9


Commandez-le
Numéro
12

Qui sont les lauréats du 23e Prix Picto pour la photographie de mode ?

Photographie

Ce lundi 12 octobre, dans la cour d’honneur du Palais Galliera, la fondation Picto annonçait les trois lauréats de la 23e édition de son prix pour la photographie de mode. Soutenant la création émergente depuis 1998, le prix Picto révèle années après années de jeunes talents prometteurs. 

  • © Laurent Poleo-Garnier

  • © Laurent Poleo-Garnier

  • © Natalia Evelyn Bencicova

  • © Natalia Evelyn Bencicova

  • © Natalia Evelyn Bencicova

  • © Olivia Malena Vidal

1/6

Charlotte Abramow, Sofia et Mauro, Gabriel Dia… Ces jeunes talents ont été dénichés au fil des années par le prix Picto. Organisé depuis 1998 par le laboratoire de photographie éponyme, ce prix vise à soutenir la jeune création émergente à travers le monde. Décerné à un seul lauréat jusqu’en 2014, le prix récompense désormais trois lauréats. Tout comme lors des éditions précédentes, la remise de prix a lieu au sein de la cour d’honneur du prestigieux Palais Galliera qui accueille actuellement une rétrospective consacrée au magazine Vogue Paris présentant plus d’une centaines de clichés de mode prises par les plus grands photographes de mode du XXème siècle, de Helmut Newton à Guy Bourdin. Cette année, le jury a dû piocher cette année parmi un ensemble de vingt-cinq finalistes.

 

C’est à la Slovaque Natalia Evelyn Bencicova qu’est revenu le premier prix à l’unanimité du jury. Âgée de 29 ans, la jeune femme, qui conçoit avant tout l’image comme un outil afin de déplacer les normes de beauté, présentait pour le prix une série de clichés mettant en scène des personnes atteintes de handicap. Comme chaque année, Picto produira une exposition personnelle de la photographe à hauteur de 2000 € tandis que le groupe de publicité urbaine JCDecaux lui offrira une campagne d’affichage à Paris. La lauréate remportera également un modèle professionnel d'appareil photo Leica, fourni par la marque partenaire du prix.

© Olivia Malena Vidal

© Olivia Malena Vidal

Pour la deuxième année, la maison Chanel renouvelle son soutien à la photographie émergente en proposant à un des lauréats une collaboration avec l’une de ses onze maisons de métiers d’art et de mode, désormais installée au 19M, un bâtiment situé dans le nord-est parisien inauguré récemment. Nommé “Dotation 19M de la photographie des Métiers d’art”, ce prix permettra à l’un des jeunes talents de produire une série de photographies pour l’une des maisons de ce nouveau pôle. C’est au Français Laurent Poleo-Garnier à qui revient cette année cet honneur. Entre Paris et Berlin, le jeune photographe capture aussi bien les silhouettes de ses amis que de ses amants. Profondément inspiré par le travail de Jean Paul Gaultier, président du jury du premier prix Picto cette année, c’est un jeune homme très ému qui a reçu hier soir cette commande photographique de la maison Chanel.

 

Enfin le photographe d’origine sénégalaise Gabriel Dia – lauréat de l’édition 2020 – a été invité à remettre le troisième prix, baptisé “Dotation Filippo Roversi” en l’honneur du célèbre photographe de mode Paolo Roversi. Remarquée pour ses portraits fins en noir et blanc réalisés en collaboration avec la designer Tina Schwizgebel Wang – lauréate du Prix Chloé du festival de Hyères en 2019 – et une jeune modèle non professionnelle, la Suisse Olivia Malena Vidal a été avant tout récompensée pour son audace technique. À la fois peintre et photographe, la jeune femme a présenté deux projets, dont une série de photographies où, directement sur le papier glacé d’un magazine de mode, elle a transformé les silhouettes longilignes des mannequins en formes abstraites aux couleurs chatoyantes. Basée entre Genève et Amsterdam, cette jeune artiste sera invitée à travailler pendant une journée avec Paolo Roversi, dont elle se verra offrir un tirage original ainsi que 1000€ d’aide à la réalisation par Picto. Pour la cinquième année consécutive, chacun de ces trois lauréats verra certains de ses tirages rejoindre la prestigieuse collection du Palais Galliera.