224


Commandez-le
Numéro
07

Quelles expositions de photographie visiter à Paris cet hiver ?

Photographie

Créé il y a quelques mois par Emmanuelle de l'Ecotais, le projet Photo Days propose un parcours à travers une trentaine d'expositions de photographie dans l'ensemble de la capitale française. Pour les mois de décembre et janvier, on y retrouve de nombreuses galeries ainsi que des grandes rétrospectives institutionnelles prévues pour rouvrir prochainement.

  • Galerie La Forest Divonne · Elsa&Johanna, Playground - courtesy Galerie La Forest Divonne

  • Christian Berst art brut · Anonyme, sans titre, 2003

  • Dominique Fiat · Rut Blees LUXEMBURG, Golden Shutters, London, 2016. C print, 159x120cm - courtesy galerie Dominique Fiat

  • En appartement · © Sophie HATIER, Camargue - courtesy Véronique Hublot-Pierre

  • Fisheye Gallery · Charlotte ABRAMOW, Find your clitoris II, 2017, inkjet print on archival paper, 21x16cm - ed25

  • galerie Marian Goodman - Hiroshi SUGIMOTO, Original Forest in Northern Pennsylvania, 1980. courtesy of the artist and Marian Goodman Gallery

  • Galerie RX · Anna MALAGRIDA, Les Mains nº18, 2016. impression numérique sur papier coton, 42x62cm - courtesy Galerie RX

  • Galerie Vallois · Julien BERTHIER, Thepartyisover - courtesy Galerie Georges-Philippe & Nathalie Vallois

  • Galerie Younique · Jorge Luis DIÉGUEZ, Paracas 06, 2018 - courtesy of the artist and Galerie Younique

  • Magnum · Harry GRUYAERT, LAST CALL - A lounge of Roissy airport, Paris France, 2010 © Harry Gruyaert, courtesy Magnum Photos

  • Magnum · Josef KOUDELKA, RUINES, Apollonia, Lybia, 2007 © Josef Koudelka, courtesy Magnum Photos

  • Magnum à la fondation Brownstone - Antoine D'AGATA, VIRUS, Lockdown Paris, avril 2020 © Antoine d’Agata courtesy Magnum Photos

  • Sage · Guido GUIDI, Fiume Savio Cesena, #17280, 2007 - courtesy Sage Paris

  • Sophie Scheidecker · Kati HORNA, Oda a la necrofilia, Mexico, 1962. Gelatin silver print, 23x17cm - courtesy Galerie Sophie Scheidecker

  • Ceysson & Bénétière - ORLAN, La grande Odalisque, 1977

1/15

L’année 2020 aura été fort difficile pour le monde de l’art. Entre les expositions fermées, annulées, ou reportées indéfiniment, les programmations des musées, centres d’art et galeries se sont vues particulièrement perturbées. Un phénomène qui n’est pas sans effet sur les artistes eux-mêmes, souvent privés de montrer leur travail. Afin de remédier à cela, Emmanuelle de l’Ecotais, chargée de la collection photographique du musée d’Art moderne de la Ville de Paris, a eu il y a quelques mois une idée : créer un parcours réunissant les lieux d’exposition ouverts au public dans Paris, thématisé autour de la photographie. Si ce projet baptisé Photo Days était à l’origine prévu pour débuter au mois de novembre, en coordination avec la foire internationale Paris Photo depuis annulée, ses nouvelles dates se sont finalement alignées sur la sortie du deuxième confinement et la reprise progressive de l’accueil du public dès le début du mois de décembre.

 

Et le mot d’ordre de la programmation est clair : trente lieux en trente jours. Sillonnant principalement les galeries parisiennes, rouvertes pour bon nombre d’entre elles depuis la semaine dernière, Photo Days répertorie toutes les expositions sur une carte interactive. Sa sélection nous emmène du quartier Saint-Germain-des-Prés, où l’on peut par exemple découvrir les métamorphoses du duo de jeune femmes Elsa & Johanna à la galerie La Forest-Divonne et les natures mortes de Julien Drach à la galerie Arcturus, au canal Saint Martin dans l’espace de la Fisheye Gallery, où seront présentées de nombreux livres de photographie et accrochées des œuvres de Delphine Diallo et Charlotte Abramow. Sur la route de rive gauche à rive droite, on pourra également traverser le Marais en passant par la galerie Ciaccia Levi, avec les clichés sensibles de Lisetta Carmi suivant une jeune femme transgenre dans les années 60, par la fondation Brownstone, avec les photographies thermiques réalisées par Antoine d’Agata en plein pic de la pandémie, ou encore la galerie Templon, avec les vues panoramiques d’une Amérique dévastée signées Gregory Crewdson.

 

S’étendant sur décembre et janvier, Photo Days inclut également plusieurs expositions institutionnelles très attendues dont la réouverture prochaine sera tributaire de l'évolution sanitaire. On y retrouve en effet l’exposition-événement consacrée à Cindy Sherman par la Fondation Louis Vuitton, des photographies de mode de Man Ray exposées au musée du Luxembourg, du Brésil vu par Miguel Rio Branco au Bal, les portraits éthérés de Sarah Moon au musée d’Art moderne de la ville de Paris ou encore la double exposition de la Maison Européenne de la Photographie consacrée à Tokyo à travers le regard de deux photographes japonais majeurs : Shomei Tomatsu et Daidō Moriyama. Avec un passage par l’appartement d’un collectionneur, la BnF, la Fab – fondation inaugurée par Agnès b il y a quelques mois – et l’ancienne maison de Balzac, investie par l’artiste Alkis Boutlis avec la galerie Suzanne Tarasieve, l'étonnante programmation de Photo Days dévoile ainsi un Paris hivernal sous le signe de la photographie. 

 

Découvrez la programmation complète de Photo Days ici.