Advertising
Advertising
05 Mai

Daisuke Yokota en 11 accidents photographiques

 

Le Japonais Daisuke Yokota provoque des “accidents” photographiques. D’abord lorsqu’il appuie sur le déclencheur et isole des individus piégés par le cadre. Ensuite lorsqu’il retravaille ses clichés tel un expert de la police scientifique. Daisuke Yokota photographie ses propres images, en modifie la couleur et la transparence en les exposant à des rayons X et à des solutions chimiques. Il numérise ensuite l’œuvre finale. L’artiste fait ainsi surgir des détails totalement artificiels et interroge la matière. Fils spirituel de Daidō Moriyama, le photographe encastre des hommes nus dans le néant, sorte de personnages en lévitation dans les entrailles d’un trou noir. L’érotisme latent de sa photographie est lié à la transformation des individus en simples silhouettes anonymes aussi abstraites que les paysage dont il pulvérise les formes et les couleurs.

Par La rédaction

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Océane Haja (@haja.oceane) le

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Orpheus' Muse (@orpheusmuse) le

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Andrea Gargalis (@andreagargalis) le

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Andrea Gargalis (@andreagargalis) le

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par escforescent (@escforescent) le

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Lisa Bowman (@bowmanstudio) le

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par @vjeranski le

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par @_updatepending le

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par IMA ONLINE (@ima_online) le

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par PhotoSaintGermain (@photosaintgermain) le

Advertising
Advertising
Advertising

NuméroNews