1153

Trois questions à… Johanna Senyk de Wanda Nylon, lauréate du grand prix de l’Andam 2016

 

Nous avions rencontré la créatrice du label parisien Wanda Nylon lors de son deuxième défilé, qui prolongeait la sensibilité urbaine de la collection printemps-été 2016. Les hoodies se mêlaient à des robes parfois longues, loose et faciles à porter…

1153

Numéro : Quel est l’auteur du poème que vous aviez placé sur les bancs du défilé ?

Johanna Senyk : C’est ma grande sœur qui l’a écrit à partir de punchlines que je lui ai données, qui traduisent l’attitude des femmes Wanda Nylon. Je lui ai dit, par exemple : “No pearls, no bag.” Je veux refléter une femme indépendante qui ne se réfugie ni dans les conventions bourgeoises, ni dans les sortilèges du consumérisme. J’aime également l’idée de m’adresser à une femme qui travaille, et non à une femme oisive. On me fait parfois remarquer que mon discours est celui d’une féministe, et cela ne me pose aucun problème [rires].

 

Cette collection automne-hiver 2016-2017 poursuit l’élargissement du langage de votre label qui se spécialisait initialement dans les matières plastiques et l’outwear…

Il s’agissait ici de notre deuxième défilé, qui s’inscrit effectivement dans ce projet de proposer un vestiaire complet. Je travaille toujours avec les matières plastiques, mais je développe de nouvelles pièces chaque saison, notamment, cette fois, des mailles techniques et des pièces pour le soir, avec du Lurex. Toujours dans l’idée de servir les femmes, de leur apporter des options contemporaines pour se vêtir.

 

Vous faites partie des nominés au prix LVMH, comment envisagez-vous votre participation à cette compétition ?

Je travaille chaque collection comme si c’était LA collection de ma vie. Cela ne change donc en rien mon investissement total, mais j’avoue que j’étais si heureuse lorsque j’ai appris cette nouvelle, peu de temps avant la Fashion Week parisienne, que j’ai imaginé immédiatement cinq looks que j’ai ajoutés à mon défilé. 

 

 

Retrouvez les backstages du défilé Wanda Nylon automne-hiver 2016-2017.

Wanda Nylon automne-hiver 2016-2017

Marc Jacobs réédite sa célèbre collection Grunge qui a fait scandale
123

Marc Jacobs réédite sa célèbre collection Grunge qui a fait scandale

Mode Vingt-cinq ans après avoir présenté la collection "Grunge” qui l'avait immédiatement fait renvoyer de Perry Ellis, Marc Jacobs propose à la vente vingt-six looks réédités à l'identique. Vingt-cinq ans après avoir présenté la collection "Grunge” qui l'avait immédiatement fait renvoyer de Perry Ellis, Marc Jacobs propose à la vente vingt-six looks réédités à l'identique.

Qui est l'artiste Juno Calypso, révélée par la dernière campagne Burberry de noël ?
850

Qui est l'artiste Juno Calypso, révélée par la dernière campagne Burberry de noël ?

Mode Pour la dernière campagne Burberry, la photographe londonienne Juno Calypso propose une version fantasmée de l’esprit de Noël avec Naomi Campbell, Kristin Scott Thomas et M.I.A entre autres. Pour la dernière campagne Burberry, la photographe londonienne Juno Calypso propose une version fantasmée de l’esprit de Noël avec Naomi Campbell, Kristin Scott Thomas et M.I.A entre autres.

Alexander Wang puise dans les archives d'Adidas pour sa quatrième collaboration
132

Alexander Wang puise dans les archives d'Adidas pour sa quatrième collaboration

Mode Pour sa quatrième collection avec Adidas, le designer américain Alexander Wang réutilise des anciennes créations du label sportswear  qu'il déconstruit et réassemble pour créer 18 nouvelles pièces et 5 paires de chaussures. Pour sa quatrième collection avec Adidas, le designer américain Alexander Wang réutilise des anciennes créations du label sportswear  qu'il déconstruit et réassemble pour créer 18 nouvelles pièces et 5 paires de chaussures.

L'esprit de Saint Laurent capturé par le photographe Daido Moriyama
978

L'esprit de Saint Laurent capturé par le photographe Daido Moriyama

Mode Anthony Vaccarello, directeur artistique de la maison Saint Laurent, lance un nouveau projet artistique intitulé Self, programme d’exposition à l’occasion de la foire Paris Photo. Il a donné carte blanche au photographe japonais Daido Moriyama dont les 77 images sont à découvrir dans les jardins du Palais Royal du 9 au 11 novembre 2018. Anthony Vaccarello, directeur artistique de la maison Saint Laurent, lance un nouveau projet artistique intitulé Self, programme d’exposition à l’occasion de la foire Paris Photo. Il a donné carte blanche au photographe japonais Daido Moriyama dont les 77 images sont à découvrir dans les jardins du Palais Royal du 9 au 11 novembre 2018.

Balmain imagine une collection en tweed blanc pour MyTheresa
867

Balmain imagine une collection en tweed blanc pour MyTheresa

Mode Après avoir annoncé son grand retour au sein du calendrier de la haute couture, la maison Balmain propose une collection capsule autour du tweed blanc sur le site MyTheresa.com.   Après avoir annoncé son grand retour au sein du calendrier de la haute couture, la maison Balmain propose une collection capsule autour du tweed blanc sur le site MyTheresa.com.