837

Rencontre avec la sensation pop Lilly Wood and The Prick

 

À l'occasion de leur concert ce jeudi 31 mars 2016 au Zénith de Paris, Benjamin Cotto et Nili Hadida de Lilly Wood and The Prick nous parlent de leur nouvel album “Shadows”, et de leurs projets.

Par Clara Bianca

Photo : Julot Bandit

 

Avec Shadows, le groupe Lilly Wood and The Prick délivrait fin 2015 un nouvel album à la fois sombre et aérien, plus assumé et maîtrisé. Spontané, naïf, coloré, ce nouvel opus rassemble des influences autant électroniques que rock, disco et folk. Ses deux membres, Benjamin Cotto et Nili Hadida, reviennent sur leur aventure musicale, qui les a menés d’un premier album en 2010 au succès mondial de leur titre “Prayer in C” repris par Robin Schulz en 2014.

Photo : Julot Bandit

 

Vous êtes allés au Mali pour l'enregistrement. Comment ce voyage a-t-il influencé l’esprit de l’album “Shadows” ?

Nous avions tous les deux envie de nous retrouver, de retrouver l’envie d’écrire. Après deux albums réalisés à Paris, il nous était nécessaire de partir et de nous isoler afin d’aller puiser au plus profond de nous-mêmes. Notre voyage au Mali a permis cela. Il a remis nos idées en place. Nous avons pris de la distance avec notre culture, très narcissique. Nous y sommes allés pour y découvrir d’autres rythmiques, sonorités, couleurs, chants… Sur place le matériel était vraiment obsolète. Le son de la guitare peut changer d’une prise sur l’autre. Mais nous voulions garder tous les défauts et les accidents. Nous voulions proposer quelque chose de différent, d’un peu étrange… expérimental. Une expérience que nous avons cherché à partager dans le clip, sans pathos ni cliché. 

Photo : Julot Bandit

 

Comment s’est passée votre rencontre ?

Benjamin gratouillait un peu de guitare dans sa chambre et Nili chantait sous sa douche, il n’y avait pas plus que ça. Nous nous amusions à interpréter des chansons dans une chambre de bonne, nous invitions un pote, deux potes, six potes… au bout d’un moment il n’y avait plus de place, il a fallu jouer ailleurs. Nous nous sommes dit : “Prenons nos scooters, notre guitare dans le dos, un clavier, et allons nous produire dans des petits bars.” Ça s’est passé comme ça, très simplement. Cette histoire est notre premier projet, et ce projet est comme notre enfant : nous ne l’abandonnerons pas, nous avons besoin de l’emmener le plus loin possible.

Photo : Pierre et Gilles

 

Pierre et Gilles ont réalisé l’artwork de l’album. Comment s’est passée cette collaboration?

Nous aspirions à travailler avec eux depuis le premier album, mais nous pensions que c’était impossible ! La grand-mère de Benjamin les aimait beaucoup, c’était important pour lui. Quelque part il voulait la rendre fière. Ils travaillaient plus sur les pochettes d’album, cependant ils ont accepté de nous rencontrer. Nous leur avons apporté des images, des photos, des objets du Mali, et ils sont partis de cette idée-là : d’un studio photo malien des années 60, 70, ou même 50, où les gens venaient se faire prendre en photo avec leurs objets préférés — souvent un vélo, une mob, un poste de radio… Tous les deux sont très attentifs, ouverts, et un peu loufoques. Ce fut une très belle rencontre.

Photo : Julot Bandit

 

Vous avez également collaboré avec Robert Clergerie…

Nous avons toujours aimé mélanger les styles et les arts. Les équipes de Robert Clergerie nous ont proposé de dessiner une paire de chaussures. Nous avons, bien sûr, répondu oui, à la condition qu’elle soit totalement fabriquée en cuir vegan — Nili est une vegan convaincue. Nous avons commencé à dessiner, en partant de leurs modèles ou d’idées personnelles. Nous revenions d’Afrique et nous nous sommes inspirés du tissu malien, le wax hollandais. C’était assez excitant. Vous savez que pour qu’une paire de chaussures soit validée par la marque et lancée en fabrication, il faut d’abord la porter pendant trente jours ? Si elle est mal conçue, quelqu’un a mal aux pieds pendant trente jours… A priori personne n’a souffert en portant nos chaussures…

 

 

 

Shadows, Lilly Wood and The Prick,

en concert au Zénith de Paris le 31 mars 2016,

Wagram Music, disponible sur iTunes.

