Advertising
920

Qui est Vendula Knopová, la gagnante barrée et géniale du Festival d’Hyères ?

 

De l’humour, de l’absurde, de l’inventivité et même de la folie… Le jury photo, présidé par William Klein, a couronné du Grand Prix du jury ce dimanche 24 avril le travail éclectique et brillant de la Tchèque Vendula Knopová.

UNE FAISEUSE D’IMAGES SMART ET ABSURDES

 

Dans l’enceinte de la villa Noailles qui accueille le Festival de mode et de photographie d’Hyères, beaucoup sont passés à côté de son travail. C’est que Vendula Knopová a pris le contre-pied de la photographie traditionnelle jusque dans son choix de présentation. Absence de cadres. Absence de tirages grands formats qui attirent l’œil. L’artiste tchèque a préféré un petit présentoir digne d’un PMU de la plage. Elle y a accroché des cartes postales, des porte-clés, des fanzines, son “Tutorial”… tous réalisés à partir de ses photographies barrées ou de clichés récupérés et réinterprétés. “Tutorial contient une sélection de photographies qui proviennent du disque dur de ma mère, explique-t-elle. Je les ai remixées avec mes instantanés d’épisodes familiaux bizarres.” En phase avec son temps, la jeune fille a totalement intégré, dans son travail, les évolutions marquantes de son époque : l’effacement de la frontière entre privé et public, la disparition de la photographie physique au profit d’une image reproductible sur tous les supports. Un profil de “faiseuse d’images DIY” plus que de photographe, qui a forcément dû séduire Jean-Paul Goude, membre du jury cette année, dont on connaît l’engagement pour cette appellation et ce type de travaux.

“AMBASSADRICE DE L’HUMOUR PLUS QU’ARTISTE”

 

Mises en scène baroques, images humoristiques, clichés pop et colorés, Vendula Knopová fait feu de tout bois, s’approprie toutes les situations de la vie : d’un mouton au regard rendu démoniaque par la lumière du flash à une table de ping-pong transformée en table de dîner. Un mix entre le magazine Toiletpaper de l’artiste Maurizio Cattelan et les œuvres du Suisse Walter Pfeiffer. La photographie me permet d’exprimer mon sens de l’humour en deux secondes, explique-t-elle simplement. Mon frère est psychiatre : il m’a dit une fois que tous les artistes sont un peu fous. Je préfère me considérer comme une ambassadrice de l’humour, plutôt que comme une artiste.”

 

Diplômée en communication des médias de l’université Tomas Bata à Zlin, Vendula Knopová est déjà lauréate du Arte Creative Award 2015. Elle vient d’être couronnée, ce dimanche, au Festival de la photographie d’Hyères par un jury constitué, entre autres, de William Klein, de Jean-Paul Goude bien sûr, mais aussi du créateur Gareth Pugh.

 

vendulaknopova.tumblr.com

 

www.villanoailles-hyeres.com

 

Par Thibaut Wychowanok

Portfolio : la fascinante carrière d'Alexander McQueen vue par Ann Ray
855

Portfolio : la fascinante carrière d'Alexander McQueen vue par Ann Ray

Mode Pendant 13 ans, la photographe française Ann Ray a suivi Alexander McQueen, de l'intimité de sa vie et de son atelier aux coulisses et aux podiums de ses défilés, jusqu'à l'apogée de sa carrière brutalement interrompue par son décès en 2010. De cette proximité avec le célèbre créateur britannique, l'artiste a tiré une vaste collection d'images en couleurs et noir et blanc dont certaines furent exposées à plusieurs reprises, notamment aux Rencontres d'Arles en 2018. Cette année, c'est dans la ville de Saint Louis, en plein centre des États-Unis, que cette rencontre est à nouveau célébrée, à travers une exposition présentant une sélection des images d'Ann Ray ainsi que des pièces offertes par Alexander McQueen à la photographe. “Ann Ray & Lee McQueen” est à voir au Barrett Barrera Projects, un nouvel espace de la ville du Missouri, jusqu'au 15 février prochain. Pendant 13 ans, la photographe française Ann Ray a suivi Alexander McQueen, de l'intimité de sa vie et de son atelier aux coulisses et aux podiums de ses défilés, jusqu'à l'apogée de sa carrière brutalement interrompue par son décès en 2010. De cette proximité avec le célèbre créateur britannique, l'artiste a tiré une vaste collection d'images en couleurs et noir et blanc dont certaines furent exposées à plusieurs reprises, notamment aux Rencontres d'Arles en 2018. Cette année, c'est dans la ville de Saint Louis, en plein centre des États-Unis, que cette rencontre est à nouveau célébrée, à travers une exposition présentant une sélection des images d'Ann Ray ainsi que des pièces offertes par Alexander McQueen à la photographe. “Ann Ray & Lee McQueen” est à voir au Barrett Barrera Projects, un nouvel espace de la ville du Missouri, jusqu'au 15 février prochain.

