Advertising
366

Russell Westbrook, portrait d’une star du basket

 

La superstar mondiale du basket, Russell Westbrook, est un athlète accompli dont les records affolent les compteurs. Le meneur de jeu de l’Oklahoma City Thunder se lance à la conquête d’autres sommets : ceux du business de la mode.

366

Le basket-ball américain est une autre planète, qui aujourd’hui tourne sur la même orbite que l’industrie de la mode : véritables fashionistas, les joueurs rivalisent aussi en dehors du terrain, sur les bancs des défilés qu’ils fréquentent assidûment. Meneur de jeu spectaculaire de l’Oklahoma City Thunder, Russell Westbrook s’est mis en tête d’exceller dans ces deux disciplines avec la même énergie et la même détermination : joueur ultra talentueux, ses exploits sur le terrain lui ont très rapidement valu de devenir une superstar adulée par des millions de kids dans le monde. 

Profitant de cette notoriété, le sportif hors du commun s’est inventé une personnalité aussi flamboyante en dehors des terrains, utilisant les interviews d’après-match comme une tribune pour mettre en scène le mythe de Russell Westbrook, icône de mode. Autour de lui, plusieurs grosses machines ont souscrit à cette entreprise de branding pour convertir le mythe en une réalité bankable. Au carrefour du sport business et de l’industrie de la mode américaine toute-puissante incarnée par Anna Wintour et Mark Lee (le directeur du grand magasin Barneys), Russell Westbrook s’est construit un destin à part : à la fois athlète, fashion designer et entrepreneur. Bref, une véritable machine à gagner.

 

Bien qu’il soit un sport collectif, le basket américain encourage fortement la mise en avant des individualités, pour générer du spectacle qui se transforme à son tour en dollars. La NBA, qui dispose depuis 1983 de sa propre société de production de films (distribués via Warner Bros.) – NBA Entertainment –, s’illustre dans l’art de mettre en scène ses stars. Ce qui fait d’elles bien plus que des athlètes, des super idoles mondiales. Avec des règles différentes favorisant les contacts et l’opposition un contre un, et un arbitrage plus coulant qu’en Europe, ce sport, aux États-Unis, est conçu pour être un show fascinant où des géants luttent corps à corps avant de s’envoler dans les airs pour s’agripper au cercle du panier dans une figure acrobatique. La NBA désigne chaque année son meilleur joueur au terme d’un match d’exhibition qui fait figure d’événement mondial : le All-Star Game. Au programme, des épreuves individuelles et un match opposant les stars de la conférence Est à celles de la conférence Ouest. Le 15 février dernier, au Madison Square Garden, Russell Westbrook dominait le All-Star Game et remportait le titre convoité de MVP (Most Valuable Player) en marquant 41 points, arrivant ainsi à un petit point seulement du record établi par Wilt Chamberlain en 1962.

 

Un seul autre joueur dans l’histoire a réussi à dépasser les 40 points : sa majesté Michael Jordan. Vif et exceptionnellement agile, Westbrook survolait le match avec une facilité déconcertante, menant des chevauchées fantastiques vers le panier, s’envolant et smashant. Toujours placé au bon moment au bon endroit, prêt à récupérer la balle pour asséner un dunk assassin...

 

 

Retrouvez cette interview dans son intégralité dans le Numéro Homme automne-hiver 2015, disponible actuellement en kiosque et sur iPad.

 

→ Abonnez-vous au magazine Numéro

→ Abonnez-vous à l'application iPad Numéro

 

 

Par Delphine Roche.

Photo Pierre et Gilles

Débardeur en coton brodé de soie et pantalon de jogging en coton, BALMAIN.

Pourquoi “Magdalene” de FKA twigs est l'album de l'année
765

Pourquoi “Magdalene” de FKA twigs est l'album de l'année

Musique Après presque cinq ans d’absence et une sortie repoussée plusieurs fois, FKA twigs a enfin dévoilé vendredi dernier son deuxième album : Magdalene. En neuf titres, l’auteure-compositrice-interprète britannique prouve sans hésitation que le résultat valait l’attente, transportant les auditeurs dans une odyssée émotionnelle où elle apparaît plus vulnérable et puissante que jamais. Retour sur les ingrédients qui font le succès d'un nouvel opus aussi surprenant que magistral. Après presque cinq ans d’absence et une sortie repoussée plusieurs fois, FKA twigs a enfin dévoilé vendredi dernier son deuxième album : Magdalene. En neuf titres, l’auteure-compositrice-interprète britannique prouve sans hésitation que le résultat valait l’attente, transportant les auditeurs dans une odyssée émotionnelle où elle apparaît plus vulnérable et puissante que jamais. Retour sur les ingrédients qui font le succès d'un nouvel opus aussi surprenant que magistral.

