224


Commandez-le
Numéro
07

Offrez-vous une photographie à 100 livres pour lutter contre le racisme

Photographie

Du 3 au 24 juillet, plus de 100 photographes issus des quatre coins du globe se sont réunis au sein de la vente caritative The Anti-Racism Photography Fundraiser, où chacun propose un ou plusieurs de ses tirages au prix unique de 100 livres. L'intégralité des fonds récoltés sera reversée à trois associations britanniques antiracistes.

Depuis la mort de Georges Floyd le 25 mai dernier à Minneapolis lors du plaquage d'un policier blanc, une prise de conscience internationale sur les violences liées à la vie des personnes noires et le racisme qu’elles subissent. Alors que les manifestations du mouvement Black Lives Matter continuent à travers la planète, les artistes ne cessent de chercher et de trouver des moyens de participer, de contribuer et de se mettre au service de celui-ci afin de continuer à éveiller les consciences, soutenir la communauté noire et combattre un racisme ancré dans le monde. 

 

En soutien à trois associations de charité britanniques, une vente de photographie a été récemment lancée dans la mouvance du mouvement le 3 juillet dernier. Baptisée “The Anti-Racism Photography Fundraiser”, celle-ci se déroule en ligne et met aux enchères ses photographies à un prix fixe de 100 livres. Depuis le confinement, il semblerait que ces ventes en ligne se fassent de plus en plus nombreuses : plusieurs artistes célèbres y participent en vendant à bas prix leurs œuvres pour soutenir leur visée caritative. Récemment se tenait en effet la vente du photographe Ilyes Griyeb au profit du comité La Vérité pour Adama avec des œuvres toutes vendues pour 120 euros, ou encore celle de l’agence Magnum en avril pour 100 dollars.  Dans leur continuité, The Anti-Racism Photography Fundraiser a pu unir plusieurs artistes de nationalités différentes et aux notoriétés reconnues, tels que Corrine Day, Mario Sorrenti, Dave Bennett ou encore Martin Parr.

1/12
Dave Benett, Naomi and Kate (1999)

Portraits, photo-documentaires, photographies de mode, clichés de paparazzis... la sélection de la vente est variée. On y retrouve par exemple Naomi Campell et Kate Moss en virée nocturne, toutes deux vêtues d'une robe a sequin argenté en 1999 et immortalisées par Dave Bennett, mais également Amy Winehouse avant la sortie de Back to Black en 2003 par Charles Moriarty, ou encore deux clichés de nus réalisés en 2018 par Daisy Walker, collaboratrice récurrente de Numéro.

 

Après les trois semaines de cette vente qui prendra fin le 24 juillet prochain, la totalité de ses recettes ira aux organismes The Black Curriculum, Black Minds Matter et Exist Loudly. Le dernier milite notamment pour l’éducation, les problèmes liés à la santé mentale, l’accessibilité des personnes handicapées noires, et les droits de la communauté LGBTQI+ noire. La vente rejoint donc l’initiative de See In Black, ou plus récemment de celle réalisée par The Earth Issue qui a réussi à réunir plus de £100,000 (équivalent à 90,000 euros). Une vente similaire de photographies se déroule également actuellement du côté de l’Irlande : Pictures From Ireland, réalisée par le NHS et l’Irish Network Against Racism qui s’intéresse à l’image de l’Irlande moderne et de la diaspora africaine.

 

Visitez le site de The Anti-Racism Photography Fundraiser, ici.

Visitez le site de Pictures From Ireland, ici.