Mais que nous réserve donc l’exposition Tim Walker: Wonderful Things que le V&A Museum de Londres accueillera cet automne ? Si les oeuvres du photographe ont déjà été exposées au sein de grandes institutions – notamment au Design Museum en 2008 – cette rétrospective monumentale, préparée pendant trois ans, marque un tournant important dans la carrière de Tim Walker : près de 300 oeuvres seront exposées, et parmi elles plus d’une centaine de photographies.

 

Nus, portraits, photographies de mode… au coeur de l’exposition, conçue en étroite collaboration avec le photographe, dix nouveaux projets photographiques seront dévoilés. Depuis le début des années 1990, le photographe Tim Walker enchante le monde de la mode par ses mises en scène et ses images féériques. Passé maître dans l’art du storytelling, il a affûté son oeil auprès des plus grands : le Britannique Cecil Beaton – qu’il considère comme sa plus grande source inspiration – ou Richard Avedon dont il a été l’assistant à partir de 1994. Par la suite, il produit des oeuvres baroques, merveilleuses ou enchanteresses qui ne tardent pas à attirer de nombreuses maisons (Balenciaga, Comme des Garçons, Alexander McQueen, Rick Owens).

 

 

“Tim Walker: Wonderful Things ” au Victoria & Albert Museum, du 21 septembre 2019 au 8 mars 2020.