8


Commandez-le
Numéro
23

“Marilyn & Me”, le livre qui rassemble des clichés iconiques de Marilyn Monroe

Photographie

Les Éditions Taschen dévoilent un livre de 200 pages, Marilyn & Me, qui réunit les clichés très dévêtus de Marylin Monroe qui lancèrent la carrière du photographe Lawrence Schiller.

1/7

Le nouveau livre Marilyn & Me, édité par Taschen, dévoile des clichés de la star hollywoodienne Marilyn Monroe et de Lawrence Schiller, à l'époque jeune photographe qui débute sa carrière. Admis à ses côtés pendant les deux dernières années de sa vie, il capture près de 100 images de l'icône hollywoodienne, souvent intimes, dans des tenues minimales dévoilant sa plastique de rêve. Parmi elles figurent aussi de rares photographies de tournage des derniers films de Monroe : The Misfits (1961) et Something's Got to Give (1962), film resté inachevé en raison du décès de Marilyn le 4 août 1962.

 

 

Ce livre dresse un portrait inattendu de la star. On y voit des photos très émouvantes de la pin-up où vulnérabilité et innocence se combinent à sa sensualité. Nue, posée délicatement sur le bord des dalles d’une piscine, ou en train d’enfiler un long peignoir, l’actrice se dévoile dans une grande spontanéité. À travers ces images d'une étonnante simplicité, on redécouvre la star, son talent unique de modèle et sa photogénie, qui ont fait d'elle cette icône glamour, intense et sublime internationalement célèbre. Car, à cette époque, l’étoile Marilyn Monroe commence à pâlir. Ces portraits intimes qu'elle accorde au jeune photographe donnent le coup d'envoi à sa carrière: ils font la couverture des principaux magazines de l’époque comme Life, l’hebdomadaire référence du photo-journalisme américain. “C’est la Marilyn dont je me souviens le plus”, se souvient Schiller. J’ai été le premier surpris quand j'ai découvert qu'ils avaient utilisé l'une de mes photographies en couverture, le cliché éthéré où elle ressemblait à un ange.” Le début d'une carrière prestigieuse pour Lawrence Schiller qui, quelques années plus tard, a collaboré au livre Le chant du bourreau (The Executioner’s Song) de Norman Mailer (prix Pulitzer en 1980), avant de réaliser des films.

 

Marilyn & Me de Lawrence Schiller, Éd. Taschen, 200 pages.