltés par la vente de plus de 80 œuvres, organisée par le collectif international d’artistes The Earth Issue. Habituellement centré sur la relation entre les arts et les questions écologiques et environnementales, le groupe s’est mobilisé à la suite des récents événements tragiques survenus aux Etats-Unis. Nommé“ Freedom Fundraiser” – la levée de fonds pour la liberté –, l’événement se tiendra pendant 30 jours.

 

Photographies, peintures, dessins, collages, design graphiques... autant de formats d'œuvres se trouvent mis à la vente sur cette plateforme, respectant un prix unique (et modique) : 100 livres. Parmi les artistes participant au projet, on retrouve notamment le peintre Gabriel Rioux, qui a fait don de trois toiles, la photographe de mode Harley Weir, la photographe Ronan McKenzie, le peintre Aaron Glasson ou encore Lee Wei Swee. Si certaines œuvres sont déjà épuisées aujourd'hui – plus de 70 000 livres ont déjà été récoltées –, de nombreuses autres impressions sont toujours disponibles.

 

The Freedom Fundraiser, The Earth Issue. Cliquez ici pour acheter une oeuvre.