Tandis qu'il a conquis le monde de la mode et de la musique, Pierre Debusschere est actuellement exposé au MAD de Bruxelles où 90 clichés et un film inédits sont révélés. Lui qui a commencé par shooter les backstages de défilés et qui a sublimé des pièces de labels comme Adidas, Hugo Boss, Raf Simons, ou Y-3, dévoile ici des photographies où le corps des modèles est mis à nu. Authentiques ou fantasmés, ces corps sont magnifiés sous l'objectif de Pierre Debuscchere qui joue avec l'appareil comme il jouerait avec une palette de peintures. Poses solennelles et visages recouverts de couleurs sont d'ailleurs sa marque de fabrique, à l'image de Jamie XX et Beth Ditto immortalisés en 2012 sous l’objectif du belge qui brouille les pistes du médium en peignant des couches de rouge, bleu et vert, par-dessus le négatif de leur visage cristallin.…

 

Pierre Debusschere dénote par ce travail de postproduction où bugs informatiques, coups de pinceau, collages et flou des modèles créent une image fantasmagorique, entre photo et toile abstraite. V magazine, Vogue Italie, Dazed & Confused, ou Les Echos ont fait appel à lui pour son talent, tout comme des superstars pour réaliser leur clip. L'artiste a ainsi signé deux clips originaux de Beyoncé, la représentant en Madone dans Mine ou en sculpture vivante dans Ghost issus de son cinquième album Beyoncé (2013) et conçu comme un clip géant. Il a aussi tourné le clip épuré d’Alicia Keys en noir et blanc : In common (2016) où la chanteuse apparaît sans fard aux côtés de danseurs hip-hop. 

 

L’exposition Uncovered de Pierre Debuscchere est accessible jusqu’au 30 septembre 2018 au MAD, Place du Nouveau Marché aux grains 10, Bruxelles.