 

 

 

 

 

887

Five Seconds of Summer dans une vidéo exclusive pour Numéro

Musique Le chanteur australien Luke Hemmings du groupe Five Seconds of Summer est le héros de la nouvelle vidéo de Delphine Roche pour Numéro magazine. Le chanteur australien Luke Hemmings du groupe Five Seconds of Summer est le héros de la nouvelle vidéo de Delphine Roche pour Numéro magazine.

Techno, cocktails et canicule… on a survécu au Sónar festival
765

Techno, cocktails et canicule… on a survécu au Sónar festival

Musique Invité au Sónar festival de Barcelone, Numéro s’est prêté au jeu des expériences insolites, a fait le tour d’une foire aux nouvelles technologies et a assisté à des DJ sets plus électriques que jamais… Invité au Sónar festival de Barcelone, Numéro s’est prêté au jeu des expériences insolites, a fait le tour d’une foire aux nouvelles technologies et a assisté à des DJ sets plus électriques que jamais…

Brooke Candy en glamazone cyber-punk dans son clip “XXXTC”
678

Brooke Candy en glamazone cyber-punk dans son clip “XXXTC”

Musique Il y a quelques semaines, Brooke Candy dévoilait “XXXTC”, son nouveau titre sulfureux en trio avec Charli XCX et Maliibu Miitch. Sorti hier, le clip réalisé par Devan Jovanovic et Luke Abby met en scène la rappeuse californienne dans un univers virtuel futuriste où elle s'incarne en glamazone sexy. Il y a quelques semaines, Brooke Candy dévoilait “XXXTC”, son nouveau titre sulfureux en trio avec Charli XCX et Maliibu Miitch. Sorti hier, le clip réalisé par Devan Jovanovic et Luke Abby met en scène la rappeuse californienne dans un univers virtuel futuriste où elle s'incarne en glamazone sexy.

Sir Was enfile des lunettes à LED avec Little Dragon
567

Sir Was enfile des lunettes à LED avec Little Dragon

Musique Le musicien suédois sir Was dévoilera son deuxième album, “Holding on to a Dream”, le 20 septembre prochain. En attendant, il présente le morceau Deployed  issu de cet opus et collabore avec Yukimi, chanteuse du groupe électro Little Dragon. Le musicien suédois sir Was dévoilera son deuxième album, “Holding on to a Dream”, le 20 septembre prochain. En attendant, il présente le morceau Deployed  issu de cet opus et collabore avec Yukimi, chanteuse du groupe électro Little Dragon.

Rencontre avec Aleesha, de la douche de camping au Sonar festival
654

Rencontre avec Aleesha, de la douche de camping au Sonar festival

Musique À 20 ans à peine, Aleesha Rose est la révélation R’n’B espagnole de l'année. Venue tout droit d’Ibiza, elle a su conquérir la scène musicale internationale en un claquement de doigts. Nommée égérie Desigual, la jeune chanteuse a été invitée pour la première fois au Sonar festival de Barcelone, le week-end dernier, offrant une prestation des plus enflammées. Rencontre avec la jeune diva.    À 20 ans à peine, Aleesha Rose est la révélation R’n’B espagnole de l'année. Venue tout droit d’Ibiza, elle a su conquérir la scène musicale internationale en un claquement de doigts. Nommée égérie Desigual, la jeune chanteuse a été invitée pour la première fois au Sonar festival de Barcelone, le week-end dernier, offrant une prestation des plus enflammées. Rencontre avec la jeune diva.   

Le duo Polo & Pan revient avec un titre aux accents mongols
890

Le duo Polo & Pan revient avec un titre aux accents mongols

Musique Un an après la réédition deluxe de leur premier album “Caravelle”, le duo français Polo & Pan est aujourd'hui de retour avec une épopée instrumentale de 7 minutes intitulée Gengis. Ce morceau éponyme est également l’occasion de la sortie d’un nouvel EP de 4 titres, dont deux remixes. Un an après la réédition deluxe de leur premier album “Caravelle”, le duo français Polo & Pan est aujourd'hui de retour avec une épopée instrumentale de 7 minutes intitulée Gengis. Ce morceau éponyme est également l’occasion de la sortie d’un nouvel EP de 4 titres, dont deux remixes.