Numero

220


Commandez-le
Numéro
19

Le Grand Palais dévoile les maîtres de la photographie noir et blanc dans une grande exposition virtuelle

Photographie

Après l'avoir reportée plusieurs fois en raison du contexte sanitaire, le Grand Palais a annoncé il y a peu que sa très attendue exposition collective “Noir et blanc : une esthétique de la photographie” n'ouvrirait jamais ses portes. Pour compenser, l'institution parisienne propose une visite virtuelle payante à deux formats, autonome ou guidée, qui permet de la découvrir en intégralité de façon vivante et interactive depuis son écran. 

  • Flor Garduño, “Canasta de Luz, Guatemala” (1989). © D. Flor Garduño

  • Gilbert Fastenaekens, “Le Havre” (1982). © BnF - Département des Estampes et de la photographie © Gilbert Fastenaekens

.

1/2

C’était la dernière exposition du Grand Palais avant sa fermeture pour travaux. Après plusieurs reports, s’achevant sur une inévitable et amère résignation, “Noir & blanc : une esthétique de la photographie” n’ouvrira finalement jamais ses portes. Organisée début 2020, cette exposition collective articulée autour d’une technique majeure intrinsèquement liée à l’histoire de la prise de vue et ses différentes mutations tout au long des XXe et XXIe siècles a directement souffert de la crise sanitaire et de la fermeture des musées, qui attendent encore aujourd’hui leur date de réouverture. Pour autant, l’institution parisienne ne se laisse pas abattre et ne cesse de produire du contenu autour de l’événement. Après un très beau catalogue édité par la Rmn-GP et la Bibliothèque nationale de France, le Grand Palais dévoilait en novembre dernier une vidéo de 14 minutes réunissant les témoignages de différents intervenants autour de la photographe en noir et blanc, des artistes Man Ray, Israel Ariño et Valérie Belin à des professionnels du tirage argentique et numérique, offrant ainsi un aperçu complet de ses techniques et utilisations.

 

Ce jeudi 18 février, le musée est allé encore plus loin pour donner accès à son exposition en créant, comme nombre de ses homologues du monde entier ces derniers mois, une plateforme virtuelle dédiée. Profitant de l’exposition déjà montée entre les murs du Grand Palais, celle-ci permet de la découvrir dans son intégralité “comme si on y était” au fil d’un parcours interactif pour la somme de 4€. Dès le départ, celui-ci offre la possibilité de se laisser guider entre les cimaises par une animation vidéo, d’avoir un panorama 3D malléable à 360° du labyrinthe qui compose le parcours, ou même un plan en plongée permettant de visualiser chaque section de l’exposition et y accéder directement. Sur le modèle d’expositions virtuelles similaires, la visite permet de découvrir les œuvres une par une à travers des focus et zooms en haute définition sur les images et leurs cartels, mais également pour 33 d'entre elles d’écouter les textes à la manière d'un audioguide. D’un chapitre à un autre, on visionne ainsi les 300 tirages mis à disposition par la Bibliothèque Nationale de France, des portraits de Félix Nadar et Hippolyte Blanchard à ceux de Daido Moriyama et Zanele Muholi, des paysages nocturnes d’Henri Cartier-Bresson et Brassaï à ceux de Gilbert Fastenaekens et Jean-Claude Mougin, jusqu’à l’abstraction totale des monochromes d’Ellen Carey. Si une visite guidée d'une heure par un conférencier de la Rmn - Grand Palais est aussi proposée pour 8€, la version autonome permet déjà de profiter des nombreux textes de de présentation et rappels historiques, comme l’invention de la photographie en couleur par les frères Lumière en 1903. Tous ponctuent ce parcours thématisé qui, à défaut de ne pouvoir être visité physiquement, met à disposition de façon instructive et vivante l'ensemble du contenu de cette exposition d’ampleur.

 

 

Visitez l'exposition “Noir et blanc : une esthétique de la photographie” sur le site du Grand Palais.