Numero

219


Commandez-le
Numéro

Que voir au festival de photographie Planche(s) contact à Deauville ?

Photographie

Il y a quelques jours, le Festival de photographie Planche(s) contact donnait à Deauville le coup d'envoi de sa onzième édition. Rythmée par des expositions de Martin Parr, Todd Hido, Evangelía Kranióti ou encore Mathias Depardon, mais aussi la découverte de jeunes talents, l'événement investit l'ensemble de la ville normande jusqu'au 3 janvier prochain. 

  • ©Letizia Le Fur, L'origine, pour photo4food, Planches Contact 2020

  • Festival Planches Contact - expo Martin Parr© Naïade Plante

  • Festival Planches Contact 2020 - Evangelia Kranioti© Naïade Plante

  • Festival Planches Contact 2020 - exposition Mathias Depardon© Naïade Plante

  • Festival Planches Contact 2020 - exposition Tremplin Jeunes Talents, Clara Chichin © Naïade Plante

1/5

On connaît Deauville pour sa charmante plage, son cadre agréable et son célèbre festival du cinéma. Mais depuis 2009, la ville normande se fait également la terre d’accueil d’un autre domaine artistique : la photographie. Le 17 octobre dernier, le festival Planche(s) contact y inaugurait ainsi sa 11e édition, animée par de nombreuses installations et expositions dans l’ensemble de Deauville et ses alentours. Contexte oblige, la directrice artistique de l’événement Laura Serani évoque cette année des créations et une organisation inédites qui ont rendu cette édition particulière dans l’histoire du festival, notamment par la manière dont les photographes ont travaillé et par les sujets qu'ils ont abordé. À l’heure où les voyages de grande distance sont encore très limités, où de nombreux projets se sont vus avortés ou réduits dans leurs ambitions, Planche(s) contact a choisi de se centrer sur un thème simple mais fécond : Deauville et sa région.

 

Comme chaque année, un panel de photographes confirmés est invité à participer à la manifestation, en réalisant de nouveaux projets en lien avec cette nouvelle thématique. Tous sont à découvrir au travers d’expositions personnelles : ainsi, pendant que le photo-journaliste Mathias Depardon a choisi de suivre la jeunesse deauvilloise, l’Italien Lorenzo Castore s’est concentré sur la vie d’un jeune couple et Todd Hido, habitué aux paysages hivernaux des États-Unis, a posé cette fois-ci son regard mélancolique sur les paysages de la ville. Outre les nouvelles œuvres d’Evangelia Kranioti ou Philippe Chancel, le travail photographique de l’animateur français Nikos Aliagas sera également exposé à cette occasion, nourri par ses nombreuses résidences à Deauville.

 

Si le festival met un point d’honneur à soutenir les jeunes talents de la photographie française, avec une sélection de quatre artistes bientôt départagés par le Prix Tremplin Jeunes Talents Planches Contact, ses visiteurs pourront également découvrir d'autres artistes sur la plage de la ville, habitée par les installations de quatre photographes choisis par la Fondation Photo4food. Non loin de là, les clichés des touristes maritimes de Brighton capturés par le célèbre et irrévérencieux Britannique Martin Parr s’inviteront sur le sable normand, comme un écho amusant à la vie outre-Manche.

 

 

Festival de photographie Planche(s) contact, jusqu’au 3 janvier 2021 à Deauville.

Festival Planches Contact - expo Martin Parr© Naïade Plante