Numero

218


Commandez-le
Numéro

Les Pola de Maripol réssuscitent l’underground de New York à l’espace Agnès b. Jour

Photographie

Sade, Madonna, Grace Jones ou Jean-Michel Basquiat, les Polaroid des artistes underground pris par Maripol entre 1977 et 1985 s’exposent à la Galerie du Jour d’Agnès b.

 

Styliste de Madonna, de Debbie Harry et de Grace Jones. Amie de Keith Haring, de Jean-Michel Basquiat, de Glenn O’Brien et d’Andy Warhol. Figure majeure de la Factory et du Studio 54, également assistante de Jean-Paul Goude, artiste et créatrice de bijoux, la Française Maripol, débarquée à New York en 1976, a pendant des années capturé frénétiquement chaque moment de sa vie, des décennies avant l’arrivée d’Instagram. Aujourd’hui, elle présente à la Galerie du Jour d’Agnès b., une série de photos et de portraits de la A-list de l’underground new-yorkais des années 70 et 80. Découpées, crayonnées, taguées, ces images s’offrent une seconde vie sous l’impulsion de celle qui incarna l’esprit libre de New York et qui a été sollicitée récemment par Maria Grazia Chiuri pour photographier les backstages du dernier défilé Dior.

 

Maripolarama by Maripol SX 70S Polaroid, du 8 avril au 6 mais à l’espace Galerie du Jour – Agnès b. Jour femme, 6, rue du jour 75001

 

1/4

Lire aussi

loading loading