Numero

De David Bowie à Madonna, les portraits de Steven Klein en vente chez Phillips

Alexander McQueen, Prince, Brad Pitt ou encore Naomi Campbell : voilà quelques unes des nombreuses personnalités passées devant l’objectif du photographe américain Steven Klein. Le 25 septembre prochain, la maison londonienne Phillips met en vente 24 de ses portraits, dont de nombreux Polaroïds ainsi qu’un diptyque exceptionnel de Kate Moss reproduit pour l’occasion.

Une lumière froide légèrement bleutée doublée d’une atmosphère sombre, une composition d’une netteté épatante à l'érotisme non dissimulé : il pourrait bien s’agir ici d’un cliché de Steven Klein. Depuis plus de 30 ans, ce photographe de mode américain capture devant son objectif les plus grandes célébrités et mannequins, aussi bien pour les campagnes de maisons telles que Louis Vuitton, Tom Ford ou Balmain, pour les éditoriaux de prestigieux magazines que pour des projets musicaux initiés par les artistes eux-mêmes. Le 25 septembre prochain, une sélection de ses portraits fait l’objet d’une vente aux enchères par la maison londonienne Phillips, qui y proposera 24 tirages exceptionnels, parmi lesquels de nombreux Polaroïds.

 

De Naomi Campbell à demi-nue allongée sur un lit à David Bowie, émergeant d’un gouffre au sol en 2003, en passant par un portrait en diptyque d’Alexander McQueen, les personnalités composant cette sélection se font tous des acteurs majeurs de la culture contemporaine. Nullement surprenant, donc, d’y retrouver également un portrait de Madonna en 2016, qui a depuis deux décennies bâti avec le photographe une relation extrêmement prolifique : Steven Klein a notamment réalisé les visuels de plusieurs de ses albums, dont son dernier en date Madame X. Mais la pièce maîtresse de la sélection mise en vente par Phillips restera sans doute un diptyque grand format de Kate Moss réalisé jadis pour W Magazine, ici reproduit exclusivement pour l’occasion et estimé entre 40 000 et 60 000 livres. La mannequin britannique y apparaît sous deux facettes antagonistes, l’une angélique habillée de dentelle blanche et l’autre sombre et mystérieuse, encerclée de noir.

 

Outre les célèbres modèles précités, Brad Pitt, Angelia Jolie et Prince font également leur apparition sur les clichés du photographe, exposés à l’adresse londonienne de Phillips du 19 au 25 septembre. Une entrée riche et originale dans l’univers ténébreux de Steven Klein, qui déclarait lui-même : “En fin de compte, l’art est une manière de donner du sens au chaos que l’on pénètre en tant qu’êtres humains.”

 

La vente “ULTIMATE STEVEN KLEIN” aura lieu le 25 septembre prochain à la maison Phillips, Londres. Les 24 lots y seront exposés du 19 au 25 septembre.