Advertising
160

L'immense photographe Stephen Shore célébré à Arles

 

Alors que Stephen Shore est célébré aux Rencontres d’Arles cet été à travers une rétrospective, Numéro publie une sélection de ses photographies mythiques avant la parution d'un entretien exclusif dans le Numéro d'août, en kiosque le 23 juillet.

La rétrospective consacrée à Stephen Shore par les Rencontres photographiques d’Arles cet été propose une plongée vivace dans une œuvre magnifique, prolifique et intense, menée par un photographe de légende né en 1947 à New York. On ne pourra dire mieux : elle est incontournable. “J’espère surtout que cette rétrospective initiée à Madrid à la Fondation Mapfre ne sera pas un enterrement de première classe, s’amuse l’Américain. Je n’en suis qu’à la moitié de ma carrière.

 

Winslow, Arizona, September 19, 2013 (printed 2014), Chromogenic color print. Courtesy 303 Gallery, New York.

Home of Rakhil Rusakovskaya, Kiev, Ukraine, July 28, 2012 (printed 2014), Chromogenic color print. Courtesy 303 Gallery, New York.

Une carrière qui l’a mené à travers les États-Unis et le monde (l’Ukraine et Israël récemment) autant qu’à travers l’usage de différents formats et techniques dont la maîtrise impressionnante et la multiplicité ont participé à forger sa légende. Technicien hors pair de la photographie, il en est aussi l’un des théoriciens incontournables. Stephen Shore, via ses séries cultes Surfaces américaines et Uncommon Places initiées au début des années 70, a participé à élever la photographie couleur au niveau de respectabilité du noir et blanc des grands maîtres dont il n’ignorait rien, Walker Evans et Robert Frank. Ces deux séries issues de road-trips initiatiques à travers l’Amérique profonde, ses paysages baignés de soleil, ses lieux insolites et ses ambiances bizarres ne forment certes pas toute son œuvre, mais sont une porte d’entrée idéale pour sa compréhension.

U.S. 10 Post Falls, Idaho, August 25, 1974 (printed 2014), Chromogenic color print. Courtesy 303 Gallery, New York.

L’homme y fait preuve d’un attrait singulier pour la lumière solaire, ce à quoi on le réduit trop souvent. Surtout, chacun de ses clichés est empreint d’une grande spiritualité, au-delà de son caractère documentaire. Ce qu’on oublie souvent. Car c’est bien par sa manière unique de capter l’esprit des lieux que Stephen Shore brille. Chaque photo transmet le frisson du vent, l’émotion de son auteur face à un paysage, son état d’esprit.

Winslow, Arizona, September 19, 2013 (printed 2014), Chromogenic color print. Courtesy 303 Gallery, New York.

On y sent l’odeur des champs, l’étrangeté des intérieurs de ces maisons de l’Amérique perdue. Cette magie de la photo de Shore, on la retrouvera donc sans surprise quand le photographe reviendra au noir et blanc (auquel il s’était essayé lors de ses années passées à la Factory d’Andy Warhol) à travers de grands panoramiques de New York, ou dans une série plus récente, et en couleurs, issue d’un voyage en Ukraine en 2012 et 2013. Toujours, Stephen Shore se fait archéologue du présent. Il traverse le monde à sa recherche, en choisit les traces les plus signifiantes à ses yeux pour leur offrir un peu d’éternité. Sur papier glacé. Ou désormais sur Instagram…

 

Par Thibaut Wychowanok

 

Retrouvez l'interview de Stephen Shore dans le Numéro d'août, en kisoque le 23 juillet.

 

Exposition Stephen Shore, aux Rencontres de la photographie d’Arles (espace Van Gogh), jusqu’au 20 septembre. www.rencontres-arles.com

Broad Street, Regina, Saskatchewan , August 17, 1974 (printed 2014), Chromogenic color print. Courtesy 303 Gallery, New York.

 

Merced River,Yosemite National Park, California, August 13, 1979 (printed 2014), Chromogenic color print. Courtesy 303 Gallery, New York.

