337

“Youth Hotel” de Gosha Rubchinskiy, puissant portrait d’une jeunesse russe

 

Le jeune et pourtant déjà célébré créateur, photographe et vidéaste Gosha Rubchinskiy dévoile “Youth Hotel ”, son deuxième recueil de photos qui dépeint avec force la jeune génération russe actuelle.

337

À moins de 30 ans, c’est d’abord en tant que créateur que Gosha Rubchinskiy a séduit le monde de la mode, Rei Kawakubo en tête, si bien que sa ligne de prêt-à-porter est déjà vendue à travers le monde de Opening Ceremony au Dover Street Market. Mais le créateur intéresse tout autant par sa personnalité affirmée. Alors qu’il vient d’ouvrir le défilé Vetements à Paris en tant que mannequin, le jeune Russe revient aujourd’hui à un autre aspect de son travail, la photographie. Après s’être intéressé aux skaters en Crimée avec son premier recueil “Crimea/kids”, Gosha se focalise une nouvelle fois sur le thème de l’adolescence en Russie. Entre portraits posés et clichés pris sur le vif, le jeune Russe nous plonge dans un Moscou sans filtre et sans artifices. Y trônent les cool kids moscovites aux crânes rasés et silhouettes nineties.

 

Conçu avec les mêmes références que “1984”, sa collection de prêt-à-porter, l’ouvrage représente également un objet de réflexion sur la situation politique du pays. Durant ce défilé, le parallélisme qui était fait entre la société totalitaire du roman et le régime russe aujourd’hui constitue de nouveau un fil conducteur à cet ouvrage, à travers des clichés mettant en scène la brutalité de l’architecture soviétique, le caractère monotone des paysages urbains. Un style quasi documentaire qui confère à ce projet un réalisme saisissant.

 

Cette ode à la jeune génération se dévoile aussi à travers des photographies d’une douceur étonnante, mettant en valeur des scènes de vie plus intimistes et des moments de complicité entre ces jeunes adolescents. Un regard troublant sur une jeunesse underground désabusée mais créative, dont Gosha Rubchinskiy se fait l'influent porte-parole.

 

“Youth Hotel”, édité à 500 exemplaires. Disponible au Trading Museum Comme des Garçons Paris, 54, rue du Faubourg-Saint-Honoré, Paris VIIIe.

 

 

Par Chloë Fage

© Gosha Rubchinskiy, 2015 / IDEA

© Gosha Rubchinskiy, 2015 / IDEA

© Gosha Rubchinskiy, 2015 / IDEA

© Gosha Rubchinskiy, 2015 / IDEA

© Gosha Rubchinskiy, 2015 / IDEA

© Gosha Rubchinskiy, 2015 / IDEA

© Gosha Rubchinskiy, 2015 / IDEA

Le festival Circulation(s) dévoile sa sélection de photographes européens
850

Le festival Circulation(s) dévoile sa sélection de photographes européens

Photographie Le festival de la jeune photographie européenne annonce sa sélection. Pour la neuvième année consécutive, Circulation(s) fait émerger de nouveaux talents en réunissant 37 artistes au Centquatre-Paris, du 20 avril au 30 juin prochain. Le festival de la jeune photographie européenne annonce sa sélection. Pour la neuvième année consécutive, Circulation(s) fait émerger de nouveaux talents en réunissant 37 artistes au Centquatre-Paris, du 20 avril au 30 juin prochain.

Le grand retour de James Baldwin, le romancier provocateur
871

Le grand retour de James Baldwin, le romancier provocateur

Photographie La maison d’édition Taschen réédite La prochaine fois, le feu, roman de James Baldwin paru en 1963. Le photojournaliste new-yorkais Steve Schapiro illustre le texte de son compatriote américain avec une centaine de clichés, un remarquable témoignage de la lutte pour les droits civiques aux États-Unis. La maison d’édition Taschen réédite La prochaine fois, le feu, roman de James Baldwin paru en 1963. Le photojournaliste new-yorkais Steve Schapiro illustre le texte de son compatriote américain avec une centaine de clichés, un remarquable témoignage de la lutte pour les droits civiques aux États-Unis.

L'exposition photo "Fabula” de Charles Fréger à l'Armani Silos
884

L'exposition photo "Fabula” de Charles Fréger à l'Armani Silos

Photographie Depuis près de vingt ans, Charles Fréger s’intéresse aux codes vestimentaires d’individus qui composent différentes communautés. Depuis près de vingt ans, Charles Fréger s’intéresse aux codes vestimentaires d’individus qui composent différentes communautés.

Luigi Ghirri : une star de la photographie italienne au Jeu de Paume
876

Luigi Ghirri : une star de la photographie italienne au Jeu de Paume

Photographie À l’instar d’un William Eggleston et d’un Stephen Shore, il a participé à l’invention de la photographie contemporaine. Ses clichés en couleurs ont saisi l’Italie des années 70, la société de consommation, l’évolution des paysages et l’essor du tourisme. Une exposition au Jeu de Paume lui rend hommage. À l’instar d’un William Eggleston et d’un Stephen Shore, il a participé à l’invention de la photographie contemporaine. Ses clichés en couleurs ont saisi l’Italie des années 70, la société de consommation, l’évolution des paysages et l’essor du tourisme. Une exposition au Jeu de Paume lui rend hommage.

Les lauréats de la Bourse du talent, de Brooklyn aux quartiers Nord de Marseille
871

Les lauréats de la Bourse du talent, de Brooklyn aux quartiers Nord de Marseille

Photographie Du Brooklyn volcanique à Kigali – capitale du Rwanda – les lauréats de la Bourse du Talent présentent leurs travaux inspirés par la notion de racine. Jusqu'au 3 mars, la Bibliothèque nationale de France expose les clichés de ces jeunes photographes. Du Brooklyn volcanique à Kigali – capitale du Rwanda – les lauréats de la Bourse du Talent présentent leurs travaux inspirés par la notion de racine. Jusqu'au 3 mars, la Bibliothèque nationale de France expose les clichés de ces jeunes photographes.

Qui est Mohamed Bourouissa, l’artiste qui a réalisé la première campagne de Virgil Abloh pour Louis Vuitton ?
875

Qui est Mohamed Bourouissa, l’artiste qui a réalisé la première campagne de Virgil Abloh pour Louis Vuitton ?

Art Exposé au Musée d’Art Moderne de Paris en 2018 et nommé au Prix Marcel Duchamp dans la foulée, Mohamed Bourouissa a accepté pour la première fois de réaliser une campagne pour une grande maison, relevant l’invitation de Virgil Abloh, directeur artistique de l’homme chez Louis Vuitton. The Painter’s Studio (L’Atelier du Peintre) revisite en photo la célèbre toile de Gustave Courbet réalisée en 1855. Exposé au Musée d’Art Moderne de Paris en 2018 et nommé au Prix Marcel Duchamp dans la foulée, Mohamed Bourouissa a accepté pour la première fois de réaliser une campagne pour une grande maison, relevant l’invitation de Virgil Abloh, directeur artistique de l’homme chez Louis Vuitton. The Painter’s Studio (L’Atelier du Peintre) revisite en photo la célèbre toile de Gustave Courbet réalisée en 1855.