Sofiane Pamart, le virtuose qui sidère les rappeurs
978

Sofiane Pamart, le virtuose qui sidère les rappeurs

Musique À 28 ans, le pianiste Sofiane Pamart a collaboré avec les deux tiers des rappeurs français. Pur produit du Conservatoire, le virtuose est pourtant seul sur “Planet”, un album de musique classique disponible le 22 novembre prochain. Entre souvenirs de voyage et destinations fantasmées, il transcrit en musique les panoramas du monde et chacun des douze morceaux de ce disque porte le nom d’une ville. À 28 ans, le pianiste Sofiane Pamart a collaboré avec les deux tiers des rappeurs français. Pur produit du Conservatoire, le virtuose est pourtant seul sur “Planet”, un album de musique classique disponible le 22 novembre prochain. Entre souvenirs de voyage et destinations fantasmées, il transcrit en musique les panoramas du monde et chacun des douze morceaux de ce disque porte le nom d’une ville.

Advertising
Rencontre avec Djebril Zonga, star du film “Les Misérables”
873

Rencontre avec Djebril Zonga, star du film “Les Misérables”

Cinéma Dans “Les Misérables”, le film du réalisateur Ladj Ly, qui représentera la France dans la course aux Oscars, Djebril Zonga incarne Gwada, un policier toujours sur la brèche, officiant à Montfermeil. Au sein d’un trio infernal, l’acteur campe son personnage avec une justesse unanimement saluée par la critique. Découvrez en avant-première des extraits de l'entretien à paraître dans le Numéro de décembre-janvier. Dans “Les Misérables”, le film du réalisateur Ladj Ly, qui représentera la France dans la course aux Oscars, Djebril Zonga incarne Gwada, un policier toujours sur la brèche, officiant à Montfermeil. Au sein d’un trio infernal, l’acteur campe son personnage avec une justesse unanimement saluée par la critique. Découvrez en avant-première des extraits de l'entretien à paraître dans le Numéro de décembre-janvier.

“Les Misérables” : confessions du réalisateur Ladj Ly
973

“Les Misérables” : confessions du réalisateur Ladj Ly

Cinéma Avant d’investir le cinéma, sa caméra a d’abord été pour lui un outil de vigilance citoyenne. Habitant d’une cité de Montfermeil et membre du collectif Kourtrajmé, le réalisateur Ladj Ly a commencé son parcours en filmant la vie de son quartier. Vingt ans plus tard, son film “Les Misérables”, qui raconte une bavure policière dont il a été le témoin, a été sélectionné à la surprise générale en compétition à Cannes et a décroché le prix du Jury. Ce film engagé, essentiel aujourd’hui, est désormais en lice pour la course aux Oscars, où il représente la France.  Avant d’investir le cinéma, sa caméra a d’abord été pour lui un outil de vigilance citoyenne. Habitant d’une cité de Montfermeil et membre du collectif Kourtrajmé, le réalisateur Ladj Ly a commencé son parcours en filmant la vie de son quartier. Vingt ans plus tard, son film “Les Misérables”, qui raconte une bavure policière dont il a été le témoin, a été sélectionné à la surprise générale en compétition à Cannes et a décroché le prix du Jury. Ce film engagé, essentiel aujourd’hui, est désormais en lice pour la course aux Oscars, où il représente la France. 

Takashi Murakami : “Pour dessiner ces pénis hypertrophiés, il faut être impuissant. L’imagination prend le relais.”
978

Takashi Murakami : “Pour dessiner ces pénis hypertrophiés, il faut être impuissant. L’imagination prend le relais.”

Numéro art Rencontre et carte blanche à l’artiste star japonais qui prend possession de la salle de bal de la galerie Perrotin à Paris, jusqu’au 21 décembre, avec son célèbre personnage Mr DOB, de nouvelles sculptures hypersexualisées et d’étonnantes peintures en hommage à la tradition picturale asiatique. Rencontre et carte blanche à l’artiste star japonais qui prend possession de la salle de bal de la galerie Perrotin à Paris, jusqu’au 21 décembre, avec son célèbre personnage Mr DOB, de nouvelles sculptures hypersexualisées et d’étonnantes peintures en hommage à la tradition picturale asiatique.

Caroline Polachek, de la Villa Médicis au festival Pitchfork
864

Caroline Polachek, de la Villa Médicis au festival Pitchfork

Musique Moitié du duo Chairlift pendant 12 ans, collaboratrice de Beyoncé, Charli XCX ou encore Blood Orange, Caroline Polachek est une musicienne aux multiples casquettes. A l’affiche du Pitchfork Music Festival samedi 2 novembre, cette auteure-compositrice-interprète américaine y présentera son tout premier album à son nom, “Pang”, une envolée lumineuse et lyrique qui amorce en beauté un nouveau chapitre de sa carrière. Portrait. Moitié du duo Chairlift pendant 12 ans, collaboratrice de Beyoncé, Charli XCX ou encore Blood Orange, Caroline Polachek est une musicienne aux multiples casquettes. A l’affiche du Pitchfork Music Festival samedi 2 novembre, cette auteure-compositrice-interprète américaine y présentera son tout premier album à son nom, “Pang”, une envolée lumineuse et lyrique qui amorce en beauté un nouveau chapitre de sa carrière. Portrait.



Advertising