14


Commandez-le
Numéro
04 Le photographe Erwan Frotin capture les mille et une couleurs d'une nature vibrante et fantasmée

Le photographe Erwan Frotin capture les mille et une couleurs d'une nature vibrante et fantasmée

PHOTOGRAPHIE

Le photographe franco-suisse Erwan Frotin présente FLUX 1, premier recueil de son Encyclopédie subjective du monde naturel, disponible en librairie dès le 20 avril. Entre fantasme et réalité, l’artiste nous invite à regarder la nature comme on ne l’a jamais vue.

  • Le photographe Erwan Frotin capture les mille et une couleurs d'une nature vibrante et fantasmée Le photographe Erwan Frotin capture les mille et une couleurs d'une nature vibrante et fantasmée
  • Le photographe Erwan Frotin capture les mille et une couleurs d'une nature vibrante et fantasmée Le photographe Erwan Frotin capture les mille et une couleurs d'une nature vibrante et fantasmée
  • Le photographe Erwan Frotin capture les mille et une couleurs d'une nature vibrante et fantasmée Le photographe Erwan Frotin capture les mille et une couleurs d'une nature vibrante et fantasmée
  • Le photographe Erwan Frotin capture les mille et une couleurs d'une nature vibrante et fantasmée Le photographe Erwan Frotin capture les mille et une couleurs d'une nature vibrante et fantasmée
  • Le photographe Erwan Frotin capture les mille et une couleurs d'une nature vibrante et fantasmée Le photographe Erwan Frotin capture les mille et une couleurs d'une nature vibrante et fantasmée
  • Le photographe Erwan Frotin capture les mille et une couleurs d'une nature vibrante et fantasmée Le photographe Erwan Frotin capture les mille et une couleurs d'une nature vibrante et fantasmée

Erwan Frotin, FLUX 1, Une encyclopédie subjective du monde naturel

1/6

Une sphère nacrée, en plan rapproché, est parcourue par des reflets arc-en-ciel qui soulignent ses crevasses et ses plissures. Une météorite ? Un fœtus ?… en fait : une perle. Immortalisée par Erwan Frotin, elle surgit sur un fond bleu dégradé, pleine de mystère, brouillant notre perception et nous invitant à regarder la nature autrement. L'artiste franco-suisse, révélé par le prix de la photographie du festival de Hyères en 2002, travaille depuis plus de dix ans sur la transformation, par l'image, d’objets naturels. Disponible dès le 20 avril, son nouveau livre Flux 1 s’ouvre comme le journal de bord d’un explorateur-artiste ou d’un “poète visuel”, ainsi qu’il se présente lui-même, qui parcourt et retranscrit le monde qui l’entoure. Au fil des pages se succèdent nuages scintillants, silhouettes humaines aux corps peints et aux mouvements étranges, glaciers qui s’amenuisent, fleurs en gros plan qui révèlent toute leur complexité, ou encore ossements et morceaux de squelettes qui rappellent les vanités.

 

Un éclectisme revendiqué par la mission qu’il s’est fixée dans ce qu'il a justement baptisé son Encyclopédie subjective du monde naturel. Qu’elles soient prises en studio ou en extérieur, ces images – toutes numériques – naissent d'après un même processus  : celui d’une transfiguration par la saturation des couleurs, les plans rapprochés, les fonds épurés, et l’individualisation du sujet. Au fil de ses voyages, Erwan Frotin constitue ainsi un inventaire du monde vivant à travers son regard fantasmatique. Un tel voyage visuel gagne à être expérimenté dans toute son ampleur. Et c'est  ce que propose le photographe et collaborateur récurrent de Numéro homme en dévoilant cette exploration, tant géographique que visuelle, à travers une exposition au musée des Beaux-Arts du Locle (Suisse) en février 2022.

Erwan Frotin, FLUX 1, Une encyclopédie subjective du monde naturel Erwan Frotin, FLUX 1, Une encyclopédie subjective du monde naturel
Erwan Frotin, FLUX 1, Une encyclopédie subjective du monde naturel

Pour comprendre cette obsession pour les mille et une couleurs du monde, il faut revenir en 2009. Alors que le jeune Erwan Frotin s’adonne déjà à la photographie de studio, immortalisant feuilles, os et autres éléments organiques en noir et blanc, les fêtes de Noël arrivent et avec elles le film de James Cameron Avatar, monde imaginaire caractérisé par une explosion de couleurs saturées, vibrantes et fluorescentes sur l’écran. Un choc esthétique pour des millions de spectateurs – dont le photographe, subjugué par cette nature transfigurée. Suite à cette rencontre artistique, les couleurs émergent et foisonnent rapidement dans ses clichés réalisés de 2011 à 2021 au cours de ses voyages au Japon, au Chili, en Inde, ou encore à Hawaï. La nature n'y est jamais figée, mais toujours en transformation, à l’image de ces corps peints, fluides dans les mouvements et dans le genre, qui se superposent aux couleurs et aux fleurs qui se déploient sur le papier mat. Car c’est ce mouvement extatique et sauvage de la vie, ce “flux” comme élan vital qu’Erwan Frotin retranscrit. Dans le recueil, ces photographies s’accompagnent de textes poétiques signés par l’historien de l’art David Lemaire et la romancière Cecilia Houdart, qui actent sa volonté de croiser son travail avec d’autre modes d’expression.

 

L’œuvre photographique d’Erwan Frotin nous confronte ainsi à une nature transfigurée qui, à l’image de sa perle fascinante, perturbe et interroge le spectateur : qu’a-t-on devant nos yeux, et surtout, est-ce réel ? Le photographe incite à redécouvrir autrement, avec plus d’attention le vivant, allant jusqu'à provoquer un éveil écologique : “je voudrais que les gens aient le sentiment qu’une fenêtre s’ouvre.” Sans doute la fenêtre de l’enfance retrouvée et, avec elle, sa capacité d’émerveillement.

 

 

Erwan Frotin, FLUX 1, Une encyclopédie subjective du monde naturel, Note Note éditions, disponible en précommande à partir du 28 février 2022 et disponible en librairie dès le 20 avril. Une édition limitée de 18 exemplaires incluant un tirage sur papier fine art est également disponible.

Erwan Frotin, FLUX 1, Une encyclopédie subjective du monde naturel Erwan Frotin, FLUX 1, Une encyclopédie subjective du monde naturel
Erwan Frotin, FLUX 1, Une encyclopédie subjective du monde naturel