À la MEP, Harley Weir capture avec douceur l'horreur de la guerre
633

À la MEP, Harley Weir capture avec douceur l'horreur de la guerre

Photographie De 2013 à 2019, la photographe britannique Harley Weir a capturé les paysages bordant la frontière israélo-palestinienne et ses alentours, de Jérusalem à la Cisjordanie. La MEP expose jusqu'au 12 janvier son travail puissant sur cette région très tendue, toujours traversé par la sensibilité et la douceur silencieuse de son regard.  De 2013 à 2019, la photographe britannique Harley Weir a capturé les paysages bordant la frontière israélo-palestinienne et ses alentours, de Jérusalem à la Cisjordanie. La MEP expose jusqu'au 12 janvier son travail puissant sur cette région très tendue, toujours traversé par la sensibilité et la douceur silencieuse de son regard. 

Advertising
Photographe d’exposition, secrets d’un métier de l’ombre
978

Photographe d’exposition, secrets d’un métier de l’ombre

Photographie Talent méconnu, le photographe d’exposition a le rôle délicat de comprendre l’artiste, tout en s’éclipsant, pour mettre en lumière son œuvre. Rencontre avec cette figure de l’ombre. Talent méconnu, le photographe d’exposition a le rôle délicat de comprendre l’artiste, tout en s’éclipsant, pour mettre en lumière son œuvre. Rencontre avec cette figure de l’ombre.

Qui est Philippe Morillon, photographe d’Andy Warhol et de Saint Laurent?
763

Qui est Philippe Morillon, photographe d’Andy Warhol et de Saint Laurent?

Photographie Mick Jagger, Catherine Deneuve, Yves Saint Laurent ou encore Karl Lagerfeld : les personnalités les plus emblématiques des “années Palace” sont passées devant l'objectif de Philippe Morillon. Afin de célébrer les clichés mythiques de ce photographe et illustrateur français ayant sillonné les années 70 et 80, la boutique Saint Laurent Rive Droite organise samedi 30 novembre la signature de son nouveau livre, “Andy by Philippe”, rassemblant ses portraits du célèbre artiste Andy Warhol. Mick Jagger, Catherine Deneuve, Yves Saint Laurent ou encore Karl Lagerfeld : les personnalités les plus emblématiques des “années Palace” sont passées devant l'objectif de Philippe Morillon. Afin de célébrer les clichés mythiques de ce photographe et illustrateur français ayant sillonné les années 70 et 80, la boutique Saint Laurent Rive Droite organise samedi 30 novembre la signature de son nouveau livre, “Andy by Philippe”, rassemblant ses portraits du célèbre artiste Andy Warhol.

Voyage au centre de la Terre avec l'intelligence artificielle de Ruinart
899

Voyage au centre de la Terre avec l'intelligence artificielle de Ruinart

Numéro art Numéro art s’est rendu 40 mètres sous terre, dans une crayère millénaire de Reims où la maison de champagne Ruinart vient de dévoiler une sculpture monumentale mue par une intelligence artificielle. Cette œuvre du duo Mouawad Laurier projetant des lumières et des sons métamorphose la grotte en océan fantastique. Numéro art s’est rendu 40 mètres sous terre, dans une crayère millénaire de Reims où la maison de champagne Ruinart vient de dévoiler une sculpture monumentale mue par une intelligence artificielle. Cette œuvre du duo Mouawad Laurier projetant des lumières et des sons métamorphose la grotte en océan fantastique.

“La mode enflamme un village du 77”: une série rurale et hallucinée de Numéro art
867

“La mode enflamme un village du 77”: une série rurale et hallucinée de Numéro art

Mode Le photographe Luca Meneghel s'est rendu pour Numéro art à Mitry-Mory en Seine-et-Marne pour photographier quelques looks hallucinés de la saison. Rendez-vous à la charcuterie, au lavomatic, dans la rue et au PMU.... Le photographe Luca Meneghel s'est rendu pour Numéro art à Mitry-Mory en Seine-et-Marne pour photographier quelques looks hallucinés de la saison. Rendez-vous à la charcuterie, au lavomatic, dans la rue et au PMU....



Advertising