Paris Photo : 6 photographes à suivre
875

Paris Photo : 6 photographes à suivre

Photographie Quelques semaines après le démontage de la 46e FIAC, le Grand Palais accueille à nouveau en ses lieux une autre foire incontournable : Paris Photo, consacrée à la création photographique d’aujourd’hui, d’hier et de demain. Pour cette 23e édition, 157 galeries sont au rendez-vous, alors que les secteurs Prismes et Curiosa présentent des installations inédites qui questionnent le médium photographique. Focus sur six jeunes photographes exposés dans ces deux espaces. Quelques semaines après le démontage de la 46e FIAC, le Grand Palais accueille à nouveau en ses lieux une autre foire incontournable : Paris Photo, consacrée à la création photographique d’aujourd’hui, d’hier et de demain. Pour cette 23e édition, 157 galeries sont au rendez-vous, alors que les secteurs Prismes et Curiosa présentent des installations inédites qui questionnent le médium photographique. Focus sur six jeunes photographes exposés dans ces deux espaces.

Advertising
Louis Vuitton voyage du côté de l'Orient avec deux nouveaux livres
768

Louis Vuitton voyage du côté de l'Orient avec deux nouveaux livres

Photographie Après avoir publié un ensemble de “City Guides”, des guides vistant en image et en adresses les plus grandes villes du monde, la maison d’édition Louis Vuitton se concentre sur la photographie de voyage. Cet été, l'enseigne de luxe française nous embarquait dans le sud de la France avec les photographes Slim Aarons et Osma Harvilahti ; aujourd’hui, la collection “Fashion Eye” se dote de nouveaux ouvrages. Après avoir publié un ensemble de “City Guides”, des guides vistant en image et en adresses les plus grandes villes du monde, la maison d’édition Louis Vuitton se concentre sur la photographie de voyage. Cet été, l'enseigne de luxe française nous embarquait dans le sud de la France avec les photographes Slim Aarons et Osma Harvilahti ; aujourd’hui, la collection “Fashion Eye” se dote de nouveaux ouvrages.

“Danse avec l'art”, une série en galerie de Rayan Nohra pour Numéro art
496

“Danse avec l'art”, une série en galerie de Rayan Nohra pour Numéro art

Mode Découvrez les chorégraphies de Karidja Toure, Brice Clenton et Louise Sarr photographiés par Rayan Nohra dans l'intimité de la Galerie Amélie à Paris. Découvrez les chorégraphies de Karidja Toure, Brice Clenton et Louise Sarr photographiés par Rayan Nohra dans l'intimité de la Galerie Amélie à Paris.

Berlin, 30 ans après la chute du mur : portrait d'une jeunesse underground
496

Berlin, 30 ans après la chute du mur : portrait d'une jeunesse underground

Numéro art Alors que ce samedi 9 novembre, nous célébrerons les trente ans de la chute du mur de Berlin, l’artiste allemand Tobias Zielony s’est rendu pour Numéro art dans le quartier de Kreuzberg. Il y a capturé l’énergie d’une ville et d’une jeunesse cosmopolites, symboles européens d’une nouvelle utopie plus fraternelle. Alors que ce samedi 9 novembre, nous célébrerons les trente ans de la chute du mur de Berlin, l’artiste allemand Tobias Zielony s’est rendu pour Numéro art dans le quartier de Kreuzberg. Il y a capturé l’énergie d’une ville et d’une jeunesse cosmopolites, symboles européens d’une nouvelle utopie plus fraternelle.

“The Show must go on” est-il le meilleur livre sur Queen ?
501

“The Show must go on” est-il le meilleur livre sur Queen ?

Musique Dans son livre “Queen, The show must go on” (à paraître en novembre), le journaliste Manuel Rabasse retrace l’épopée tumulteuse du mythique groupe Queen. Un récit ultra documenté et richement illustré qui se dévore comme un roman. Dans son livre “Queen, The show must go on” (à paraître en novembre), le journaliste Manuel Rabasse retrace l’épopée tumulteuse du mythique groupe Queen. Un récit ultra documenté et richement illustré qui se dévore comme un roman.



Advertising